AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-ESSM LE PORTEL (saison 2017-2018)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-ESSM LE PORTEL (saison 2017-2018)   Dim 19 Nov 2017 - 18:00

MSB-ESSM LE PORTEL :
Dans les étoiles ?
________


Au retour de son périple aux quatre coins de l’hexagone, le MSB affichait un bilan plutôt mitigé : après la belle réaction sur le parquet des Levallois métropolitans et l’élimination sur le fil en Coupe de France contre un BCM revanchard, les Sarthois ont subi leur pire défaite de la saison contre un HTV très en verve dans le dernier quart temps. Face aux Portelois, toujours brûlants dans leur Chaudron, mais plus tièdes à l’extérieur, il convenait de saisir l’occasion de se relancer. Si, chez les Tangos, Terry manquait encore à l’appel, les Stellistes, de leur côté, étaient privés de Mangin.

                           

Yous, en deux temps, poussait le ballon vers des mains amies et Romeo, promu capitaine, donnait l’exemple : 2-0. Hassel à la peine, Romeo doublait la mise : 4-0. Hassel ne parvenant pas à le contourner, Yous lui donnait la leçon : 6-0. Golden en échec, Yous était pris par la patrouille, en plein séjour prolongé dans la raquette. Si Golden manquait à nouveau sa tentative, le cuir sortait en faveur des visiteurs et, sur la remise en jeu, Carter expédiait un gros tweet : 6-3. Intégré au cinq majeur, Chris trompait son vis-à-vis et entrait un deux-points : 8-3. Hachad en échec, Romeo reprenait son show : 10-3. Hassel ajoutait son grain de sel : 10-5. Romeo en échec, Yous captait le rebond, glissait la balle à Justin qui transmettait à Mykal : 12-5. Carter, puis Chris en quête de réussite, Romeo voyait son tir rejeté par le cercle, mais Mykal bondissait pour fermer le couvercle : 14-5. Hassel et Romeo se neutralisaient, de part et d’autre du terrain. Sur une interception de Chris, Romeo filait en coast to coast : 16-5. Girard rappelait ses hommes. Comme Golden gaspillait des munitions, Yous, altruiste, servait Romeo : 18-5. Chris chipait un nouveau ballon, sans que Mykal en tirât avantage. Hassel s’obstinait : 18-7. Par deux fois, le cercle refusait les tentatives de Yous. DJ relayait Romeo, sous les vivats, et Chris cédait sa place à Antoine. Golden transformait deux jets : 18-9. Justin faisait admirer son toucher : 20-9. Begarin, à peine entré, s’illustrait à trois points, mais DJ lui donnait aussitôt la réplique : 23-12. Par la suite, ni Golden, ni Antoine ne parvenaient à leurs fins.
Guidés par un Romeo de gala, les Tangos avaient nettement pris l’ascendant, grâce à leur jeu rapide. Gênés par l’envergure de Yous, les Stellistes tournaient autour de lui comme des mouches affolées.


Yous voit plus haut...

Dès la reprise, Carter, derrière l’arc, donnait le ton : 23-15. Les visiteurs n’entendaient pas baisser les bras, d’autant que Yous avait cédé sa place à Will. Les Portelois interceptaient le ballon, mais le tir, pas très chouette, de Chathuant manquait sa cible, tandis que DJ expédiait un joli majoré : 26-15. Les Manceaux récupéraient même la possession, suite à une fausse manœuvre de leurs adversaires, avant de se le faire bêtement voler sur la remise en jeu. Golden obtenait deux jets, mais se contentait d’un modeste 1/2 : 26-16. Antoine, sur son spécial spin move, relançait son équipe : 28-16. Mykal, très actif dans l’entre-jeu, confisquait le cuir, repassait par Antoine et entrait un petit panier tranquille : 30-16. Hassel cherchant son second souffle, Justin braconnait deux lancers : 32-16. Hachad égarait la balle, Justin ratait son drop shot et Odiakosa se signalait par un dunk retentissant : 32-18. Will ripostait avec son hook shot maison : 34-18. Antoine collait aux basques de Carter, réduit à l’impuissance, et, dans la foulée, punissait la passivité de la défense nordiste qui ne montait pas sur lui avec un triple bien senti : 37-18. Éric Girard arrêtait le carnage. Hassel relançait la machine : 37-20. Justin à la peine, Hassel enchaînait : 37-22. Justin n’y arrivant toujours pas, Donaldson provoquait une faute et se contentait d’un petit 50% sur la ligne : 37-23. À toutes fins utiles, Éric remplaçait Will par Yous, très applaudi. Antoine continuait à jouer les opportunistes, dans la peinture, cette fois : 39-23. Les défenses montraient les dents, de sorte que Hassel, DJ, Donaldson, puis Mykal se heurtaient à des murs. Mécontent, DJ sortait en maugréant, tandis que Romeo revenait aux affaires. Golden, décidément, avait des mains en or : 39-25. Romeo, en échec, obtenait deux lancers, après que Donaldson avait écopé d’une faute offensive. Si le capitaine manceau négociait mal son second jet, Mykal se saisissait du rebond et se présentait à son tour sur la ligne, pour un 2/2 de bon aloi : 42-25. Le Portel était dans la pénalité et les attaquants sarthois se régalaient. Traoré en échec, Antoine frappait à trois points : 45-25. Antarès exultait. Hassel, pourtant, faisait face : 45-27. Justin cavalait jusqu’au cercle : 47-27. Prétendant avoir été bousculé sur son ultime tentative, Traoré récoltait un avertissement des hommes en gris, juste avant de rentrer au vestiaire.
Malgré un petit creux à + 37, les Manceaux, plus adroits (54% vs 33%) dominaient largement, tant au score (Q2 : 24-15), qu’à l’évaluation (65-23) ou au rebond (29 vs 14). Mykal et Antoine payaient de leur personne. La suite s’annonçait sous des auspices favorables.


Mykal, toutes tresses dehors !

Coach Bart ayant renouvelé sa confiance au cinq de départ, Romeo annonçait la couleur : 49-27. Hachad, puis Carter neutralisés par la défense mancelle, Mykal subtilisait le ballon, avant le perdre au profit de Donaldson qui allait chercher le panier & one : 49-30. Yous en échec, Romeo contrait Golden. Chris, puis Hassel gâchaient des occasions. Sur la ligne, Yous signait un vilain 0/2. Ni Hassel, ni Golden ne trouvaient la faille, mais les Stellistes s’activaient au rebond offensif et Hachad, bien démarqué, frappait à trois points : 49-33. Chris gâtait aussitôt le plaisir des Portelois en répliquant sur le même ton : 52-33. Hassel en échec, Mykal perdait la balle, au bénéfice de Golden : 52-35. Justin envoyait Yous au alley-oop, pour la grande joie du public : 54-35. Alors que Hachad forçait son tir, Chris expédiait un triple soyeux caresser le filet : 57-35. Golden demeurait pugnace et transformait ses deux jets : 57-37. Justin en difficulté sur son tir, Golden effectuait une belle glissade en voulant accélérer le mouvement. Romeo délivrait une bonne passe à Yous, qui s’offrait un 2 + 1, avant de permuter avec Will : 63-37. Carter ripostait par un missile bien dosé : 63-40. Justin et lui cafouillaient sur les actions suivantes. Pris entre deux maillots verts, Mykal trouvait l’extra-passe vers Romeo qui faisait coulisser vers Chris, impassible, pour un nouveau majoré : 66-40. Dans sa zone, Éric Girard semblait désabusé. DJ relayait Romeo, ovationné comme il se doit. Will coupait une ligne de passe, avant d’être stoppé irrégulièrement par Traoré. L’antisportive conduisait Will sur la ligne pour un modeste 1/2 : 67-40. Sur l’action suivante, Will remettait le couvert, toujours à 1/2 : 68-40. DJ capturait une passe un peu molle des Stellistes, mais Antoine expédiait la balle dans le public en cherchant, à l’aveugle, Mykal qui avait bougé. Ce dernier interceptait à nouveau, mais manquait sa dernière et lointaine tentative.
Avec un énorme Romeo et un Chris des grands soirs, les Manceaux dominaient (Q3 : 21-13), dans tous les compartiments du jeu, des Portelois déboussolés, qui formaient une ronde pour se remotiver.


Chris est de retour à la maison...

Une fois de plus, Mykal coupait une ligne de passe, s’appuyait sur DJ et finissait au cercle : 70-40. Donaldson en échec, Antoine enfonçait le fer dans la plaie : 72-40. Donaldson s’accrochait (+ 2), mais DJ, impérial derrière l’arc, écœurait son monde : 75-42. Hachad se montrait opiniâtre : 75-44. Mykal et Chris arrosaient à côté, tandis que Golden redressait la tête, avec un 2 + 1: 75-47. Justin remplaçait Chris. En échec derrière l’arc, Mykal insistait, sans réussite. Pugnace, Hachad galvanisait ses partenaires : 75-49. Si Antoine ne trouvait plus la mire, Hachad laissait un lancer en route : 75-50. La fatigue se faisait visiblement sentir : Mykal, Golden, puis Justin bombardaient tous azimuts. Hassel poursuivait son travail de fond : 75-52. Will manquait un panier facile et, alors que Traoré avait rendu la possession, Justin ne faisait pas mieux. DJ confisquait à nouveau le ballon, sans qu’Antoine parvienne à convertir la possession en points… Hassel avait la main chaude : 75-54 ! Cette fois, Éric interrompait la rencontre. Chris, qui avait suppléé Antoine, ratait son tir. Will arrachait le rebond, avant de permuter avec Yous. Romeo relayait DJ. Pourtant, le cercle refusait un nouveau shoot de Mykal. Chathuant réduisait encore l’écart : 75-56. Yous, en position dominante dans la peintue, délivrait une offrande à Mykal :  77-56. Chathuant se découvrait, en cette fin de match, des ressources insoupçonnées et frappait à trois points : 77-59. Suite à une faute offensive de Romeo, Golden, qui n'aime pas passer pour une pomme, ajoutait deux lancers : 77-61. Mykal, puis Justin, les jambes lourdes, échouaient dans tout ce qu’ils entreprenaient. Chathuant finissait en beauté : 77-63 ! Chris ratait son ultime tentative…


Antoine a répondu présent...

Alors qu’ils étaient en train d'écraser leurs adversaires (75-42 après deux minutes), les Manceaux avaient brusquement vu le vent tourner. Entre relâchement coupable et fatigue excessive, ils avaient encaissé un horrible 23-9 dans le dernier quart temps ! Si ce finale gâche un peu la fête, sans doute convient-il surtout de souligner la qualité du basket proposé durant les trente-deux premières minutes du match : jeu rapide, adresse collective, défense intransigeante, forte présence au rebond, tous les ingrédients étaient réunis. Si Romeo (16 pts/1 rbd/3 pds pour 15 d’éval) est sans conteste le MVP de la soirée, six autres joueurs présentent une évaluation à deux chiffres : complètement en échec derrière l’arc (0/7, Mykal (12/10/1/14), qui a joué toute la rencontre, signe tout de même un double-double, Yous (7/11/2/14) a couvert la raquette de son ombre interminable, Antoine (12/1/4/12) a fait les bons choix en toute sobriété, Chris (11/2/1/11) et Stephens (9/1/1/11) ont brillé à trois points. Même si leur adresse à tous deux était un peu en berne, Justin (6/4/7/10) a su orchestrer le jeu de main de maître et Will (4/4/1/Cool a répondu présent dans le combat. Bref, il ne faut pas bouder son plaisir, mais se souvenir que l’an passé, les Stellistes, s’étaient imposés à Antarès… Les Tangos ont maintenant une bonne semaine pour préparer un déplacement à Villeurbanne qui s’annonce aussi excitant que périlleux…

Pour Romeo, tout Antarès avait les yeux de Juliette…


[Une fois de plus, merci à Dominique BREUGNOT pour ses photos !]

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-ESSM LE PORTEL (saison 2017-2018)   Lun 20 Nov 2017 - 7:26

cheers
Merci The Dunk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-ESSM LE PORTEL (saison 2017-2018)   Lun 20 Nov 2017 - 16:22

🙃👍🏻

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MSB-ESSM LE PORTEL (saison 2017-2018)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-ESSM LE PORTEL (saison 2017-2018)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAISON 2017/2018
» ACTUALITÉS HORNETS- SAISON 2017-2018
» Saison 2017-2018
» recrues saison 2017 2018
» Transferts Saison 2017-2018

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres-
Sauter vers: