AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand le basket français tenait sa place...

Aller en bas 
AuteurMessage
vito corleone
Au hall of fame
avatar


MessageSujet: Quand le basket français tenait sa place...   Sam 26 Avr 2008 - 15:49

http://thesportplace.kazeo.com/Limoges-15-ans-apres,r3065.html


J'en ai encore des frissons moi. Me souviens tres bien de ce jour, de cette nuit où j'ai eu un mal fou à trouver le sommeil. Le CSP Limoges club de mon coeur que je suivais depuis l'ère Demory, Brooks, Collins...suivre ce club, écouter leurs matchs d'Euroleague sur France Info le soir, un décrochage en direct de 2min de temps en temps...j'ai en bouffé sur France Info dans mon jeune temps !!! Puis les matchs d'Euroleague sur Canal+ en direct le soir, et la demi finale en différé contre le Real Madrid du grand Sabonis, puis cette finale en direct contre le grand Kukoc...Wahou.

Puis ce Young quel joueur, certes joli parcours universitaire, mais il fallait oser le prendre alors qu'il était parti jouer aux Philippines je crois...Puis ces petits jeunes Bilba, Forte, Verove (qui revenait de loin, avec son plus beau combat de gagner, contre la Leucemie il me semble). Des vieux revenchanrds : Dacoury, Reden. Et la classe de Zdovc....la science de Bozidar.


A quand de telles émotions ???? Jamais Rolling Eyes


D'ailleurs à cette époque le CSP ne devait pas être le plus gros budget d'Europe...Après le titre le salaire de certains joueurs ont du explosé, mais bon la conquête du titre s'est faite sans un budget énorme, sans de vedettes...comme quoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
raph
MVP



MessageSujet: Re: Quand le basket français tenait sa place...   Sam 26 Avr 2008 - 16:31

On parle d'une époque ou on avait les représentants de chaque championnat. Avec l'arrivée de l'EL et des multi tickets la donne a complètement changé.

La deuxième révolution étant l'explosion des budgets via l'explosion des cours des matières premières avec une incidence toute particulière pour les nations européennes les plus riches en matière de ressources naturelles dans ce domaine (= la russie).

Last but not least, à l'époque on avait très peu de joueurs européens en nba et on peinait pour choper des américains de top niveau (aka des us qui ont évolué en nba). Là aussi la donne change et il y a beaucoup plus d'échanges même si ça concerne les grosses écuries pour l'europe (ceci étant une conséquence du deuxième point).

Pour ce qui est des émotions, c'est clair que c'était le pied. Même à l'époque de la korac quand on pouvait mater orthez, limoges (young et ses paniers à 3+1 inimitables) bien entendu mais aussi le cholet de karnishauvas (rhaa quel joueur), warner & co, et l'asvel des rudd (m'a presque fait chialé lors de sa dernière saison quand ils ont perdu le match retour), bilba (et sa blessure à la c.. qui a sans doute niqué la fin de saison européenne etc de cette équipe (le fameux coup de poing dans la porte), & co. Nan y avait du spectacle et des résultats vu qu'on pouvait vraiment rivaliser avec notamment de bons jeunes français qui 1° jouaient et 2° avaient des responsabilités et 3° servaient de très bons étrangers.

Faut juste espérer qu'on retrouvera de gros clubs rapidement, du pognon il y en a dans ce pays et meme beaucoup. Le tout c'est de trouver des dirigeants avec un esprit sportif qui les amène à soutenir les clubs nationaux avant de penser business abroad et globalization (mais nan je vise absolument pas orange carrefour et axa entre autres (et encore pour le basket..)). Il n'y a qu'en France ou on trouve si peu de soutien de la part des multinationales ou de la part des grosses fortunes (pinault en tête qui a juste le stade rennais comme faire-valoir perso et sans claquer des masses, mais la liste est très longue). Grosses fortunes par ailleurs largement expatriées dans des pays à fiscalité clientèliste (des fois qu'on nous ponde l'argument "ah mais nous ne pouvons nous le permettre ma pov' dame. Vous savez les taxes, prélèvements obligatoires bla bla et re bla").
Bref, espérons que les générations à venir dans ce pays qui ont baigné beaucoup plus que leurs devancières dans le milieu sportif de près ou de loin vont bouger ses mentalités de loosers nationaux, incapables de redonner à ce pays ce qu'il leur a apporté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le basket français tenait sa place...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le basket français tenait sa place...
» Place du Basket Français au niveau du Basket Mondial
» L'homme du match : Agen / Stade Français
» 3 clubs français en Euroligue pour les 3 prochaines saisons
» Quand le Chasseur Français s'occupe de la pêche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LE BASKET EN GENERAL :: Les autres clubs d'Europe-
Sauter vers: