AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Lyon-Villeurbanne

Aller en bas 
AuteurMessage
DOVE72
Modérateur



MessageSujet: Présentation de Lyon-Villeurbanne   Dim 6 Avr 2008 - 14:46

Un siège à prendre dans la Loire !

Auteur d’un début de saison tonitruant avec 7 victoires en 8 rencontres, avec notamment une victoire écrasante historique à Pau-Orthez (104 à 60), et un succès mardi à Panionios, l’ASVEL fait de nouveau partie des équipes qui font peur, dans le championnat de France. Idéalement renforcé à l’intersaison par un mélange de jeunes joueurs et d’américains expérimentés, la mayonnaise a tout de suite pris. Meilleure attaque du championnat, tous les postes font peur et la raquette ne donne pas envie d’y aller se frotter. Formation physique et rapide, elle propose un jeu alléchant et plein de spectacle. Intéressons nous à cette équipe, actuellement seconde du classement de Pro A.

Meneurs :

Yves Baratet a la chance d’avoir 2 meneurs internationUX dans son effectif. En plus de cela, ces deux joueurs sont des plus complémentaires et peuvent même être amenés à évoluer ensemble, en cas de défaillance sur les postes d’arrières. Aymeric est plus organisateur tandis que Yohann emmène sa fougue et sa jeunesse.
*Aymeric JEANNEAU : ce meneur vendéen de 29 ans effectue, du haut de son mètre 85, sa deuxième saison à Villeurbanne. Formé à Cholet Basket sous la coupe d’Eric Girard, il décide de le suivre au Havre, après 7 ans passés dans les Mauges, puis à Strasbourg. Il connaîtra d’ailleurs, en Alsace, la consécration de sa carrière avec un titre de champion de France 2005. Gestionnaire dans l’âme et adroit artificier longue distance, il est nommé par Claude Bergeaud dans la lourde tâche de seconder de Tony Parker durant le dernier Euro. Malheureusement, une blessure au ménisque le privera de cette compétition. Revenant petit à petit à son meilleur niveau, il sort d’un bon match.

*Yohann SANGARE : Joueur rapide, avec une excellente force de pénétration, il associe à merveille jeu collectif et prise de risque personnelle. Sa motivation fait de lui un leader naturel de sa formation.

Ailiers/Arrières :

L’ASVEL possède 4 arrières/ailiers de tout premier ordre, alliant jeunesse, expérience et efficacité. Avec un Laurent Foirest, à de nombreuses reprises blessées l’an passé, il était nécessaire de doubler les postes.

*Edwin JACKSON : Antoine Diot nous en aurait voulu si l’on avait pas commencé par un de ses meilleurs potes. Edwin Jackson, jeune ailier de 18 ans pour 1m90, est natif de Pau et a commencé le basket très tôt. Ayant rejoint l’INSEP, il y a 4 ans, il a été sacré meilleur marqueur de Nationale 1, la saison passée, avec près de 22 points inscrits par rencontre et une pointe à 45 unités face à Charleville. Il est de l’épopée, avec Diot et Batum, de l’équipe championne d’Europe 2006. Fils de Skeeter Jackson, qui compte près de 40 sélections en équipe de France, Edwin dispose d’un physique très affûté mais surtout d’un tir longue distance qui fait peur à plus d’une zone. N’ayant encore que très peu de temps jeu, il essaye de le rentabiliser au maximum, comme face à Pau, où il a pu inscrire 7 points ou Orléans dernièrement (6 points et 2 passes décisives). Ayant passé une grande partie de ses dernières années avec Antoine Diot, les retrouvailles devraient être touchantes, vendredi soir, à l’Astroballe.

*Robert CONLEY : Cet ailier américain de 30 ans est une des révélations de cette saison, avec 14 points et 4 rebonds par rencontre. Cela fait de lui une des forces de frappe de l’attaque villeurbannaise. Et dire qu’il a fait un bref passage à Brest, il y a 7 ans. Passé ensuite par l’Allemagne, la Grèce, la Serbie, l’Espagne (où il a disputé la finale de l’euroligue 2005), il avait posé ses valises à Novarra, l’année dernière, où il termina quatrième meilleur marqueur de la seconde division italienne (22 points par rencontre). Joueur hyper régulier, il n’est descendu que 3 fois, sous la barre des 11 points cette saison, le tout avec un taux de réussite remarquable (60% de réussite à 2 points et 30% à 3 points). Spectaculaire et besogneux, c’est un recrutement de choix pour l’ASVEL. Remplaçant poste pour poste Rowan Barrett, il apporte sa défense comme plus-value.

*Laurent FOIREST : Est-il encore nécessaire de présenter notre Lolo national ? Refaire sa carrière serait bien trop long et risquerait de vous endormir, alors quoi vous apprendre sur cet ailier, si ce n’est qu’il est en train de travailler avec Kipsta, pour sortir des chaussures, qui répondent au meilleur rapport qualité/prix (promis, j’ai pas de commissions sur ces souliers !). Laurent vient de souffler ses 34 bougies et n’a rien perdu de son rôle de gâchette longue distance. Un tel pistolero peut venir vous gagner un match à la dernière seconde alors qu’il n’en a pas inscrit un de la partie. Dur sur l’homme en défense, Laurent est le type même de joueur que chaque coach aimerait avoir dans son équipe pour son état d’esprit des plus remarquable.

Intérieurs/Pivots :

C’est du très très lourd dans la raquette villeurbannaise avec des joueurs pouvant faire le ménage dans la peinture, à chaque instant.

*Lamayn WILSON : Les dirigeants villeurbannais cherchaient un intérieur capable de s’excentrer du cercle et on peut dire qu’ils ne se sont pas loupés en recrutant Lamayn. Cet américain de 27 ans, auteur d’une saison 2005/2006 exceptionnelle avec Cholet (17 points et 7 rebonds par rencontre), évoluait la saison passée à Cantu (Italie). Repositionné sur l’aile à cause d’un effectif trop important, il s’en est bien sorti. Son retour en France lui a fait le plus grand bien et il est le leader offensif villeurbannais, avec 16 points et 6 rebonds par match. Ses 2m03, ses qualités athlétiques, sa technique en attaque ainsi que ses capacités défensives font de lui, un des joueurs majeurs du dispositif des Verts.

*Chevon TROUTMAN : Cet intérieur américain effectue sa deuxième saison au sein de l’effectif lyonnais et possède toutes les qualités du parfait
basketteur : Prenez une pincée de rebonds (7 par rencontre), une bonne
louche de réussite dans les tirs pris (68% à 2 points), une grosse dose
d’implication défensive ainsi qu’un soupçon d’état d’esprit collectif et vous
serez pourquoi l’ASVEL a voulu a tout pris le conserver durant l’intersaison.
Ayant rempilé pour deux années, il forme un trio complémentaire dans la
raquette avec Wilson et ….

*Uche NSONWU-AMADI : Voici l’un des transferts de l’été. La venue d’Uche, en provenance de Gravelines, a représenté un renfort de taille (2m08) pour la raquette Villeurbannaise. Avec 13 points et 8 rebonds par rencontre, ce pivot nigérian avait réussi une très bonne saison dans le nord. Il s’est vite acclimaté au jeu de l’ASVEL et malgré un temps de jeu réduit, il réussi a conserver des statistiques très honorables (12 points et 7 rebonds par match). Joueur précieux dans la raquette, il dispose également de très bonnes mains pour sa taille (60% de réussite dans les tirs).

Il y aura donc beaucoup de travail pour le MSB s’il veut remporter cette rencontre, qui s’annonce importante dans ce championnat 2007/2008. De nombreux joueurs sont à surveiller et seul une défense intraitable pourra permettre de venir à bout de cette formation villeurbannaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation de Lyon-Villeurbanne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dimension de l'axe de pédalier
» [PRONO] - Journée 11 - ##fini## - Classement posté -
» UN bon garagiste ???
» Je suis déçu par mon vélociste ! [livraison et garantie]
» Quand, Ou, par qui?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2007-2008-
Sauter vers: