AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-JSF NANTERRE 92 (Saison 2015-2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-JSF NANTERRE 92 (Saison 2015-2016)   Dim 27 Mar 2016 - 19:59

MSB-JSF :
Nanterre à terre ?


Suite à sa piètre performance contre Châlons-Reims, le MSB, comptait plus de victoires à l’extérieur qu’à domicile et se devait de réagir devant son public, de plus en plus critique : qui aime bien… Le problème était que les Nanterriens, assez injustement éliminés de la Coupe de France, avaient besoin, eux aussi, de se refaire une santé, ce qui laissait augurer d’une rencontre sans merci…

                           

D’emblée Invernizzi envoyait l’artillerie. Le cercle rejetait d’abord le ballon qui rebondissait à la verticale avant de retomber tout droit dans le filet : 0-3 ! Mike, lui, manquait sa tentative, mais Romeo rattrapait le coup : 2-3. En ce début de match, les défenses donnaient le ton : Nzeulie et Riley, Romeo puis Campbell, Pape comme Invernizzi en faisaient la douloureuse expérience. Mouph rompait cependant le signe indien : 4-3. Gêné par Mike, Riley perdait le ballon que Ty ressortait vers Romeo : 7-3. Campbell interrompait ce 7-0 de bon aloi : 7-5. Dépossédé du cuir sans susciter de réaction arbitrale, Ty le récupérait, mais Mouph ne pouvait convertir en points cette offrande. Si Invernizzi était dans la peine, Mike, quoique en deux temps, trouvait une solution : 9-5. Campbell gâchait le plaisir d’Antarès : 9-7. Pape en échec, Jaiteh relayait Raposo, déjà à deux fautes. Ty dans le dur, Romeo arrachait la balle et la lui rendait. Bien servi, Mouph engrangeait deux points, mais Nzeulie relevait le défi : 11-9. Pape, décidément, ne parvenait pas à régler son tir et Mike ne tirait aucun avantage du rebond favorable, ce qui offrait à Nzeulie l’occasion de faire passer Nanterre en tête sur un triple bien ajusté : 11-12. Le panier avec bonus de Mike renversait la vapeur : 14-12. Chris remplaçait Pape, juste avant l’égalisation de Nzeulie : 14 partout… Ty en échec, Mouph assurait le rebond et transmettait à Mike pour le dunk : 16-14. Discret jusque-là, Riley allumait une mèche : 16-17. Mike et Romeo cédaient leurs places respectives à Lahaou et à Petr. Chris servait Mouph par-dessus la défense adverse : 18-17. Mitchell (+ 2) faisait mieux que Lahaou, pris par le temps : 18-19.
Malgré sa domination au rebond (15 vs 9) et un excellent Mike, le MSB ne parvenait pas à se détacher : pire, il était mené dans ce mano a mano impitoyable à l’issue plus qu’incertaine…


Mike a retrouvé la forme !

Mouph, Jaiteh, puis Petr butaient sur les défenses, après quoi Campbell, encore lui, se faufilait pour débloquer le compteur des banlieusards : 18-21. Romeo permutait avec Mouph, tandis que Lahaou gaspillait ses deux jets. Nzeulie balançait un alléluia qui lui rapportait trois points fort chanceux : 18-24. Heureusement, Chris ripostait sans attendre : 21-24. Jaiteh enchaînait un panier, une faute non-sifflée sur Romeo et deux lancers 21-28. Frustré, Romeo, à deux fautes, passait le témoin à Mouph. Chris dégainait pour le venger : 24-28. Nzeulie et Ty échangeaient des politesses sous les panneaux : 26-30. Donnadieu rassemblait ses troupes. Ignorant des dilemmes cornéliens, le jeune Racine y allait de son petit drop-shot : 26-32. Ty, peu en verve jusque-là, allumait un pétard, mais Jaiteh répondait d’une claquette : 29-34. Mouph et Ty s’embrouillaient dans leurs échanges, tandis que Mitchell se faisait attraper par la patrouille pour avoir enroulé amoureusement son vis-à-vis. Impeccable, Chris déposait un flotteur : 31-34. Gédéon remplaçait Ty. Le MSB étant dans la pénalité, Riley s’appliquait sur la ligne : 31-36. Nanterre prenait un temps mort, ce qui ne troublait nullement Chris : 33-36. Riley sanctionné pour avoir outrepassé les limites du terrain, Mike ratait son tir. Tranquille, Jaiteh transformait ses deux jets : 33-38. Lahaou suppléait Petr. Chris combinait intelligemment avec Mouph : 35-38. Campbell, d’une passe dans le dos, célébrait Pâques avec Jaiteh : 35-40. Mike en échec, Raposo jouait au Rapetou : 35-42. Erman stoppait le jeu. Lahaou contré en beauté, Chris sonnait les cloches : 38-42 ! Jaiteh, Chris, puis Mouph gaspillaient des munitions, tandis qu’Invernizzi accomplissait un marcher de toute beauté, dans l’indifférence générale, avant de voler un triple au buzzer : 38-45 ! Antarès rhabillait verbalement le corps arbitral avec sa nouvelle collection de printemps !
Malgré l’adresse diabolique de Chris, les Tangos avaient fort à faire, face au tandem Jaiteh / Nzeulie. Les hommes en vert et blanc, plus adroits (43% vs 57%) et plus collectifs (8 joueurs avaient marqué contre 5 seulement pour le MSB) faisaient désormais la course en tête (Q2 : 20-26 et 38 vs 52 à l’évaluation). Avec sept points de retard, il allait falloir s’employer, d’autant que Ty se signalait avec une évaluation à… - 5 !


Mouph : et un double-double, un !

Successivement Invernizzi, Romeo, puis Campbell voyaient leurs entreprises avorter. Ty ayant perdu le ballon, Nzeulie obtenait une faute, mais laissait un lancer en route : 38-46. Sur un joli mouvement en reverse, Mike réduisait l’écart : 40-46. Après une brique de Riley, Pape allait chercher le panier & one : 43-46. En percussion, Nzeulie répondait présent : 43-48. Pape provoquait la troisème faute de Raposo, avant de rater son tir. Nzeulie ne faisait pas mieux. Cependant les Manceaux égaraient le cuir et Nzeulie arrosait de loin : 43-51. Chris remplaçait Pape. Raposo commettait sa quatrième faute, la cinquième de son équipe. Sur la ligne,  Ty se contentait d’un modeste 50% : 44-51. Jaiteh dominait la raquette : 44-53. Ty en échec, Nzeulie continuait sur sa lancée : 44-55. Erman arrêtait le massacre. Mike à la peine, Nzeulie lâchait les chevaux, alors que la défense sarthoise tardait à se replier : 44-57. Sur l’action suivante, Ty lui rendait la monnaie de sa pièce : 46-57. Jaiteh gâchait un jet sur deux : 46-58. Suite à une faute offensive de Romeo, toutefois, Jaiteh essyait un bras roulé, sans succès. Bien campé dans la peinture, Mouph faisait l’extra-passe vers Chris : 49-58. Alors qu’Invernizzi tentait en vain de l’imiter, Chris, sur un service de Ty, récidivait : 52-58. Riley dosait mal son tir. Chris se muait en passeur pour Romeo : 54-58 ! Cette fois, Donnadieu interrompait les hostilités. À peine de retour sur le parquet, Nzeulie remettait le couvert : 54-61. Deux lancers de Mouph permettaient au MSB de demeurer dans la course : 56-61. Sur une interception de Chris, les Tangos revenaient à trois points : 58-61 ! Cependant, Nzeulie marchait sur l’eau : 58-64. Mouph manquait encore un lancer : 59-64. Comme Petr relayait Romeo, c’était au tour de Campbell d’artiller derrière l’arc : 59-67 ! À 50% seulement, lui aussi, Mike lâchait du lest : 60-67. Sur l’action suivante, Lamb montrait qu’il n’avait rien d’un agneau : 60-69. Le dernier essai de Ty, trop pressé par le temps, ne donnait rien.
Avec 28 points, Nzeulie évoluait dans la Twilight zone et Nanterre 92 emportait le quart temps 22-24. Malgré un différentiel favorable au rebond (28/21) comme aux passes décisives (11/Cool, les Manceaux gaspillaient trop de points sur la ligne et ne surnageaient que grâce à Chris (21 points pour 24 d’éval).


Romeo : présent partout, toujours...

De nouveau, Mike se contentait d’1/2 : 61-69. Mitchell signait une faute offensive, sa quatrième depuis le début, mais Ty gardait trop le ballon. Nzeulie poursuivait son show, mais Petr, bien démarqué par Chris, lui emboîtait le pas : 64-72. Un airball de Lamb et un 0/2 de Jaiteh redonnaient un peu d’oxygène au MSB. Lahaou remplaçait Mike, tandis que Ty projetait Petr vers un sublime alley-oop  : 66-72. Nzeulie persévérait, à deux points cette fois : 66-74. Raposo gratifiait Chris d’une béquille et sortait définitivement. Ty filait au cercle, mais échouait sur une seconde tentative, après interception : 68-74. Romeo relayait Mouph. Campbell en échec, Ty tournait lui aussi à 50% : 69-74. Suite à un gros parpaing de Mitchell, Lahaou, en reverse, entrait un tir acrobatique : 71-74 ! Antarès poussait… Nzeulie revenait sur terre, mais Lahaou, parti à l’abordage, se faisait contrer. Si Ty coupait une ligne de passe, Romeo manquait son tir et Ty, derrière, ne se montrait pas plus adroit. Avec quatre fautes, Petr cédait sa place à Mouph. Jaiteh donnait des signes de fatigue. Romeo présentait un bon ballon à Ty qui, sur un triple, ramenait les siens à égalité : 74 partout… Le public exultait. Mitchell, en deux temps, tempérait l’enthousiasme : 74-76. Parti à l’aventure, Pape se faisait déposséder du ballon que Lahaou récupérait, sans parvenir à ses fins. Nzeulie n’était plus qu’un joueur fatigué, tandis que Ty recouvrait son adresse pour le money time : 77-76 ! À 2’18” de la sirène, le MSB virait en tête ! Pape et Lahaou permutaient avec Chris et Mike. Jaiteh passait en mode GT et obtenait même le bonus : 77-79… À 1’44” du dénouement, le geste de Chris se faisait moins précis. Au contraire, Mouph contrait Jaiteh et lui arrachait le cuir. Ty en échec, Mike captait le rebond et enquillait les deux jets obtenus : 79 partout… Pape remplaçait Chris. Erman alternait ses profils offensifs et défensifs. Enfin du coaching ! Plus que 1’18” ! Riley ratait sa cible… Plus que 52” et Mouph, sur une passe sublime de Romeo, obtenait le panier et son lancer bonus : 82-79… Projeté par Jaiteh, le ballon passait au-dessus du cercle ! Campbell, qui en avait soupé, renvoyait Ty sur la ligne pour un énième 1/2, pénible pour les nerfs des spectateurs : 83-79. Donnadieu rappelait ses hommes. Chris et Mouph regagnaient le banc, tandis que Pape et Petr revenaient sur le parquet. Isolé sur le côté droit, Riley entrait un rainbow shot dévastateur. Plus que 5”4 et Ty, à nouveau, n’entrait qu’un seul jet : 84-82. Riley remontait le ballon aussi loin que possible et risquait le tout pour le tout… en vain !


Ty : de - 5 à + 10, avec 19 points tout de même…

Au terme d’un dernier quart temps largement dominateur (24-15), les Manceaux braquaient finalement les Nanterriens, malgré un Nzeulie déchaîné ! Chris, irrésistible MVP du match (21 pts/0 rbd/4 pds pour 24 d’éval) et Mouph, avec un double-double supplémentaire (14/12/2/20), étaient les héros de la soirée, avec Mike (13/7/0/14) et Romeo (7/9/3/14), tous deux très précieux dans tous les compartiments du jeu. Longtemps aux abonnés absents, Ty (19/4/4/10) finissait tout de même en beauté. Si Petr terminait avec des statistiques plus modestes qu’à l'habitude (5//0/0/4), Pape (3/0/2/-1) et Lahaou (2/1/0/-1) pointaient carrément sous la barre du zéro ! Gédéon (0 partout) n’avait, pour sa part, joué que quatre petites minutes. Quoi qu’il en soit, seule la victoire est belle avec, en perspective, un déplacement au parfum de revanche à Cholet…

Chris, dans ses œuvres !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-JSF NANTERRE 92 (Saison 2015-2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maillot saison 2015-2016
» Saison 2015 - 2016
» Saison 2015 - 2016
» [Saison 2015/2016]Bonus départ
» abonnements saison 2015/2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2015-2016-
Sauter vers: