AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-SIG (Saison 2016-2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-SIG (Saison 2016-2017)   Lun 26 Sep 2016 - 15:55

MSB-SIG :
OUVERTURE À L’ ALSACIENNE…

________



Défait de justesse par l’ASVEL dans le match des champions, le MSB, toujours orphelin de Petr et de Mouphtaou, recevait ce soir, pour son premier match de la saison 2016-2017, une équipe de Strasbourg complètement remaniée. Malgré l’arrivée de Gerald Lee, les Manceaux allaient dans doute avoir affaire à forte partie pour leurs débuts à domicile : avec des recrues telles que Slaughter, Walker ou Murphy, sans oublier Mam Jaiteh, la SIG paraissait redoutable…Erman alignait Giordan, Olivier, Lahaou, Ryan et Will, face à Walker, Slaughter, Leloup, Sy et Jaiteh.

                               

Avec son nom à faire reculer un all-star, Slaughter était annoncé comme le go-to-guy des visiteurs et, de fait, il ouvrait la marque : 0-2. Les deux équipes entamaient ensuite une phase d’observation marquée un déficit d’adresse assez fréquent lors d’un premier match : Lahaou, de loin, Jaiteh, puis Giordan et Sy dosaient mal leurs tirs. Après un marcher d’Olivier, Slaughter ne se montrait pas plus en veine. Ryan, cependant, égalisait à 2 partout. Suite à un tir approximatif de Sy, Olivier donnait l’avantage aux Tangos : 4-2. Leloup ayant égaré le ballon, Giordan prenait tous les maillots rouges de vitesse : 6-2. Jaiteh à la peine, Sy laissait filer le ballon que Giordan transmettait sans retard à Lahaou : 8-2. Lacombe, qui venait d’entrer, réduisait l’écart : 8-4. Contré par Jaiteh, Will était vengé par Lahaou qui coupait la ligne de passe et filait au cercle : 10-4. Lacombe (+ 2) faisait de la résistance, tandis qu’Olivier ratait successivement un flotteur et un tir à trois points : 10-6. Après deux rebonds offensifs consécutifs de Will, Lahaou obtenait deux jets, à1/2 : 11-6. Pape relayait Olivier. Murphy s’étant heurté à Will, intraitable, Ryan enquillait deux lancers : 13-6. Walker en échec, Lahaou se laissait enfermer le long de la ligne de fond, mais Walker redoublait de maladresse. Pape ressortait le ballon vers Ryan, qui frappait à trois points : 16-6. Le MSB prenait le large. Lahaou passait le relais à Mike. Ryan stoppait Jaiteh et Mike s’invitait à la fête : 18-6. Dettman prenait un temps mort, mais Murphy, décidément, n’arrivait à rien. Une glissade de Giordan, pourtant, permettait aux SIGMEN de récupérer la possession. Dans la raquette mancelle, Gérald succédait à Will. Mike interceptait le cuir, avant d’en être dessaisi et Murphy ouvrait son compteur : 18-8. Gerald, cependant, écopait d’une faute offensive, si bien que Slaughter ramenait l’écart sous la barre des dix points : 18-10. Giordan ne disposant plus du temps nécessaire pour assurer un dernier panier, le score en restait là.
Au terme de ce premier quart temps, l’ambiance était à l’optimisme dans les travées d’Antarès : le jeu était rapide, collectif et, en dépit de quelques balles perdues, le MSB, sans ses tours de contrôles, faisait plutôt bonne impression.


Lahaou : du vif-argent !

Dès la reprise, Pape combinait avec Gerald, qui confirmait sa volonté d’apporter son écot : 20-10. Lahaou jaillissait sur une passe un peu molle des arrières alsaciens et cavalait jusqu’au cercle : 22-10. Howard en échec, Gerald laissait un lancer en route : 23-10. Coincé par Mike, le long de la ligne de fond, Murphy glissait un pied à l’extérieur. Olivier remplaçait Giordan. Sur un tir ouvert, Mike gâchait des munitions, sans que Slaughter en tirât avantage. Will suppléait Gerald, tandis que Slaughter insistait : 23-12. En deux temps, Mike rattrapait le coup : 25-12. Jaiteh dépossédé du ballon, Olivier zigzaguait dans la peinture et, tout en maîtrise, prenait un jump shot : 27-12. De nouveau, Lahaou bondissait sur la balle et lâchait les chevaux jusqu’à la raquette adverse : 29-12. Strasbourg semblait amorphe. Jaiteh, toutefois, se réveillait et entrait même un second panier, après une tentative avortée d’Olivier : 29-16. Mike ne s’affolait pas pour autant : 31-16. Jaiteh, définitivement dans son match, poursuivait sur sa lancée : 31-18. Lahaou en échec, Will captait le rebond et imposait sa puissance : 33-18. Slaughter restait actif : 33-20. Les Tangos dominaient le rebond, à l’image de Mike, après un échec de Will. Mike, pourtant, dosait mal son shoot et Slaughter grignotait l’écart : 33-22. Bien démarqué dans le coin, Leloup ratait la mire. Ryan et Giordan remplaçaient Mike et Pape. La fatigue se faisaient sentir : Walker, Olivier, puis Leloup échouaient dans leurs entreprises et Erman arrêtait la rencontre. Si Olivier relançait la machine (+ 2), Jaiteh ripostait aussitôt : 35-22. Ryan forçait son tir. Mike relayait Lahaou et Pape Olivier. Aux deux jets de Walker répondait un panier de Will, bien servi par Giordan : 37-24. Murphy toujours aphone, Ryan, en tête de raquette, signait un buzzer beater à trois points qui enflammait Antarès : 40-24 !
De la défense, du rebond (21 vs 12, dont 11 pour Will !), du collectif (13 d’éval pour Lahaou, 12 pour Will, 10 pour Ryan), le MSB dominait le match de la tête et des épaules (51 vs 23 à l’éval). Seule ombre au tableau : un nombre excessif de balles perdues… On avait presque le sentiment que c’était trop beau pour être vrai !


Olivier : l'élégance incarnée !

La SIG revenait justement avec de meilleures résolutions. Leloup (+ 2), puis Walker  (+ 2), après que Lahaou se fût fait contrer, entendaient bien le démontrer : 40-28. Olivier en échec, Sy se contentait pourtant d’un modeste 1/2 sur la ligne : 40-29. Mike remplaçait Lahaou. Sur une passe mal ajustée, Walker surgissait de sa boîte et ramenait son équipe sous la barre des 10 points de retard : 40-31. Comble de malheur, Ryan écopait d’une faute offensive et Slaughter ajustait un rainbow shot bien senti : 40-34. En moins de 2 minutes, les Sarthois essuyaient un cinglant 0-10, série en cours ! Gêné par le pressing tout terrain des Strasbourgeois, Giordan faisait un pas de trop : plus rien n’allait… Erman rappelait ses hommes. Jaiteh, puis Ryan en échec, Will arrachait le ballon et le déposait dans le filet : 42-34. Si les arbitres sifflaient un marcher à Sy, Olivier était sanctionné pour une faute offensive et Lacombe profitait de l’aubaine : 42-36. Heureusement, Ryan gardait son flegme : 44-36. Sur une action de Walker, les hommes en gris infligeaient une antisportive des plus sévères à Giordan… Antarès grondait, mais Walker signait un impeccable 2/2, avant que Murphy ne doublât l’addition : 44-40 ! Alors que la SIG se rapprochait dangereusement, Mike ratait un tir ouvert, depuis le coin du terrain, mais courait se racheter sous les panneaux adverses. Olivier redonnait de l’air à ses partenaires : 46-40. Leloup à la peine, Ryan égarait le cuir, ce qui bénéficiait à Lacombe, en pénétration : 46-42. Giordan cédait sa place à Pape. Cependant la SIG serrait encore les rangs et le MSB butait sur les 24 secondes. Ntilikina se mêlait à la curée : 46-44… Pape perdait la balle, vite interceptée par Ryan qui lançait Olivier : 48-44. Ouf ! Slaughter et Will rivalisaient de maladresse. Suite à une passe hasardeuse de Pape, Walker se retrouvait en possession du ballon. Victime de la cinquième faute d’équipe des Manceaux, il ne tremblait pas d’un iota : 48-46… Pape poursuivait sa série noire avec un shoot approximatif, tandis que Sy rétablissait la parité : 48-48… La belle avance du MSB n’était plus qu’un souvenir. Ryan, heureusement, sonnait la révolte avec un nouveau triple salvateur : 51-48. Après une faute offensive de Sy, les Tangos repartaient à l’assaut, sans succès, et la sirène signalait la fin du quart temps.
Face à une défense beaucoup plus dure, la belle mécanique mancelle s’était enrayée. Si l’évaluation demeurait en faveur du MSB (27/15/61 vs 19/11/51), le cours du match avait complètement changé…


On a besoin de Pearson !

Une balle perdue de Ryan, un échec de Sy, un autre d’Olivier, la partie reprenait dans la confusion. Mike, toutefois, obtenait deux jets, vite transformés : 53-48. Giordan prenait le relais d’Olivier, Lahaou celui de Ryan, tandis que Gerald, entré à la place de Will, interceptait, puis marquait sur une passe lumineuse de Pape : 55-48. Les Tangos repartaient du bon pied. Hélas, Walker se montrait pugnace :  55-50. Giordan en échec, Walker faisait le pas de trop. Ironie du sort si l'on songe à son patronyme… Par bonheur, Gerald apportait de l’oxygène à ses camarades : 57-50. Dettman interrompait les débats, après quoi Murphy sortait de l’ombre : 57-53. La SIG ne baissait pas pavillon. Gerald puis Walker, de très loin, manquaient leurs tentatives. Énervé, Walker héritait à son tour d’une antisportive. Sur la ligne, Mike se contentait d’un timide 50% qui tombait assez mal : 58-53. Lahaou, en fin de possession, réussissait un tir impossible dans un angle fermé : 60-53. Leloup se faufilait backdoor pour lui répondre : 60-55. Mike se voyait lui aussi infliger une faute offensive. Will relayait Gerald, très applaudi. Lacombe appuyait à l’intérieur : 60-57… Pape en échec, Leloup pointait son museau à trois points et égalisait : 60 partout ! Un ange passait dans les travées d’Antarès. Lahaou, cependant, avait du répondant : 62-60. Walker ne lâchait rien : 62 partout… Pape se frayait un chemin (+ 2), mais Ntilikina entrait un triple qui jetait un froid : 64-65 ! Pour la première fois depuis la toute première action du match, la SIG prenait l’avantage. Erman rappelait Pape et Mike sur le banc, avant de renvoyer Ryan et Olivier à la lutte. Will expédiait un bras roulé aussi vilain qu’aléatoire. Jaiteh ne faisait pas mieux, mais le ballon revenait vers Murphy qui donnait des sueurs froides au public : 64-68 ! Strasbourg prenait ses aises, mais commettait sa cinquième faute. Dans un silence de cathédrale, Will transformait proprement ses deux jets : 66-68. Ouf ! Slaughter expédiait un horrible airball, qui tombait à pic. Ryan allait chercher la faute et s’appliquait : 68 partout. À 1’51” du terme de la rencontre, la tension se faisait palpable. Alors que Murphy cafouillait, Olivier, en stepback, entrait un tir primé impressionnant de sang-froid : 71-68. La foule exultait. Dettman demandait un temps mort. Sur un tir acrobatique, Walker égalisait, une fois de plus : 71 partout… Quel suspens ! À une minute du verdict, Will dribblait et, cette fois, entrait son curieux hook : 73-71. Walker manquait son jump shot. Lahaou se cramponnait au ballon, qui était rendu à la SIG, à 24” du buzzer. Un vrai supplice… Les Manceaux ayant deux fautes à donner, Will, puis Giordan ne s’en privaient pas. Alors qu'il ne restait plus que 11”06, Olivier ratissait le ballon ! Aussitôt bousculé, il se présentait sur la ligne, manquait son premier jet, puis le second, sans doute volontairement. Avec 2”05 à l’horloge, Slaughter ne pouvait que tenter sa bonne étoile, depuis le milieu du terrain : le MSB l’emportait !


Will : le futur lui sourit...

Si le match avait débuté sous les meilleurs auspices avec un jeu rapide et étincelant, la SIG a mis les choses au point dans le troisième quart temps. Loin de s’effondrer dans le money time, néanmoins, les Manceaux ont su tirer les marrons du feu. Ryan (17 pts/1 rb pour 14 d’éval), MVP de la rencontre, Will (1/12/2/19), impérial au rebond et auteur d’un double-double, Lahaou (13/6/3/18), omniprésent, et Olivier (13/6/1/11) ont été les hommes forts de la rencontre, Mike (9/4/1/Cool et Gerald (7/0/0/4) n’ont pas non plus démérité. Quant à Giordan (2/0/6/3) et à Pape (2/2/5/5), avec respectivement six passes et cinq passes décisives, ils ont subtilement distribué le jeu. Solidaire en défense et percutant en attaque, le MSB 2017 pourrait être un grand cru, si l’on songe qu’il affrontait le dauphin de la saison dernière, privé de Petr et de Mouph. Confirmation dès mercredi soir, en Coupe de France, contre le voisin choletais ?

_________________
afro
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Lun 26 Sep 2016 - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c15
Joueur espoir sur le banc
avatar


MessageSujet: Re: MSB-SIG (Saison 2016-2017)   Lun 26 Sep 2016 - 20:26

Merci the dunk, beau papier comme d'hab
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-SIG (Saison 2016-2017)   Mar 27 Sep 2016 - 17:46

Merci camarade.
Tous à Antarès, mercredi !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Panorama
Centre de formation



MessageSujet: Re: MSB-SIG (Saison 2016-2017)   Mar 27 Sep 2016 - 19:42

Merci à toi, c'est toujours très agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
variolus
Joueur espoir



MessageSujet: Re: MSB-SIG (Saison 2016-2017)   Mar 27 Sep 2016 - 19:46

Yes, toujours autant de détails

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-SIG (Saison 2016-2017)   Jeu 29 Sep 2016 - 14:26

C'est le but… remplir le panier !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-SIG (Saison 2016-2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transferts TPR saison 2016/2017
» Infos et engins saison 2016-2017
» Transferts Saison 2016 -2017
» Quelle équipe pour la saison 2016 / 2017 ????
» Nouvelle Saison 2016/2017 ... Nouveau coach ... Nouveau staff ... Présentation ... !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: