AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-SIG (1/2 finales des playoffs match 3, saison 2015-2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-SIG (1/2 finales des playoffs match 3, saison 2015-2016)   Sam 28 Mai 2016 - 11:01

MSB-SIG
(1/2 PLAYOFFS / MATCH 3)
:
VENT D’EST…

________



Après le scandale du match n°2 — la bouteille d’eau jetée sur le parquet en plein temps fort manceau, la (les ?) faute(s) non sifflée(s) sur Mike dans le money time, le club avait fait les choses en grand pour que cette troisième rencontre soit une fête du basket : chacun des 5900 spectateurs avait reçu un tee-shirt célébrant les vingt saisons consécutives du MSB en playoffs, record absolu du championnat, et Antarès était toute pavoisée en orange. Bien entendu, la SIG menant deux victoires à zéro, il allait falloir compter sur l’apport du public, prêt à soutenir son équipe…

                     

D’emblée, les hommes de Vincent Collet, sportivement applaudi par la foule, s’emparaient des commandes et Campbell, en pénétration, ouvrait la marque : 0-2. Romeo, d’abord en échec, s’imposait en deux temps : 2 partout. Collins pointait déjà son nez : 2-4. Les défenses serraient les rangs, de sorte que Romeo, Fofana, puis Mike voyaient leurs entreprises péricliter, avant que Mouph ne trouve une faille : 4-4. Collins (+ 2)  remettait le couvert, de même que Mouph, à 2/2 sur la ligne des lancers : 6 partout… Collins à la peine derrière l’arc, Romeo entrait un panier sur une contre-attaque rondement menée : 8-6 ! Beaubois, dûment salué lors de la présentation, lui aussi, rétablissait la parité : 8-8. Ty braconnait deux jets supplémentaires : 10-8. Collins, solide dans l’impact, remettait les compteurs à 10 partout. Pape en échec, le ballon revenait vers Ty, sans réussite derrière l’arc. Weems, au contraire, visait juste : 10-13. Si Pape laissait un jet en route, Mouph s’emparait du rebond : 11-13. Après une mésentente entre Romeo et Ty, Weems tentait à nouveau sa chance de loin, mais en vain. Suite à une passe un peu trop téléphonée de Mike, Taylor jaillissait, sans parvenir à mener à bien son action. Récemment débarqué dans la capitale alsacienne, l’Américain récupérait son propre rebond, sans que Beaubois en tire avantage. Pape filait au cercle et obtenait même le bonus : 14-13. Duport se montrait lourdaud, tandis que Ty perçait la défense adverse : 16-13. Se jouant de Mike, Beaubois mettait un terme à cette série défavorable à son équipe (6-0) : 16-15. Romeo, sur un fade away bien exécuté, relançait les siens : 18-15. Les défenses élevaient encore leur niveau d’exigence : Leloup, puis Pape essuyaient les plâtres. Lahaou et Petr relayaient alors Mike et Mouph. Romeo brisait l’élan d’Howard. Lahaou en échec, Pape interceptait, sans que Ty parvienne à convertir son tir lointain. Mike remplaçait Romeo, dont le capot fumait. Ni Leloup, ni Duport ne réussissaient à faire bouger le score.
Le MSB compensait son manque d’adresse à trois points, grâce à Romeo et à Mouph, intraitables dans la peinture.


Romeo, avant sa chute…

Un panier de Petr (+ 2) donnait 5 points d’avance aux Sarthois, mais un triple de Lacombe venait gâter la sauce : 20-18. Pape servait judicieusement Lahaou qui ripostait aussitôt : 23-18. Suite à une interception de Ty, Howard retenait Pape par le bras et héritait d’une antisportive. Pape se faisait justice, à 2/2, avant de permuter avec Chris : 25-18. Ty en échec, Howard goûtait aux fruits de la vengeance en signant un 2 + 1 : 25-21. Ty retournait au charbon : 27-21. Collins, puis Romeo en échec, Vincent Collet arrêtait la partie. Fofana en plein désarroi, un majoré de Chris soulevait Antarès : 30-21 ! Cependant, le pivot de Strasbourg se rachetait sur l’action suivante : 30-23. Ty appuyait encore sur le champignon ; 32-23. De son côté, Fofana donnait le tournis à Petr, obtenant même le & one, sans toutefois parvenir à le transformer : 32-25. Mouph prenait le relais, mais manquait presque aussitôt sa cible. Collins, suspendu au cercle, se faisait sanctionner, mais Romeo forçait son tir. Pape remplaçait Ty, hors d’haleine… Bien campé sur ses appuis, Beaubois sonnait la charge pour les Strasbourgeois : 32-28. Romeo donnait des signes de fatigue. Taylor, en échec, rattrapait son ballon, mais, si Fofana se montrait pataud, Collins claquait le ballon dans le filet : 32-30. Pape enrayait cette mauvaise série : 34-30. Weems ramenait les siens à une possession : 34-32. La machine Collins se grippait un peu, ce qui profitait à Romeo, bien lancé par Chris : 36-32. Pour la plus vive satisfaction de son entraîneur, un lay-up de Taylor permettait à la SIG de recoller : 36-34… Ty relayait Chris, tandis que Mouph laissait filer le cuir… Taylor en échec, Duport rattrapait l’affaire : 36 partout… Ty repérait Lahaou en embuscade pour un triple bien senti : 39-36. Duport, qui avait la main chaude, profitait des largesses de son ange-gardien : 39-38. La SIG étant dans la pénalité, Mouph se présentait sur la ligne, pour un 1/2 : 40-38. À 35 secondes de la sirène, Collet stoppait la partie. Weems rétablissait la parité à 40 ! Pape allait provoquer la faute, pour un 2/2 : 42-40. Hélas, Collins exploitait à merveille les 17 secondes dont il disposait : 42 partout…
Si le MSB s’était un instant échappé (+ 9), deux ou trois tirs malheureux et une ou deux balles perdues avaient permis à la SIG de revenir. Dominateurs aux rebonds (19-17) et aux passes décisives (9-7), les Manceaux se retrouvaient derrière à l’évaluation (49 vs 51). Collins (15 d’éval), pour les Alsaciens, et Ty, pour les Sarthois, sortaient du lot. Tout était à refaire…


Pape en capitaine courageux...

La seconde mi-temps commençait comme la première sur un panier de Campbell : 42-44. Mike en échec, Pape coupait une ligne de passe et provoquait deux fautes consécutives d’Howard. Ty, à son tour, égarait le ballon, le récupérait, tentait sa chance, en vain. Campbell, bien économisé par Vincent Collet, mettait le feu à Antarès, avec un triple retentissant : 42-47. Ty répondait par un lay-up & one : 45-47. Alors que Chris remplaçait Pape, Campbell (+ 2) continuait sur le même rythme, mais Ty rendait les coups : 47-49. Lahaou relayait Mike qui semblait mal en point. Beaubois, puis Collins, après un rebond de Fofana, se cassaient les dents sur la défense mancelle. Romeo en échec, Beaubois tentait, sans le réussir, un tir depuis la tête de la raquette. Cependant, Weems interceptait la remontée du ballon, pour le plus grand bonheur de Collins : 47-51. Après la troisième faute de Campbell, Ty transformait ses jets : 48-51. Campbell (+ 2) ne se décourageait pas pour autant, mais, avec l’aide de la planche, Ty se chargeait de la mise au point : 52-53. Si Weems restait très actif, un dunk de Mouph assurait la riposte : 54-55. Petr remplaçait Romeo. Taylor, Lahaou, puis Ty, en manque d’adresse, Weems poursuivait son travail de sape : 54-57. Petr, à la peine, recevait le secours de Mouph, qui s’offrait le panier garni (2 + 1), sous les vivats : 57 partout. Leloup, solitaire, ne trouvait pas la mire. Erman arrêtait le jeu. Sur un service de Chris, Lahaou dégainait à trois points : 60-57 ! Antarès vibrait comme une orange, d’autant que Fofana cafouillait et que Chris doublait la mise : 63-57. Weems (+ 2), en fade away, résistait, mais Chris, en mode sniper désormais, triplait l’addition : 66-59. Ni Weems, ni Taylor ne parvenaient à leurs fins, avant que la sirène ne leur déchire les tympans.
Sur le parquet, de formidables duels avaient lieu : Campbell vs Ty, Weems vs Chris, Fofana vs Mouph… Mal embarqué dans les premières minutes, le MSB avait renversé la vapeur. Si, à l’évaluation, les deux équipes étaient à égalité (74 partout), Strasbourg avait retrouvé son jeu de passes (10 vs 13), tandis que les Tangos gardaient un léger avantage au rebond (26 vs 25).


Petr, comme on eût aimé le voir plus souvent…

Chris perdait le cuir d’entrée de jeu, sans conséquence, toutefois, car Fofana gaspillait deux lancers (0/2). Ty, comme Mouph, puis Leloup donnaient des signes de fatigue. Petr laissait filer un rebond et cédait sa place à Romeo. Chris permutait avec Pape. Collins en échec, Ty se faisait déposséder du ballon, ce qui permettait à Leloup de sortir du bois : 66-62. Lahaou en échec, Pape maraudait deux lancers : 68-62. Lacombe, puis Leloup gâchaient des munitions. Pape leur en redonnait, mais Fofana s’embrouillait dans son double pas. Un tir de Ty tournoyait tranquillement autour de l’arceau, avant de ressortir… Collins en échec, Romeo expédiait un airball. Petr relayait Mouph. Si Collins (+ 2) reprenait ses esprits, Romeo tardait à en faire autant : 68-64. Campbell en souffrance, Pape claquait un ballon rétif de Petr dans le cercle : 70-64 ! Le MSB pliait, mais ne rompait pas. Vincent Collet rassemblait ses SIGMEN… Collins repartait à l’assaut : 70-66. Sur le rebond, à la lutte avec Fofana, Romeo recevait le coude de Lahaou en pleine figure, basculait en arrière et heurtait le parquet de la tête. Complètement K.O., le malheureux demeurait longtemps au sol, avant d’être reconduit sur le banc par ses partenaires, visiblement très affectés. Mouph prenait le relais.Chris remplaçait Pape, mais manquait son tir, contrairement à Collins : 70-68. À 3’18” du terme de la rencontre, Chris enchaînait sur un nouvel échec, alors que Beaubois expédiait un rainbow shot meurtrier : 70-71. Mouph en échec, Weems corsait l’addition : 70-73. Sonnés, les Tangos tentait de réagir, d’abord par Petr, sans succès, puis par Ty qui allumait une mèche et faisait lever Antarès : 73 partout. Le public poussait son équipe. Plus que 1’33” et Beaubois ratait sa tentative. Howard, à la faute sur le rebond, sortait de la rencontre. Erman rappelait ses troupes. Chris lançait Petr pour un alley-oop de toute beauté : 75-73. Tout le monde était debout. Plus que 1’09… Collet temporisait de nouveau. Pape remplaçait Chris. Fofana perdait la balle, mais les Manceaux la rendaient ! Lahaou se précipitait et contrait Fofana… Quelle lutte ! Encore 35”, dont 20” de possession alsacienne… Erman exhortait ses joueurs au calme. Weems en échec, Lahaou récoltait deux jets décisifs, mais n’en transformait qu’un seul : 76-73 ! Collins, heureusement, ne faisait pas mieux, qui ratait, volontairement sans doute, son second tir : 76-75… Sur le rebond, Lahaou croyait un instant cramponner le cuir, dont héritait finalement Campbell. Les dieux de la balle orange avaient tranché… Sans trembler, le vieux grognard SIGnait un 2/2 : 76 partout ! Pape changeait avec Chris. Il restait 5”8 et le bras de Ty le trahissait : son lay-up était repoussé par le cercle : prolongation !


La rage de Lahaou, avec, au premier plan, Mouph…

Alors qu’ils semblaient tenir leur match, les Tangos en avaient quasiment perdu le fil, après l’accident survenu à Romeo. S’ils l’avaient un temps retrouvé, au point d’être tout près de l’emporter, ils avaient finalement raté le coche : le lancer manqué par Lahaou risquait de peser lourd dans la balance. Assommé, Romeo demeurait sur le banc, aux côtés de Mike, apparemment en délicatesse avec ses adducteurs.


Chris, marqué à la culotte…

Sans tarder, Weems redonnait l’avantage aux Strasbourgeois : 76-78. Ty butait sur la défense. À l’affût, derrière l’arc, Weems torpillait le MSB : 76-81. Mouph, emprunté, forçait son shoot… Collins, très sûr, martyrisait des Manceaux à bout de forces : 76-83. Erman rameutait ses troupes. Lahaou ne trouvait plus la faille, pas plus que Beaubois, d’ailleurs. Sur la ligne, Ty, épuisé, manquait un de ses jets : 77-83. Les mouches changeaient d’âne… Weems, pourtant, ratait un dunk en voulant faire le spectacle. Ty, de nouveau, ratait son tir. Sous les yeux tristes de la foule orange, Campbell envoyait Fofana au alley-oop : 77-85. Chris en échec, Collins, visiblement éprouvé lui aussi, manquait deux lancers consécutifs. Ty, Beaubois, Petr, plus personne ne trouvait le cercle… Beaubois, néanmoins, assurait un 100% sur la ligne : 77-87. Pour l’honneur, Ty entrait un dernier majoré qui ramenait l’écart sous la barre des dix points : 80-87. La saison du MSB était terminée.


Ty : un formidable lutteur…

La saison 2015-2016 se termine donc comme la précédente, sur un 0-3 contre Strasbourg. Cependant, les Manceaux, par deux fois, ont caressé l’exploit : quelle que soit la qualité du jeu de la SIG, bien emmenée par Collins, par Weems et par Campbell, décisifs dans ce troisième match, l’épisode de la bouteille jetée sur le parquet, dans la capitale alsacienne, lors de la deuxième rencontre et le coup reçu par Romeo, ce soir, laissent un goût amer. Compte-tenu du choix d’Erman de se limiter à huit professionnels pendant toute la durée des playoffs, il est certain aussi que le buzzer-beater d’Albicy à l’ultime seconde du deuxième match contre Gravelines aura été lourd de conséquences sur l’état de fraîcheur des Tangos. Quoi qu'il en soit, Ty (25 pts/7 rbds/6 pds pour 21 d’éval) aura encore donné le meilleur de lui-même, tout comme Mouph (10/13/0/17), alias Mr Double-Double. Pape (14/2/2/11), précieux dans la gestion du ballon, et Lahaou (10/4/1/11), toujours plein d'énergie, n’auront pas démérité, pas plus que Chris (9/2/2/8 ), toujours très surveillé, ni Romeo (8/6/0/7), sorti prématurément. On peut certes déplorer que Petr (4/2/0/4) n’ait pas pesé davantage et, surtout, que Mike (0/2/1/-2) se soit blessé. Enfin, s’il est vrai que le choix d’Erman de ne faire appel ni à Dounia, ni à Gédéon, ni à Youssoupha, a laissé le MSB à cours de rotations, le parcours chaotique des deux premiers durant la saison et le manque d’expérience du troisième peuvent aussi lui donner raison. Le MSB avait-il les moyens de recruter un renfort comme l'ont fait les trois autres demi-finalistes ? Question sans réponse… Quoi qu’il en soit, de nombreux clubs voudraient bien échanger leur bilan 2015-2016 contre celui des Sarthois : avec vingt playoffs consécutifs, une demi-finale et une Coupe de France, peut-on vraiment se plaindre ? À toutes ses lectrices, à tous ses lecteurs fidèles, le Dunk dit un grand merci : rendez-vous à Antarès l’an prochain, pour de nouvelles émotions ! Allez Le Mans !

Cette salle étrange, avec sa beauté qui dérange…

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-SIG (1/2 finales des playoffs match 3, saison 2015-2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Changement de règlement pour les JFL
» CALENDRIER 2015/2016
» [Saison 2015/2016]Bonus départ
» Pré-saison 2015-2016
» recherche tournoi U15 dans la région

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2015-2016-
Sauter vers: