AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Mer 15 Mar 2017 - 13:53

MSB-CHALON-SUR-SAÔNE :
RETROUVER L’ÉLAN !
________


Après avoir essuyé une des pires défaites de son histoire contre Paris-Levallois, le MSB disputait, ce mardi, une demi-finale de Coupe de France contre l’Élan Chalon de Jean-Denis Choulet, actuellement deuxième ex-æquo de Pro A. Battus 65-74, à domicile, lors de la phase aller du championnat, après un festival de Clark (31 d’éval), les Sarthois, en plein désarroi, paraissaient mal partis pour conserver le trophée acquis de haute lutte, l’an dernier, contre l’ASVEL à l’Accor Arena de Bercy. Pour tout arranger, Petr, blessé, ne figurait pas sur la feuille de match et, malgré l’enjeu, l’assistance était pour le moins clairsemée…

                               

Fall, bien entendu, imposait son envergure d’entrée, mais Nzeulie ratait sa tentative. Ryan confisquait le rebond avec autorité, mais Giordan, parti en dribble oubliait le cuir derrière lui. Nzeulie, cette fois, réglait la mire : 0-2. Olivier servait Ryan, bien démarqué pour un trois-points qui faisait vibrer Antarès : 3-2. Nzeulie remettait le couvert : 3-4. Suite à une gamelle d’Olivier, Ryan, bien placé à la retombée du ballon, obtentait deux jets, à 1/2 : 4 partout. Clark, puis Giordan en échec, les Tangos bénéficiaient de la touche, mais Lahaou manquait son tir, tout comme Harris le sien, sur l’action suivante. Cependant, Roberson, à l’affût, plantait un triple dévastateur : 4-7. Ryan en échec, Mouph héritait de la possession, mais se faisait sèchement contrer par Fall. Si Clark n’en profitait pas, une mésentente entre Ryan et Mouph, lui offrait une nouvelle chance, qu’il gâchait. Ryan, sur son spin move spécial, relançait les siens : 6-7. Fall profitait de sa taille : 6-9. Giordan zigzaguait jusqu’au cercle : 8-9. Nzeulie, oublié par la défense, ripostait : 8-11. Lahaou en échec, plusieurs joueurs dégringolaient en luttant pour le ballon. Ryan se fracassait contre un plafond nommé Fall. Wil remplaçait Mouph et Mike Ryan, déjà à deux fautes. Clark allait chercher le panier et la faute : 8-14. Giordan à la peine, Will interceptait la balle. Pape relayait Giordan. Will en échec, Harris décochait une banderille : 8-17. Will ne parvenant pas à ses fins, Clark enquillait deux lancers pour donner une avance confortable aux visiteurs : 8-19. Sur ces entrefaites, toutefois, Will ressortait le cuir vers Pape, en embuscade derrière la ligne, pour un catch & shoot d’école : 11-19. Le MSB étant dans la pénalité, Clark récidivait, sans scrupules : 11-21. Will poursuivait sa série de ratés, mais Pape allait braconner deux jets supplémentaires dans la raquette : 13-21. Roberson remettait de l’ordre dans l’attaque bourguignonne : 13-23. Pape faisait de la résistance : 15-23. Roberson voyait son tir lointain dévier de sa trajectoire. Juste avant la sirène, Mike, en extension, réussissait un joli drop shot 17-23.
Après un début crispé, le MSB avait plutôt bien réagi, avant d'être confronté à la puissance de dissuasion de Fall et à l’activité de Roberson. Les entrées en jeu de Mike et, surtout de Pape, auteur de 7 points, avaient permis de réduire l’écart. Il allait cependant falloir trouver des solutions pour punir la zone adverse.


Mike tenait à se racheter après "le pire match de sa carrière"...

Grégory suppléait Giordan et, après une gamelle d’Olivier, peu en veine, Mike héritait du ballon pour un majoré du meilleur effet : 20-23. Pape coupait une ligne de passe, mais Grégory loupait son tir longue distance. Si le cuir demeurait manceau, Pape ne faisait pas mieux que son jeune partenaire. Suite à une faute au rebond de Fall, Olivier échouait à son tour, mais Will arrachait le rebond et montait au dunk : 22-23. Antarès exultait. Giordan renvoyait Grégory sur le banc. Après une bataille acharnée des Tangos pour confisquer le ballon, Bouteille expédiait un missile : 22-26. Mike, dans le petit périmètre, ripostait, sans succès. Will et Pape cédaient la place à Mouph et à Lahaou. Bouteille, puis Mike butaient sur les défenses, mais le second bénéficiait d’une autre chance : 24-26. Clark sortait, après un choc avec Mike. Harris ayant balancé un vilain airball, Fall neutralisait Olivier. Alexandre prenait un temps mort. Mike permutait avec Will. Bouteille en échec, Roberson tirait les marrons du feu : 24-28. Will cherchait le cercle, en vain, contrairement à Harris qui allumait une mèche : 24-31. Alex arrêtait à nouveau le jeu. Mouph, Loum, puis Olivier gaspillaient des munitions. Roberson, lui, dégainait à trois points : 24-34. L’arceau refusait un bras roulé de Mouph. Seul sur le pick’n’roll, Fall se régalait : 24-36. Alors que Giordan ramait, Nzeulie se multipliait : 24-39. En manque d’adresse, les Manceaux prenaient l’eau et encaissaient un terrible 0-13… Pape et Ryan suppléaient Olivier et Will. Mouph trouvait enfin une faille : 26-39. Loum sortait du bois : 26-41. Projeté par Pape, le ballon tournoyait autour de l’arceau, bientôt nettoyé par Loum. Bouteille faisait sauter le bouchon : 26-43. Ryan se lançait à l’assaut, entrait un panier (+ 2) et enchaînait sur une interception pour un 2 + 1 salvateur : 31-43. Will le relayait, sur ces entrefaites. Lahaou enrayait la dernière montée chalonnaise.
Avec une adresse infiniment supérieure (30% vs 56% ; 3/11 aux tirs primés vs 6/11), les hommes de Jean-Denis Choulet dominaient largement (Q2 : 14-20). Si les Tangos étaient revenus tout près (24-26), à la force du poignet, leurs adversaires avaient encore élevé leur niveau de jeu (28 vs 62 à l’évaluation) et l’affaire paraissait d’autant plus compromise que Giordan, Olivier et Lahaou affichaient tous trois des bilans négatifs. De son côté, Pitard traînait la patte après avoir écopé d’une béquille et le présentateur annonçait pendant la pause que Clark, qui avait reçu dans l’œil le doigt de Mike, avait besoin d’un médecin. Des faits de jeu potentiellement lourds de conséquences...


Pape a retrouvé ses jambes...

Dès la reprise, Lahaou jaillissait pour couper une ligne de passe et cavalait jusqu’au panneau adverse pour un panier & one très applaudi : 34-43. Mouph étant parti en promenade, Fall sautillait pour un petit dunk tranquille : 34-45. Giordan lâchait les gaz pour un tir en cloche par-dessus la tête des géants adverses : 36-45. Mal récompensé de leur défense féroce, les Sarthois encaissaient un triple de Nzeulie, au buzzer : 36-48. Mouph, puis Loum en échec, Olivier accélérait pour ses premiers points de la rencontre : 38-48. Roberson lui donnait aussitôt la réplique : 38-50. Ryan, en attaque, et Olivier, en défense, signaient tous deux leur troisième faute… Sur la remise en jeu, Loum, oublié de tous, s’accrochait carrément à l’arceau : 38-52. Giordan endiguait le flot : 40-52. Loum, qui était passé par ici, repassait par là : 40-54. On recherchait Mouph, sans doute parti à la pêche… Ryan attirait les défenseurs derrière lui et servait Olivier, bien démarqué, pour un majoré impeccable : 43-52. Harris en échec, Ryan remettait le couvert avec Mouph : 45-52. Antarès donnait de la voix. Après un airball d’Harris, Loum commettait une méchante faute au rebond (sa quatrième), ce qui faisait encore monter le volume sonore. Préoccupé, Choulet interrompait la partie. Sans doute un peu présomptueux, ses protégés avaient adopté un faux rythme, depuis la reprise. Mike relayait Ryan. Si Giordan ne marquait pas, les hommes en gris sifflaient sa troisième faute à Roberson. Cependant, ni le meneur manceau ni Mike après lui ne réussissaient à convertir en points la pression exercée par leurs partenaires. Olivier et Will suppléaient Giordan et Mouph. Nzeulie cherchait son second souffle. Lahaou en échec, Marshall laissait un lancer en route : 45-55. Olivier, à 2/2, lui donnait la leçon : 47-55. Les Bourguignons égaraient le ballon, au grand dam de leur coach. Sur un système bien pensé, Olivier décalait Mike, sur sa droite, pour un trois-points sans bavure : 50-55 ! Le MSB renaissait de ses cendres… Les spectateurs, peu nombreux mais très motivés, poussaient leur équipe. Marshall tempérait l’enthousiasme : 50-57. Pape, en échec, Marshall se prenait pour le shérif : 50-59. Remonté à bloc, Will contournait l’obstacle : 52-59. Sur l’action suivante, il se saisissait encore d’un ballon destiné à Marshall, qui le stoppait irrégulièrement . Sur la ligne, Will s’appliquait, pour un 2/2 : 54-59. Grégory entrait pour les dernières secondes, mais Nzeulie frappait quand même : 54-61.
Pugnaces, les Tangos remportaient le quart temps 23-18, grâce, notamment aux 7 points d’Olivier et aux efforts de Will. Dans les travées, l’espoir, encore timide, revenait…


Will n'a pas ménagé sa peine...

Lahaou ayant remplacé Grégory, le MSB repartait au combat. Après une tentative manquée de Mike en échec, la balle demeurait mancelle. Sur la touche, Lahaou se frayait un chemin : 56-61. Nzeulie, dépité d’avoir raté un panier, signait sa quatrième faute. Will, Roberson, puis Lahaou butaient sur des défenses agressives, de part et d’autre. Ryan relayait Lahaou, tandis que Will arrachait le ballon des mains de Loum. Lancé comme une fusée, Ryan ratissait le panier et la faute : 59-61 ! La peur changeait de camp, d’autant que Fall se faisait sanctionner pour camping dans la raquette… Déchaîné, Ryan égalisait à 61 partout. Antarès vibrait. Loum mettait de l’argent au coffre (+ 2), mais Giordan expédiait un missile : 64-63. Dans une ambiance survoltée, le MSB virait en tête ! Énervé, Fall commettait une faute offensive. Les défenses montaient encore en intensité : Ryan, puis Will en faisaient les frais, avant Roberson et Harris. Pape, à trois points, faisait lever la foule : 67-63. Harris réduisait l’écart, sans tarder : 67-65. Olivier remplaçait Mike. Ryan embarrassait les Chalonnais et enquillait deux lancers : 69-65. Au buzzer, Bouteille sortait un triple assassin : 69-68. Ryan contré, Bouteille tentait la passe de deux, en vain. Ouf ! La tension montait d’un cran. Bien décalé, sur le côté, Ryan manquait un tir ouvert. Sur un dunk plein de hargne de Fall, l’Élan repassait devant : 69-70. Il restait 2’51” avant la fin du match… Mike redonnait confiance aux siens : 71-70. Ayant stoppé irrégulièrement Giordan qui venait d’intercepter, Loum quittait le terrain, sur sa cinquième faute. Le cercle refusait le premier lancer de Giordan, mais pas le second : 72-70. Mike s’efforçait de contenir Bouteille (+ 2), sans succès, avant de prendre sa revanche, derrière l’arc, sur une passe lumineuse de Giordan : 75-72 ! Antarès clamait sa joie… À 1’26” du verdict, Bouteille cafouillait. Hélas, de son côté, Mouph, désorienté, conservait le ballon trop longtemps. Fin des 24 secondes… Dans la salle, l’oxygène se raréfiait. Fall, toutefois, gaspillait deux précieux jets. Il avait beau bondir pour remettre le second dans le droit chemin, son panier était refusé, l’e corps arbitral estimant qu’il avait intempestivement franchi la ligne. Face à deux adversaires, Ryan sortait son spécial, dans l’euphorie générale : 77-72 ! Suite à un jaillissement de Giordan, Mouph enfonçait le clou : 79-72… L’Élan, brisé, n’y était plus. Ryan imitait Giordan et obtenait deux lancers, à 2/2 : 81-72 ! La partie était gagnée…


Ryan était en mode “clutch"...

Privés de Pitard et de Clark pour la seconde mi-temps, les Bourguignons se sont imprudemment relâchés, face à des Tangos qui défendaient leur titre et leur honneur bafoué par le Paris-Levallois. Faute de rotations disponibles, Jean-Denis Choulet n’a pu contenir la furia mancelle (seulement 5 balles perdues contre 15 pour l’Élan). Très amer dans son interview d’après match, l’entraîneur de Chalon critiquait la dureté des Sarthois, qui n’en avaient cure. Si la manière peut toujours susciter des commentaires, la victoire et l’engagement retrouvé apportent un net regain d’optimisme à une équipe et à un public qui en avaient bien besoin ! Les héros de la soirée étaient sans conteste Ryan (22 points, 4 rebonds, deux passes décisives pour une éval à 20), qui a donné le tournis aux défenseurs adverses (+/- à 15) et Mike (15/3/1/18), très motivé (+/- à 21) et adroit derrière l’arc (3/3). Mention spéciale aussi à Pape (10/0/3/10), qui a retrouvé ses jambes de 20 ans (+/- à 23 !) pour freiner Roberson, à Giordan (10/1/5/10), qui est resté lucide dans les moments difficiles, ainsi qu’à Will (6/9/3/12) qui a lutté sur tous les ballons. Olivier, en manque d’adresse en première mi-temps, a recouvré une partie de ses moyens dans le troisième quart temps. S’il n’a pas vraiment brillé en attaque, Lahaou (5/5/0/5) s'est dépensé avec beaucoup de générosité. Parfois en difficulté face à la taille et à la mobilité de Fall, Mouph (6/3/0/4) a participé à l’effort collectif, tout comme Grégory, dans un rôle ingrat et avec un temps de jeu limité. Quoique Le Mans n’ait pas vraiment produit un jeu flamboyant, la perspective d'une finale de Coupe de France contre le vainqueur de Nanterre-Antibes devrait aider le groupe à se remobiliser pour essayer de se qualifier pour les playoffs : si les Manceaux avaient toujours joué avec une telle intensité, leur compteur de défaites ne serait pas si élevé aujourd’hui. L’arrivée imminente d’un joker — le bruit a couru que Michaël Jenkins, sur le point de quitter l’Aris Salonique, pourrait débarquer, mais, aux dernières nouvelles, ce sera finalement Shannon Shorter, qui s'est surtout illustré en Turquie et en Chine — se révèle plus que jamais opportune ! Cet homme providentiel pourra-t-il effectuer ses premières armes lors du déplacement, ô combien périlleux, à Pau, samedi, nul ne le sait pour le moment. Un Élan peut en cacher un autre…

Et Shannon arrive !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Mer 15 Mar 2017 - 17:59

Enfin une victoire !!!!!!

Merci The Dunk pour le résumé, et merci le MSB !!!

Direction Pau à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Jeu 16 Mar 2017 - 20:40

Merci à toi... 123 vues pour un tel match, à quoi ça sert que le Dunk se décarcasse ! 🙄

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Capitaine



MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Ven 17 Mar 2017 - 21:36

The Dunk a écrit:
Merci à toi... 123 vues pour un tel match, à quoi ça sert que le Dunk se décarcasse ! 🙄

Il faut croire que les gens n'apprécient pas la qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Ven 17 Mar 2017 - 21:58

Bah, c'est vrai que rien ne vaut un match en direct... 🏀 ou en images ! 📺

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c15
Joueur espoir sur le banc
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Ven 17 Mar 2017 - 22:04

En même temps on est combien sur ce forum? 150, 200 maxi donc la part d'audience n'est pas dégueulasse...
En tout cas moi je suis un inconditionnel, même quand je sors d'Antares
merci the Dunk, continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Capitaine



MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Ven 17 Mar 2017 - 22:12

c15 a écrit:
En même temps on est combien sur ce forum? 150, 200 maxi donc la part d'audience n'est pas dégueulasse...
En tout cas moi je suis un inconditionnel, même quand je sors d'Antares
merci the Dunk, continue !

Je pense que la comparaison était faîte par rapport aux matchs précédents.
Il y a 400-500 vues pour des matchs de championnat avec moins d'enjeux.
Mais bon, ce n'est pas ridicule non plus et le boulot de The Dunk est de qualité. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c15
Joueur espoir sur le banc
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Ven 17 Mar 2017 - 22:20

ou voit on le nb de vue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)   Ven 17 Mar 2017 - 22:41

Forum > Les articles sur les rencontres > nombre de vues !
Là, nous en sommes à 201 pour ce match... Plutôt bien !
Vos messages font chaud au cœur... bounce bounce bounce bounce Basketball

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-Chalon-S/Saône (1/2 finale de Coupe de France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finale de coupe AWBB
» Apres-Mat AS FAR1 -CODM 0 {16ème finale la coupe de trône}
» Coupe de la ligue 2008/2009 Finale
» FAR 1 / OCK 0 : Qualifié Finale coupe du trone 2008
» Munster-Toulouse, anecdotes d'une finale de Coupe d'Europe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: