AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-CHOLET BASKET (Saison 2016-2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-CHOLET BASKET (Saison 2016-2017)   Sam 5 Nov 2016 - 23:36

MSB-CB :
CHAUDS… LES DERBYS !

________

Déjà défait au Portel et à Nanterre, à domicile contre Monaco, puis à Hyères-Toulon, le MSB, défait au terme d'une prolongation mal négociée, était allé offrir aux Finlandais de Kataja un match quasiment gagné ! Autant dire que, dans les coulisses d’Antarès, les rumeurs allaient bon train : le coach réclamerait un joueur supplémentaire, que le staff lui refuserait ; le meneur manceau serait sur la sellette, à moins que ce ne soit l’entraîneur lui-même ; ce dernier, mécontent, aurait dit ses quatre vérités à l’équipe ; de son côté, le Président en aurait remis une couche… Bref : s’il n’y avait pas encore péril en la demeure, la crise couvait et chacun sentait que mieux valait, pour tout le monde, remporter ce fameux derby de l’ouest ! Malheureusement, les Choletais, éliminés par les Manceaux de la Coupe de France, voici un mois, avaient su redresser la barre en championnat et, cette fois, ils se présentaient au grand complet, avec Rousselle et Evtimov…  Dans le cinq de départ, en tous cas, Mike remplaçait Lahaou…

                               

Les visiteurs emportaient l’entre-deux, mais Boutsièle butait sur Will. Olivier, puis Rodriguez engageaient, sans succès, les premières escarmouches. Mike rendait la possession pour avoir tardé à jouer une touche. Boutsièle en échec, Evtimov, présent au rebond, se faisait contrer par Ryan. Ce dernier, emporté par son enthousiasme, bousculait la défense et récoltait une faute offensive. De part et d’autre, de vrais lignes de barbelés attendaient les attaquants : Rousselle manquait son flotteur, Ryan ne faisait pas mieux, ni Noël ni Rodriguez ! Will se faisait bâcher par Boutsièle, de sorte qu’au bout de quatre minutes, aucun point n’avait encore été marqué ! Evtimov, enfin, s'engouffrait dans une faille : 0-2. Will en échec, Boutsièle se contentait d’un modeste 1/2 sur la ligne : 0-3. Maladroit, Ryan revenait dans son camp récupérer le cuir, avant de sonner la charge : 2-3. Coupant une passe mal ajustée, Giordan se muait en accélérateur de particules et filait au cercle, chercher un panier & one : 5-3. Le match était enfin lancé… Swann n’ayant pas trouvé sa cible, Olivier lui donnait la leçon, sur un triple bien préparé : 8-3. Noël relançait les siens : 8-5. Le CB étant dans la pénalité, Mike obtenait deux jets, vite transformés : 10-5. Grâce à une interception de Will, Ryan déboulait et portait la marque à 12-5. Mouph relayait Will, ce que Brown célébrait sans délai : 12-7. Mike entrait un élégant drop shot : 14-7. Brown à la peine, Ryan mystifiait tout le monde sur un fade away ébouriffant : 16-7. Noël cherchait le majoré, sans parvenir à le trouver. Un dribble à droite, un dribble à gauche, Giordan cassait les tibias de son ange-gardien et déposait un flotteur : 18-7. Swann se vengeait en obtenant un panier garni : 18-10. Mouph cafouillait. Alors que Pape remplaçait Giordan, Swann déployait ses ailes : 18:12. Les Manceaux se précipitant de manière trop désordonnée, Noël provoquait leur cinquième faute collective et signait un 2/2 : 18-14. Au buzzer, Ryan mettait un terme à cette vilaine série (0-7) : 20-14.
Dans une rencontre très longue à démarrer, les Manceaux, bien emmenés par Ryan, avaient pris l’ascendant, mais Swann et Noël faisaient de la résistance.


Ryan paie de sa… Pearson !

Olivier en échec, Mouph offrait une seconde chance à Mike, qui manquait sa cible. Brown défonçait tout sur son passage, ce qui lui valait une faute offensive. Malgré un bon écran de Ryan, Pape ne trouvait pas le cercle. Evtimov n’était que l’ombre de lui-même. Lahaou remplaçait Mike. Olivier à la peine, Mouph rattrapait le coup : 22-14. Bajramovic gâchait des munitions, mais Olivier était sanctionné pour un passage en force. Giordan prenait le relais. Brown, puis Bajramovic bombardait le cercle des Tangos, qui ne se laissait pas faire. Ryan permutait avec Petr et Mouph avec Will, qui s’occupait aussitôt du cas de Brown, puis ratissait deux lancers, à 1/2, hélas : 23-14. Si le tir de Swann déviait, Brown lui donnait l’opportunité de se racheter : 23-16. Giordan dépossédé du ballon, Will se chargeait de le récupérer et finissait au cercle, sous les applaudissements : 25-16. Cependant, le cuir arrivait du côté de chez Swann qui trouvait le temps d’entrer un trois points : 25-19. Pape en échec, Rodriguez alignait deux jets : 25-21. L’arceau ayant refusé un tir de Petr, Will posait le couvercle : 27-21. Bajramovic sortait soudain du néant : 27-23. Suite à une faute offensive de Will, dont le capot fumait, Mouph revenait aux affaires. Hervé prenait un temps mort. Petr stoppait Bajramovic, tandis que Giordan déboulait dans la raquette adverse pour un 2 + 1 du meilleur aloi : 30-23. Sur l’action suivante, Giordan jaillissait et lançait Petr pour un dunk retentissant : 32-23. Hervé rappelait ses troupes, que la zone mancelle gênait. Oublié dans un coin, Noël sortait un majoré de sa hotte : 32-26. Petr ripostait en allant planter, d’une seule main, un dunk renversé qui bluffait les Félins : 34-26. Noël en panne de cadeaux, Pape le consolait en gaspillant un jet, à 1/2 : 35-26. Après une faute offensive d’Evtimov, Mouph récidivait, à 1/2 : 36-26. Les Choletais étaient dans la pénalité et les Tangos en profitaient. Du coin du terrain, Dewar manquait la mire. Lahaou chevauchait à travers la raquette adverse et déposait un flotteur : 38-26. À deux secondes de la sirène, Dewar arrachait un panier & one : 39-28. Giordan ne disposait plus du temps nécessaire pour réussir quoi que ce fût…
Malgré un certain déchet aux lancers francs, les Manceaux faisaient la course en tête (Q2 : 18-15), grâce à leur défense à à leur supériorité athlétique. À l’évaluation, la différence entre les deux équipes était d’ailleurs sensible (47 vs 24) et l’adresse choletaise était en berne (50% pour le MSB contre 33% pour le CB). Il ne fallait pas s’assoupir pour autant…


Olivier : le Québécois en mode couteau suisse…

Erman renvoyait son cinq de départ au combat. Handicapé par les fautes, en première mi-temps, Rodriguez faisait son retour : 38-31. Malheureux, Giordan voyait son triple refusé par le cercle. Noël, puis Ryan mitraillaient en vain, mais l’homme à la mèche orange contestait la remontée du ballon, avant de lancer Will : 40-31. Malchanceux de loin, Evtimov se rapprochait de l’arceau : 40-33. Ryan expédiait une gamelle, mais Will s’emparait du rebond, perdait le cuir, le récupérait et le glissait à Giordan : 42-33. Bien campé derrière l’arc, Swann restait smart : 42-36. Olivier se faisait subtiliser la balle, mais défendait efficacement devant Swann. Evtimov cherchait toujours le bon geste. Will, toutefois, laissait échapper le rebond qui roulait jusqu’à Noël dont le missile, parfaitement ajusté, faisait grincer les dents du public : 42-39. Giordan voyait son ballon rebondir sur le fer, avant de retomber complaisamment dans le filet : 44-39. Dans la raquette, Swann se retrouvait en cage, sous les bras de trois Manceaux intraitables. À 1/2, Ryan gaspillait encore un jet : 45-39. Si Evtimov n’était toujours pas payé de ses efforts, Ryan signait une nouvelle gamelle… Swann et Olivier échangeaient des politesses : 47-41. Petr suppléait Ryan. Sur une faute très discutable, à en croire la bronca soulevée dans Antarès par la décision arbitrale, Rodriguez héritait de trois jets, à 3/3 : 47-44. Les Choletais revenaient sur les talons des Manceaux… Giordan en échec, Will restait maître du rebond, après quoi Olivier obtenait deux lancers, à 2/2 : 49-44. Pape relayait Giordan, hors d’haleine. Swann gardait se lucidité, au grand dam des spectateurs qui réclamaient une faute offensive : 49-46. Mike, à son tour, se contentait d’un médiocre 1/2 : 50-46. Evtimov braconnait le panier ET la faute : 50-49 ! Petr en échec, Dewar laissait filer le ballon. Erman arrêtait le jeu. À peine entré à la place de Will, Mouph réceptionnait une passe lumineuse d’Olivier : 52-49. Evtimov toujours à la peine, Boutsièle ramassait les pots cassés : 52-51. Mouph finissait sur un marcher…
Maladroits sur la ligne et derrière l’arc, les Tangos avaient vu leur petite avance fondre sous les coups de patte de Swann et de Noël. À l’approche du dernier round, tout était à refaire (Q3 : 14-22)…


Giordan : peut-être l'homme du match...

Un petit slalom d’Olivier permettait au MSB de commencer sous de bons auspices : 54-51. Petr entravait la progression de Bajramovic, mais Pape perdait le ballon. Rousselle mettait les gaz pour obtenir le panier & one : 54 partout ! Antarès fronçait les sourcils. Petr, toutefois, ramenait les sourires : 56-54. Bajramovic en échec, le cuir retombait dans la mêlée et la règle de la possession alternée bénéficiait à Boutsièle, qui en profitait ensuite pour extorquer un panier garni au corps arbitral. Son bonus non transformé, la marque restait à 56 partout. Les défenses montraient les crocs : Petr, Boutsièle, puis Mouph, qui s’embrouillait dans son double pas en faisaient les frais. Erman rappelait Petr et Pape : Ryan et Giordan remontaient en ligne… Boutsièle en échec, Olivier écopait d’une faute offensive qui provoquait un certain émoi dans les travées… À peine revenu à la place de Mouph, Will se jetait sur le ballon pour reprendre la possession. Giordan cavalait jusqu’au panneau adverse, mais le cercle refusait son lay-up. Une claquette réflexe du petit meneur le remettait pourtant dans la bonne direction : 58-56. Le MSB étant dans la pénalité, Rousselle exploitait la situation : 58 partout… Ryan, puis Dewar rivalisaient de malchance. Sur l’action suivante, le premier transformait toutefois ses deux jets : 60-58. Hervé interrompait les débats. Swann en échec, Boutsièle, quoique présent au rebond, se faisait enfermer. Olivier cherchait en vain le panier décisif, tout comme Swann, mais Rousselle croyait bien l’avoir réussi, sur un tir en cloche totalement hasardeux : 60-61 ! Les joueurs des Mauges viraient en tête… Mike relayait Lahaou. Ryan en échec, Noël jouait au père Fouettard et déposait un rainbow shot dans le cercle : 60-64 ! Stupeur dans Antarès ! Giordan gérait avec sang-froid et servait Olivier pour la réponse du berger à la bergère : 63-64 ! Ouf… Les Tangos restaient au contact, d’autant que Will neutralisait Brown et qu’Olivier braconnait deux lancers, impeccablement transformés : 65-64, à 1’56 du verdict. Déchaîné, Will plongeait sur tous les ballons et se retrouvait sur la ligne, pour un 1/2 douloureux : 66-64. Le rebond, néanmoins, s’avérait favorable à Giordan, qui mettait de l’argent au coffre : 68-64. La tension montait d’un cran. Evtimov vendangeait une nouvelle chance choletaise, mais, cette fois, Olivier dosait mal son geste. À 46“ du terme, Hervé prenait un temps mort. Sous les huées, Noël se présentait sur la ligne, pour un 1/2 : 68-65. Mike en échec, Will obtenait miraculeusement une touche en faveur des Manceaux. Swann assénait un coup d’aile à Ryan, qui se vengeait par un 2/2 salvateur : 70-65. Encore 12” de souffrances ! Rusé, Rousselle provoquait très rapidement une faute, avant de craquer sous la pression : 0/2 ! À 10” de la sirène, Ryan laissait lui aussi un de ses lancers en route : 71-65… Un pied manceau retardait l'échéance. Plus que 2” ! Rousselle ratait son ultime tentative. Le public debout, hilare, hurlait : « Ici, ici… c’est Le Mans ! »


MVP, Will n'a rien lâché !

Malgré une adresse fluctuante à trois points et aux lancers, le MSB l’emporte au terme d’un match courageux, grâce à sa défense et à son collectif (Q4 : 19-14). La faillite des snipers adverses tels que Dewar ou Evtimov n’est pas seulement le fait du hasard ! Interceptant, bondissant, se précipitant au sol, Will (8 pts/9 rbds/1 pd pour 19 d’éval), MVP de la rencontre selon LNB, a vraiment tout donné. Sur la ligne arrière, Giordan (16/4/3/19), en mode feu follet, et Olivier (14/3/5/14), très précieux dans tous les compartiments du jeu, ont sans doute livré leur meilleure prestation depuis le début de la saison. Avec un quart d’heure seulement sur le parquet, Mouph (5/7/0/7) et Petr (6/3/0/9), les convalescents, ont plutôt rassuré les supporters. Quoique un peu brouillon parfois, Ryan (14/3/1/6) a payé de sa… personne, avec sa générosité coutumière. Plus en retrait, Mike (5/4/1/7) et Lahaou (2/2/0/5) ont apporté l’appoint indispensable, tandis que Pape (1/0/2/-1) est resté cantonné dans les tâches défensives. Il faudra de nouveau mouiller le maillot pour affronter, dès mardi, les Roumains d’Oradéa, en attendant, dimanche, un déplacement délicat à Paris-Levallois, défait à Châlon en cette septième journée…

_________________
afro
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Dim 6 Nov 2016 - 14:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CHOLET BASKET (Saison 2016-2017)   Dim 6 Nov 2016 - 8:47

Victoire compliquée mais qui fait beaucoup de bien 😊
Merci The Dunk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c15
Joueur espoir sur le banc
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CHOLET BASKET (Saison 2016-2017)   Dim 6 Nov 2016 - 9:28

Merci the dunk🤗
Juste un point, la mèche orange a été coupée 😢
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PONPON
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CHOLET BASKET (Saison 2016-2017)   Dim 6 Nov 2016 - 9:53



Mais tu ne dors donc jamais ... The Dunk ... le Lucky luke du Basket !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CHOLET BASKET (Saison 2016-2017)   Dim 6 Nov 2016 - 10:09

Pour Ryan, au temps pour moi... mais peut-être le surnom survivra-t-il à la mèche ? geek
C'est l'avantage (et le seul...) des rencontres qui se disputent le samedi à 18 H 30, Ponpon ! Le Dunk peut rédiger AVANT d'aller se coucher ❗️‼️
😴💤🏜
Merci à tous les trois pour vos messages ! 👍🏼

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-CHOLET BASKET (Saison 2016-2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saison 2016-2017
» Transferts TPR saison 2016/2017
» Infos et engins saison 2016-2017
» Transferts Saison 2016 -2017
» Quelle équipe pour la saison 2016 / 2017 ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: