AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-ANTIBES SHARKS (Saison 2016-2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-ANTIBES SHARKS (Saison 2016-2017)   Lun 8 Mai 2017 - 2:12

MSB-ANTIBES SHARKS :
BÉBÉS REQUINS ?
________


Après une série de défaites quasiment sans précédent, le MSB a glané une précieuse victoire en terre dijonnaise. Au moment de recevoir les Sharks, toujours menacés de relégation, mais sur une excellente dynamique depuis l’arrivée d’Otule et de Blassingamme, la question se posait de savoir si les Manceaux, assurés de se maintenir, allaient adopter une attitude conquérante dans un match désormais sans enjeu…

                           

Les Antibois récupéraient le ballon et, d’entrée, Blassingame expédiait Otule au alley-oop : 0-2. Ryan contré, Blassingame plantait un triple : 0-5. Giordan et Blue en échec, Otule imposait sa taille dans la raquette : 0-7. Dans les travées, les visages se renfrognaient déjà. Heureusement, un majoré de Lahaou détendait un peu l’atmosphère : 3-7. Si Otule (+ 2) mettait de l’agent au coffre, Will répondait sur un pick’n’roll avec Lahaou : 5-9. Gêné par Ryan, Blue faisait le pas de trop, tandis que Giordan se voyait accordé un panier stoppé en phase descendante : 7-9. Otule ayant égaré le cuir, Giordan expédiait un joli rainbow shot et le MSB virait en tête : 10-9. Dans Antarès, la bonne humeur revenait doucement. Sur un bras roulé d’Otule, cependant, les visiteurs se relançaient : 10-11.  Ryan laissait la balle lui échapper, sans que Cordinier en tire avantage. Will tirait son épingle du jeu : 12-11. Cordinier à la peine, Lahaou servait Pape pour un tir primé bien ajusté : 15-11. Julien Espinosa arrêtait le jeu. Blue, Ryan, Kouguere, Blassingame rivalisaient de maladresse. Shannon et Olivier relayaient Pape et Giordan. Olivier obtenait aussitôt deux lancers, à 2/2 : 17-11. Tornato cafouillait et Ryan dunkait, avant de se suspendre au cercle : 19-11. Tout allait pour le mieux. Petr et Mike remplaçaient Wil et Ryan. Petr fêtait son entrée sur le terrain avec un petit drop shot : 21-13. Gaines ripostaient sur un dunk rageur : 21-15. Olivier perdait un ballon que Bourdillon ne parvenait pas à contrôler. Shannon ne trouvait pas la mire. Gaines transformait deux jets : 21-17. Bien servi par Lahaou, Mike expédiait un missile : 24-17. Shanon coupait une ligne de passe, mais ni Mike, ni lui ne réussissaient à convertir la possession en points.
Après un début poussif, les Tangos avaient repris du poil de la bête, même si Otule dominait la raquette.


Will, aux prises avec Otule...

Lahaou demeurait sur le banc, tandis que Pape reprenait du service. Olivier, en backstep, se jouait de son vis-à-vis : 26-17. Kouguere se rappelait à la mémoire du public : 26-19.  Shannon contré, Blue en échec, Olivier allait chercher le panier & one : 29-19. Petr bâchait Blue, amenant Espinosa à rappeler ses troupes. Du poste, Olivier poursuivait son festival : 31-19. Antarès applaudissait. Cordinier en échec, Petr héritait du ballon au milieu de la raquette, sans parvenir à l’exploiter. Les Antibois interceptaient et Bourdillon en tirait les marrons du feu : 31-21. Petr, à la peine, permutait avec Will et Pape avec Giordan. Bourdillon tentait la passe de deux, sans réussite. Shannon, puis Diarra ne faisaient pas mieux, mais Gaines se chargeait des finitions 31-23. Giordan envoyait un tir en cloche de bonne facture : 34-23. Blassingame revenait aux affaires : 34-25. Olivier, puis Diarra manquaient des tirs lointains, avant que Will ne s’embrouille dans la contre-attaque. Ryan remplaçait Mike. Kouguere en échec, Otule veillait au grain : 34-27. Lahaou renvoyait Shannon sur le banc. Will en échec, Blassingame enquillait deux jets sans trembler : 34-29. Mouph remplaçait Will. Ryan sortait son spécial spin move : 36-29. Otule écrasait un dunk : 36-31. Olivier se faisait siffler un marcher. Alexandre prenait un temps mort. Blassingame sortait l’obusier pour réduire à néant l’avance mancelle : 36-34. Pour tout arranger, Giordan égarait le ballon. Blue le perdait à son tour, avant que Mouph ne le restitue aux Antibois. Cordinier allait chercher deux lancers pour égaliser à 36 partout. Olivier lui rendait la pareille : 38-36. Blue sortait du noir : 38-39 ! Les Sharks pointaient l’aileron hors de de l’eau… À 17”8 de la mi-temps, Alex arrêtait le massacre. Lahaou se lançait à l’abordage et provoquait la cinquième faute collective des Azuréens : 40-39. À cinq secondes du buzzer, Kouguere récoltait trois jets, à 3/3 : 40-42 !
Alors qu’ils possédaient un confortable matelas de 12 points d’avance, les Manceaux avaient commencé à perdre tout sens du collectif : initiatives hasardeuses, tirs manqués, balles perdues, défense endormie… les Sharks n’en demandaient pas tant ! Blassingame et Otule faisaient le show, malgré Olivier et Lahaou. Antarès semblait perplexe (Q2 : 16-25)…


Ryan dans ses œuvres…

Blue, puis Will en échec, Ryan bénéficiait d’un bon jaillissement de Lahaou qui ressortait le cuir : 43-42. Cordinier et Giordan échangeaient des politesses : 45-44. Will interceptait à son tour, Lahaou ratait son tir, mais Ryan rattrapait le coup : 47-44. Blassingame, à son tour, laissait échapper la balle. Ryan manquait le cercle, récupérait le cuir, échouait une seconde fois, avant que Will ne se charge des finitions : 49-44. Otule en échec, Pape faisait un pas de trop. Blassingame filait au cercle, mais gaspillait le bonus obtenu : 49-46. Giordan, puis Blassingame se heurtaient aux défenses. Sur l’action suivante, pourtant, Giordan trouvait Ryan : 51-46. Antarès retrouvait le sourire… Cordinier en échec, Lahaou manquait un tir ouvert, depuis la tête de la raquette. Espinosa interrompait la rencontre. Blassingame à la peine, Otule lui apportait son aide : 51-48. Ryan égarait la balle, mais Blassingame butait contre un plafond nommé Lahaou. Blue, Ryan, Pape, puis Blue de nouveau tentaient leur chance sans succès… Les Antibois se retrouvaient même en fin de possession sans avoir pu amorcer un tir. Pape en échec, Will captait la balle, avant qu’elle ne lui glisse entre les mains. Alexandre arrêtait tout. Olivier remplaçait Giordan. Blue trouvait une faille : 51-50. Ryan laissait un jet en route : 52-50. Mike relayait Lahaou. Blassingame à la peine, Otule assurait : 52 partout. À son tour, Pape se contentait d’un jet sur deux : 53-52. Petr suppléait Will dont le capot fumait. Derrière l’arc, Blue ratait un tir ouvert. Pape ne faisait pas mieux… Blassingame ayant perdu le ballon, celui-ci arrivait jusqu’à Petr, en embuscade dans le coin du terrain, pour un catch & shoot superbe : 55-52… Chacun croyait au trois-points, mais, d’après le corps arbitral, un des orteils de Petr mordait la ligne…
Sans cesse sur courant alternatif, les Manceaux s’étaient une fois encore laissés rattraper par les Sharks (Q3 : 15-10). Avec seulement trois points d’écart entre les deux équipes, il était difficile de se prononcer sur le nom du vainqueur et les lancers francs ratés risquaient de peser lourd dans la balance…


Prime de combativité pour Lahaou...

Un dunk bien appuyé de Petr relançait l’ambiance : 57-52. Hélas, Kouguere bénéficiait de largesses défensives et retrouvait ses sensations : 57-55. Olivier en échec, Blue, étrangement seul, doublait la punition : 57-58. Depuis la tête de raquette, Mike manquait sa riposte. Blassingame en échec, Petr perdait la possession. Blue écopait d’une faute offensive. Ryan cédait sa place à Will. Giordan, de loin, prenait un tir difficile. Petr ramenait Blue au sol, mais Giordan perdait le ballon en route et Gaines, avec la complaisance de la planche, entrait un majoré : 57-61. Servi par Giordan, Olivier répondait sur le même ton : 60-61. À l’expérience, Blassingame braconnait deux lancers : 60-63. Très applaudi, Olivier dégainait de nouveau pour rétablir la parité : 63 partout. Blue, cependant, ne relâchait pas son effort : 63-65. Du coin du terrain, Petr manquait sa tentative. Suite à une faute au rebond, Will se retrouvait sur la ligne pour un 2/2 : 65 partout. Le mano a mano se poursuivait. Blue ne lâchait rien : 65-67. Sur la quatrième faute de Blassingame, Giordan manquait un de ses jets : 66-67. En grand champion, le petit meneur américain réagissait aussitôt en bombardant à trois points : 66-70. Alexandre interrompait les hostilités. Olivier ramenait le score à 68-70. Blue en échec, l’arceau rejetait un tir de Giordan, à demi-entré… Gaines ayant manqué le cercle à deux reprises, Olivier se faufilait backdoor, mais donnait trop d’impulsion à son geste final. Gaines revenait à la charge : 68-72. Ryan à 1/2, les choses se compliquaient pour les Sarthois : 69-72. Blassingame en échec, Ryan récidivait, à 1/2 : 70-72. Plus qu’une minute trente-quatre secondes à jouer et Petr remplaçait Will, qui venait de signer sa cinquième faute… Perturbés, les Manceaux oubliaient Blue, très concentré, qui portait l’estocade, à trois points : 70-75 ! Ryan en échec, Blassingame enquillait deux jets supplémentaires : 70-77. Plus que 27 secondes… Alex prenait un temps mort. Alors que la balle était presque perdue, Olivier parvenait finalement à percer le rideau défensif : 72-77. Kouguere, à 1/2, laissait un peu d’espoir : 72-78. Ryan n’y arrivait plus, tandis que Blue corsait l’addition, dans la dernière seconde : 72-80 !


Olivier a enfin pu s'exprimer...

Dans un dernier quart temps plus disputé que l’écart ne peut le laisser supposer (Q4 : 17-28), les Tangos ont sombré sous les coups de dents féroces de Tim Blue, le requin bleu, et des autres cadres antibois, Blassingame et Otule. Outre Olivier (21 pts/4 rbds/0pd pour 20 d’éval), auteur d’unE de ses meilleures prestations, il convient de souligner la hargne de Will (8/6/1/15), la pugnacité de Lahaou (5/7/5/13) et les efforts de Ryan (14/6/2/11), un peu déficient aux lancers, malheureusement. Si Giordan (11/0/4/8 ) a eu de bons passages, il n’aura pas été à la hauteur dans le money time. Petr (6/1/0/4) a eu quelques éclairs, hélas trop rares, et Pape (4/3/1/3) n’était pas en réussite. Mike (3/0/0/2) a paru très peu impliqué, Mouph n’a fait qu’une brève apparition et Shannon (0/0/0/-4) a tout manqué ! Quant au coaching d’Alexandre, de l’avis de nombre de supporters, il a souvent semblé “mécanique” voire “scolaire”, “peu inspiré” et “sans doute bien pire encore que ce qu’aurait pu faire Erman”. Les Antibois, il faut le souligner, étaient bien plus motivés… Antarès espère malgré tout une réaction contre Nancy, à l’extérieur, et, surtout, pour l'honneur, lors de la dernière rencontre à domicile de cette saison cauchemardesque, contre le CCRB en lutte pour sa survie…

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-ANTIBES SHARKS (Saison 2016-2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transferts TPR saison 2016/2017
» Infos et engins saison 2016-2017
» Transferts Saison 2016 -2017
» Quelle équipe pour la saison 2016 / 2017 ????
» Nouvelle Saison 2016/2017 ... Nouveau coach ... Nouveau staff ... Présentation ... !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: