AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 1:32

MSB PARIS-LEVALLOIS :
PARIS… NE RIT PAS !
________


Après son élimination de la B.C.L., le MSB se devait de se remettre dans le sens de la marche en l'emportant sur une équipe de Paris-Levallois qu’il avait battue à l’aller et qui était privée des services d'Oniangue. Il s’agissait de renforcer les chances d’atteindre les playoffs et de refaire le plein de confiance avant d’aborder la demi-finale de Coupe de France contre Chalon-sur-Saône, une des grosses cylindrées du championnat…

                                   

Si le MSB emportait l’entre-deux, Campbell interceptait rapidement la balle, avant que ses coéquipiers ne l'envoient hors des limites du terrain. Grâce à un rebond complaisant, Olivier tentait sa chances à deux reprises, sans aucune réussite. Éliezer-Vannerot se présentait sur la ligne, pour un modeste 1/2. Giordan ayant égaré le cuir, Mike contrait Campbell. Le festival de maladresses se poursuivait entre Giordan, Rich et Mike. Les Parisiens défendaient avec férocité. Dans un trou de souris, Campbell se faufilait : 0-3. Pour sa part, Giordan ne parvenait pas à régler la mire. Harris s’embrouillait dans son double pas. Sur la ligne, Mouph signait lui aussi un 1/2 : 1-2. Petr s’emparait du rebond, mais Mike se faisait sèchement bâcher. Mouph, bien placé, tirait cependant les marrons du feu : 3 partout. Poirier, puis Giordan faisaient encore baisser le pourcentage d’adresse. Depuis son banc, Fauthoux houspillait ses joueurs. Will relayait Mouph. Poirier, à son tour, ratait un de ses jets : 3-4. Depuis le corner, Mike expédiait le ballon contre la tranche du panneau. Poirier en échec, Will manquait un dunk tout fait. Rich élevait un instant le niveau : 3-7. Will à la peine, Poirier s’illustrait sur une claquette bien sentie : 3-9. Lahaou remplaçait Mike, Pape Giordan et Ryan Petr, qui sortait en boitillant. Lahaou stoppé en pleine ascension, Labeyrie, qui campait dans la raquette mancelle, se faisait surprendre par la patrouille. Ryan allait au combat (+ 2) et y retournait, après un cafouillage de Labeyrie, pour un spin move parfaitement exécuté : 7-9. Un triple de Rich mettait un terme à cette mini-série : 7-12. Will tentait crânement de l’imiter. Le score en restait là, malgré les efforts de Rich, puis d’Olivier.
Face à une défense adverse qui ne s’en laissait pas compter, le MSB était à la peine. Seule l’entrée de Ryan avait permis de desserrer un peu l’étau.


Ryan, l'homme caoutchouc…

Lesca en échec, Pape se voyait accorder non seulement le panier, mais encore la faute : 10-12. Dans le petit périmètre, Ndoye, une vieille connaissance du public, puis Pape, derrière l’arc, gaspillaient des munitions. Sane relançait les siens : 10-14. Pape s’obstinait butait sur la défense, tandis que Rich se régalait : 10-16. Olivier, comme Lahaou bombardaient à tort et à travers. Giordan relayait Olivier. Si Lesca ne brillait guère, le P.-L. dominait le rebond et Labeyrie plantait un majoré : 10-19. Alexandre arrêtait le jeu. Pape contré, Sane et Lahaou poursuivaient le concours de trajectoires déviantes. Fauthoux, à son tour, stoppait la partie. Mouph et Mike suppléaient Will et Pape. Giordan servait Mouph, bien placé : 12-19. Sane, puis Mike en échec, Mouph se faisait confisquer le cuir, que Lahaou récupérait. Ryan changeait de côté, vers Mike, bien démarqué : 14-19. Giordan coupait une ligne de passe et Ryan filait au dunk : 16-19. Poirier se faisait refuser un panier pour s’être suspendu au cercle. Furax, Fauthoux recevait un avertissement verbal. En puissance, Mouph passait un chouette bras roulé : 18-19. Ndoye en échec, Ryan poursuivait son show : 20-19 ! Pour la première fois depuis le début du match, le MSB virait en tête. Fauthoux arrêtait tout. En harcelant Campbell, cependant, Giordan recevait une béquille à la cuisse et sortait en clopinant. La défense sarthoise, déconcentrée, se faisait sanctionner par Harris, qui expédiait un missile : 20-22. Will, qui venait de remplacer, Ryan perdait la balle, mais le tir de Poirier ressortait du cercle. Lahaou servait Mouph, au poste : 22 partout. Rich en échec, Mike partait en dribble et négociait mal son virage. Campbell s’offrait un panier garni (2 +1) : 22-25. Après un temps mort d’Alexandre, Will se faisait plaisir, lui aussi, mais gaspillait son & one : 24-25. Pape prenait le relais de Lahaou. Rich fêtait cela, à sa façon : 24-27. Au buzzer, Pape projetait le ballon jusqu’au panneau adverse, mais l’arceau le refusait, in extremis…
Mal partis dans une rencontre âpre où les fenêtres de tir étaient rares (36% d’adresse pour les deux équipes…), les Manceaux, légèrement dominés au rebond (18 vs 20) étaient parvenus à se remettre à l’endroit, grâce aux coups de boutoir de Ryan et de Mouph. Dans les travées d’Antarès, on s’inquiétait pour Petr et pour Giordan dont l’absence risquait de peser lourd pour la suite des débats…


Le MSB a besoin de Mouph !

Finalement, plus de peur que de mal, les deux blessés étaient de retour sur le parquet. Rich et Olivier échangeaient des politesses, sans parvenir à leurs fins. Harris se montrait plus adroit : 24-29. Olivier servait Mouph, qui gâtait la sauce. Harris récidivait : 24-31. Heureusement, Giordan donnait un coup d’accélérateur : 26-31. Si Éliezer-Vannerot lâchait deux jets en route, au rebond, Poirier y allait de bon cœur : 26-33. Giordan remettait les gaz (+ 2), mais Rich avait du répondant : 28-35. Après une faute offensive de Mike, par bonheur, Harris ratait sa cible. Petr, calamiteux, laissait la balle lui filer entre les doigts, avant de se précipiter sur Éliezer-Vannerot qui obtenait le panier et la faute, mais ratait son bonus : 28-37. Giordan, parti à l’aventure, se faisait déposséder du ballon. Poirier enfonçait le clou : 28-39. Le MSB prenait l'eau de toutes parts. Pape et Ryan renvoyaient Olivier et Petr sur le banc. Mouph tentait d’endiguer le flot : 30-39. Éliezer-Vannerot en échec, Lahaou et Will relayaient Mike et Mouph. Pape ayant perdu la balle, Éliezer-Vannerot s’enhardissait à trois-points : 30-42. Lahaou ayant confondu vitesse et précipitation, des sifflets nourris se faisaient entendre. Poirier en échec, Pape se prenait les pieds dans le tapis. Labeyrie cafouillait, tandis qu’Éliezer-Vannerot écopait de sa quatrième faute. Will glissait le ballon à Ryan : 32-42. Un missile de Rich sanctionnait un repli trop mollasson : 32-45. Will, puis Sane, Pape, puis Labeyrie mitraillaient tous azimuts…
Avec un fond de jeu proche du néant et seulement trois joueurs utiles sur le parquet, Mouph, Ryan et Giordan pour ne pas les nommer, le MSB, clairement mal embarqué, concédait un terrible 8-18.


Lahaou, attendu comme au coin d'un bois...

Un majoré de Lahaou sonnait pourtant un timide début de révolte : 35-45. Labeyrie ripostait sans délai : 35-47. Le cercle refusait un tir ouvert de Ryan. Rich en échec, Lahaou coupait une ligne de passe et galopait jusqu’au panneau adverse, sans parvenir à marquer. Ndoye mettait de l’argent au coffre : 35-49. Deux lancers de Ryan permettait aux Tangos de surnager : 37-49. Olivier et Mike suppléait Pape et Lahaou. Sane creusait l’écart : 37-51. Désireux de renverser la vapeur, Ryan courait se fracasser sur la zone adverse. Rich guidait ses troupes, d’une main ferme : 37-53. Alexandre interrompait le massacre. Giordan servait Olivier pour un magnifique, mais unique rainbow shot : 40-53. Lahaou relayait Ryan. Will offrait un caviar à Mike qui s’emmêlait complètement les pinceaux, s’attirant des huées d’une partie du public. Dans une éphémère bouffée d’orgueil, les Manceaux résistaient jusqu’au bout des 24 secondes aux assauts parisiens. Giordan déposait un lay-up : 42-53. Campbell transformait un jet sur deux : 42-54. Mouph remplaçait Will. Alors qu’il espérait réaliser la passe de deux, Giordan se heurtait à un mur. Après un marcher de Sane, Olivier poursuivait sa série noire. Éliezer-Vannerot s’appliquait : 42-56. Suite à une gamelle de Giordan, Labeyrie faisait le spectacle avec un alley-oop, très applaudi : 42-58. Comme Lahaou restait stérile, Rich, seul dans la raquette, lui administrait la leçon : 42-60. Mouph enchaînait sur un airballSane se régalait, à trois-points : 42-63. Alexandre stoppait le jeu. Tandis que Mouph et Mike cherchaient en vain le cercle, de nombreux spectateurs commençaient déjà à quitter Antarès. En deux temps, Éliezer-Vannerot corsait l’addition : 42-65. Si Lahaou transformait ses lancers, Sane, derrière l’arc, déposait la cerise sur le gâteau du P.-L. : 44-68. Le calvaire s’achevait (Q4 : 19-23) au milieu des lazzi…


Giordan a pourtant du cœur...

Si Jason n’a pas conquis la toison d’or, il repart pourtant plus Rich d'une victoire et d'un titre de MVP de la rencontre, après avoir marqué à lui tout seul presque autant de points que le cinq de départ du MSB (19 pts/5 rbds/8 pds pour 28 d’éval). Après une première mi-temps vaillante, les Manceaux ont totalement sombré dans cette rencontre, essuyant à domicile une des pires déroutes jamais vues de mémoire de supporter ! Avec 22 passes décisives contre 11, les Parisiens ont offert une véritable leçon de jeu collectif aux Sarthois, tout en neutralisant, au moyen d’une zone ultra-efficace, leurs dérisoires tentatives lointaines (2/20 à trois-points !). Seuls Mouph (11/5/0/11) et Ryan (12/2/3/5) ont, par intermittences, entretenu la flamme. Giordan (5/2/2/5) a souffert contre Campbell et Lahaou (5/2/2/5) a souvent manqué de lucidité. Si Will (2/6/2/4) s’est parfois montré au rebond, il n’aura marqué qu’un panier dans toute la soirée et Olivier (3/4/2/3) n'a pas fait mieux. Alors que Petr (0/2/0/1) est cpmplètement sorti des écrans radars après avoir reçu un coup, Pape (3/1/0/-2) et Mike (2/1/0/-5) ont carrément explosé en vol. Malgré ce naufrage, Grégory et Earvine sont demeurés sur le banc. Après un tel fiasco, la situation a le mérite d’être claire : Erman avait sans doute raison de réclamer des changements. Au demeurant, presque toutes les équipes ont déjà procédé à des ajustements et le budget du Mans n’est pas, que l’on sache, le plus misérable de Pro A… à moins qu'il ne soit, au bout du compte, pas si bien géré que certains le prétendent ! À quelques jours de sa demi-finale de Coupe de France contre Chalon-sur-Saône, le MSB a peut-être déjà dit adieu aux playoffs… Quoi qu’il en soit, l’heure est grave ! Soutenons notre club jusqu’au bout : tous à Antarès mardi !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 8:53

Merci The Dunk, ça doit pas être facile de faire un compte rendu sur un tel match...
Aller, soutenons notre MSB !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
53jcg
All-Star
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 9:58

Continuer à s'investir autant après un tel naufrage, ça relève du sacerdoce !

Chapeau l'artiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 11:34

C'est vrai qu'enchaîner les comptes-rendus de défaite n'est pas très amusant... mais c'est une façon d'exercer sa philosophie... et le fait d'avoir des lecteurs formidables qui partagent la même passion aide beaucoup ! Merci à vous... 😊

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JNRTuffe
Journaliste du Forum



MessageSujet: Re: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 14:35

La fidélité à une cause, à un club....C'est beau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
canongeball
Joueur espoir



MessageSujet: Re: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 14:37

et en plus les photos sont vraiment impeccables! bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 14:54

Les photos proviennent du site du MSB. Il faut remercier les photographes professionnels qui font un super boulot. Les années précédentes, ils signaient leurs clichés et il était possible de mentionner leurs noms à chaque compte-rendu, mais cette pratique s'est perdue ! Merci à eux et à vous tous.

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flo
Capitaine



MessageSujet: Re: MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)   Dim 12 Mar - 22:26

Merci pour l'article une nouvelle fois bien écrit ! Very Happy

A bientôt pour la victoire contre Chalon et la finale à Paris !
(Et pourquoi pas ? Les gars peuvent se révolter sur un match... et puis, j'ai reservé mon week-end du 22 Avril depuis belle lurette. Twisted Evil ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-Paris-Levalois (Saison 2016-2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transferts TPR saison 2016/2017
» Infos et engins saison 2016-2017
» Transferts Saison 2016 -2017
» Quelle équipe pour la saison 2016 / 2017 ????
» Nouvelle Saison 2016/2017 ... Nouveau coach ... Nouveau staff ... Présentation ... !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: