AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-SLUC NANCY (Saison 2016-2017)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-SLUC NANCY (Saison 2016-2017)   Dim 11 Déc 2016 - 0:21

MSB-SLUC NANCY :
LORRAINE BANCALE ?
________



Au terme de son périple de 11.000 kilomètres, le MSB revenait ce soir à la maison avec un bilan plutôt positif, malgré son petit coup de mou en seconde mi-temps contre Venise. Privé de son meilleur élément, Ere, blessé, l’équipe lorraine, qui venait de limoger Alain Weisz pour engager Grégor Beugnot, ne paraissait guère en mesure de jouer les stars intouchables à Antarès : il fallait cependant respecter l’adversaire pour repartir sur de bonnes bases, à domicile… Surprise du chef, Erman alignait, outre Giordan et Olivier, Mike, Petr et Mouph, tandis que Lahaou, Ryan et Will demeuraient sur le banc.

                               

Le début du match était d’abord placé sous le signe de la maladresse : Mike, puis Trasolini, puis de nouveau Mike cherchait en vain la cible. Sutton, cependant, ouvrait le bal : 0-2. Giordan (+ 2) et Sene (+ 2) échangeaient des politesses, puis Mouph égalisait à 4 partout. Urtasun allumait la première mèche de la rencontre : 4-7. Giordan mettait les gaz pour riposter : 6-7. Trasolini en échec, Petr ne se montrait pas plus habile, mais Mike affirmait sa présence : 8-7. À son tour, Sutton s’illustrait derrière l’arc : 8-10. Petr dépossédé du ballon, Trasolini se heurtait à Mouph. Petr se risquait de loin, sans succès, et Olivier ne faisait pas mieux. Le SLUC, cependant, cafouillait, mais l’arceau repoussait la tentative de Mouph. Hunt allait chercher le panier & one, mais gaspillait son bonus : 8-12. Mike s’appliquait (+ 2) et, comme Olivier coupait une ligne de passe, Giordan finissait en trombe pour un joli panier garni (2 + 1) : 13-12. Ryan remplaçait Petr. Sene à la peine, le barbu du MSB entrait en scène : 15-12. Sene insistait en vain, mais ni Olivier, ni Sutton ne se montraient plus inspirés. Mouph ne pouvait contrôler la passe un peu trop appuyée de Giordan. Beugnot rappelait ses hommes. Suite à une faute offensive de Florimont, en mouvement sur son écran, Will relayait Mouph et Pape Olivier. Ryan en échec, Pape héritait du cuir, vite ressorti vers Mike, pour un majoré impeccable : 18-12. Sutton organisait la résistance nancéienne : 18-14. Ryan obtenait deux jets, à 2/2 : 20-14. Sous le pressing des Manceaux, McFadden glissait un bout de sa chaussure derrière la ligne. Ne restait qu’une poignée de secondes… La balle volait jusqu’à Will, seul en tête de raquette qui entrait un superbe buzzer-beater à trois points pour la plus grande joie du public : 23-14 !
Après un départ un peu poussif, les Manceaux étaient revenus au train, grâce notamment à Mike et à Giordan, sans oublier Mouph, déjà à 6 rebonds. Le SLUC, toutefois, n’allait sans doute pas baisser les bras…


Mike : intraitable en défense comme en attaque...

Sutton en échec, Giordan tentait sa chance de loin, sans résultat. Mike cédait sa place à Lahaou. Trasolini laissait un de ses jets en route : 23-15. Pape relançait la machine mancelle : 25-15. Florimont, puis Pape à la peine, McFadden sonnait la révolte pour les Lorrains, avec un triple bien ajusté : 25-18. Seul en tête de raquette, Pape s’efforçait de répliquer sans parvenir à ses fins. McFadden et Urtasun grillaient des cartouches. Lahaou en profitait : 27-18. En revanche, les Lorrains égaraient le ballon, sans que Pape parvienne à creuser l’avantage. Giordan, très applaudi, permutait avec Olivier. McFadden se contentait d’un petit 50% sur la ligne : 27-19. Will se faisait sanctionner pour camping illicite dans la peinture, mais Hunt se heurtait à Ryan. En échec, Lahaou cavalait pour contrer Sutton. Après deux ou trois hésitations, le cercle repoussait un tir en cloche d’Olivier. Sous les panneaux, Hunt braconnait un panier : 27-21. Pape provoquait une faute et transformait ses deux jets : 29-21. Petr relayait Ryan. McFadden en quête d’un second souffle, Pape servait Will pour un dunk appuyé : 31-21 ! Trasolini en difficulté, Hunt rattrapait l’affaire et obtenait la faute. Il entrait son premier jet, ratait le second, mais Sutton, plus vif, jaillissait sous le nez des intérieurs manceaux : 31-24. Pape récidivait, à 2/2 : 33-24. MacFadden en échec, Will entrait un bras roulé, avec la complaisance de la planche : 35-24. Beugnot arrêtait la rencontre. Si Sene cherchait à relancer ses coéquipiers, Olivier douchait toute velléité de révolte d’un rainbow shot bien dosé : 38-26. Par deux fois, Hunt voyait l’arceau rejeter son ballon. Will, de son côté, se muait en passeur décisif pour Petr qui claquait un dunk : 40-26. Urtsasun, de loin, tentait de limiter les dégâts, en vain… Tranquille, Olivier mettait de l’argent au coffre : 42-26. Sur une passe un peu molle des visiteurs, Lahaou bondissait et galopait pour déposer le cuir dans le filet : 44-26. Sur un flotteur de McFadden, les Nancéiens reprenaient un peu d’air : 44-28. Will s'emmêlait dans son double pas et Lahaou, au buzzer, offrait malencontreusement trois lancers à McFadden, qui n’en demandait pas tant : 44-31.
Face à un adversaire aussi faible que vaillant, le MSB dominait largement les débats (57 vs 26 à l’évaluation), mais péchait parfois par inadvertance. Will, tout juste convié à participer au All Star Game, se montrait à son avantage. En face, Sutton et McFadden semblaient bien seuls…


Quatorze rebonds : Mouph is back !

Aligné avec Mike, Mouph, Olivier et Giordan, Ryan entrait dans la mêlée et en ressortait avec deux jets : 46-31. McFadden, piqué, répondait par un 2 + 1 : 46-34. Giordan stoppé net dans la raquette, Nancy était à la relance par Sutton : 46-36. Giordan en échec, Sene expédiait Hunt au alley-oop : 46-38. Mouph gardait son sang-froid : 48-38. Sene partait en faute de carre, tandis qu’Olivier engrangeait des points : 50-38. Sutton donnait des signes de fatigue, contrairement à Ryan : 52-38. McFadden en échec, l’insatiable barbu enfilait son costume d’ogre : 54-38. Beugnot arrêtait le carnage… Cependant, Sutton butait sur Mike, qui était encore dans le corner pour réceptionner l'offrande de Ryan. Catch & shoot : 57-38 ! Antarès approuvait bruyamment. McFadden impuissant, Giordan délivrait une passe acrobatique à Olivier qui frappait à trois points : 60-38. Sur son banc, Beugnot hochait la tête, fataliste. Petr remplaçait Ryan. Sur la ligne, Hunt signait un accablant 0/2. Les défenses reprenaient du poil de la bête : Mouph, McFadden, puis Giordan en faisaient l’expérience. Urtasun transformait deux lancers : 60-40. Petr prenait sa chance de loin, sans réussite. Mouph et Florimont se neutralisaient. Néanmoins, le Béninois, bien servi par Mike, finissait par l’emporter sur son adversaire : 62-40. Si Urtasun semblait à la recherche d’un peu d’adresse, Petr, Mouph, puis Olivier rataient successivement une incroyable série d’occasions. Finalement, c’était encore McFadden qui tirait son épingle du jeu : 62-42. Olivier en échec, Petr offrait une seconde chance à Mike, qui manquait sa tentative. Lahaou le remplaçait alors, tandis que Will relayait Mouph. Trasolini ayant manifestement oublié ses verres de contact, Urtasun lui venait en aide : 62-44. Le cercle hésitant à agréer un tir de Giordan, Will se chargeait des finitions : 64-44. Malchanceux, Urtasun voyait son ballon ressortir. Juste avant la sirène, Olivier enfonçait encore un peu plus le clou : 66-44.
Plutôt adroits dans ce quart temps, les Sarthois dominateurs au rebond, avaient pris le large (88 vs 37 à l’évaluation).


L'entorse de Ryan n'est plus qu'un mauvais souvenir…

Sutton revenait aux affaires : 66-46. Lahaou remplaçait Mike, tandis qu’Olivier poursuivait son chantier : 68-46. Sutton laissait un lancer en chemin : 68-47. Depuis la touche, Lahaou combinait avec Giordan qui obtenait le & one en prime : 71-47. pour Nancy, le calvaire continuait. Florimont ayant égaré le ballon, Lahaou le perdait à son tour pour avoir hésité entre la passe et le tir. Pour autant, Sutton n’en retirait aucun bénéfice. Will restait appliqué : 73-47. Urtasun en échec, le cuir revenait entre les mains de Sene, en embuscade dans le coin du terrain : 73-50. Le cercle repoussait la réplique d’Olivier. Sutton stoppé par Petr, Florimont tirait les marrons du feu : 73-52. Si le flotteur de Giordan oscillait un temps au bord du filet, Will en rectifiait la trajectoire d’une claquette bien dosée : 75-52. Pape relayait Olivier. McFadden recouvrait en partie ses sensations : 75-55. Giordan, Will, puis Hunt donnaient des signes de fatigue. Bravement, le SLUC opposait une zone aux attaquants manceaux. Will faisait un pas de trop. Giordan, cependant, interceptait et filait au cercle : 77-55. Petr contrait McFadden et, comme Giordan accélérait le rythme, il était encore à la réception pour un panier & one : 80-55. Beugnot, sans doute un peu las, rassemblait ses troupes. Sur la ligne, Urtasun se contentait d’un 1/2, peu glorieux : 80-56. Petr en échec, Hunt butait sur Will qui, sur ces entrefaites, permutait avec Mouph. Pape en échec, Grégory remplaçait Giordan. Par deux fois, Hunt se faisait bâcher par Petr. Pape, à trois points, se rappelait à une défense aux abois : 83-56. McFadden soignait ses stats : 83-58. Erman rappelait Petr et envoyait Jonathan disputer les dernières minutes. Le jeune manceau ayant manqué son premier essai, Urtsasun arrosait de loin : 83-61. Grégory, puis Narace découvraient qu’entrer un panier en Pro A n’est pas si facile… Pape leur donnait la leçon : 85-61. Sene entrait deux jets : 85-63. Mouph et Jonathan à la peine, McFadden dégainait derrière l’arc : 85-66. Le cercle refusait obstinément les tentatives de Jonathan et de Grégory. Urtasun arrosait un peu à tort et à travers, mais Hunt veillait au grain : 85-68. Les Manceaux laissaient filer le ballon de sorte qu’Urtsaun réduisait encore un peu l’écart : 85-70.


Rien n'arrête Will !

Dans un contexte difficile pour eux, les Lorrains n’auront guère tenu que cinq à six minutes. Le MSB a produit un match appliqué, avant de relâcher nettement son étreinte, quand Erman a ouvert son banc. Will (13/13/2/26) a encore fait des étincelles en mode double-double, tandis que Mouph (6/14/1/17) confirme son grand retour dans la raquette. Les ailiers se sont montrés à la hauteur, aussi bien Mike (10/4/2/14) que Ryan (10/1/1/13), et la ligne arrière n’a pas démérité non plus, que ce soit Giordan (12/5/3/13), Pape (11/0/5/12) ou Olivier (14/1/2/10). Parfois un peu emprunté, Petr (5/4/0/6) a connu de bons passages, tout comme Lahaou (4/0/2/4). Enfin, Grégory (0/0/1/-2) et Jonathan (0/1/0/-2) ont pu grappiller quelques minutes en fin de rencontre. En somme, un excellent entraînement, avant le déplacement de mercredi dans les lointaines steppes d'Ukraine et, surtout, en attendant la réception du CSP Limoges, défait à Beaublanc par… Le Portel !


Avec Will en V.I.P., le MSB s'est offert le SLUC sur un plateau...

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-SLUC NANCY (Saison 2016-2017)   Lun 12 Déc 2016 - 11:03

Merci The Dunk,

Une victoire qu'il ne fallait pas laisser filer, et le MSB l'a bien maîtrisée.
Place à BCL et à Limoges !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-SLUC NANCY (Saison 2016-2017)   Dim 18 Déc 2016 - 17:56

Sûr ! Merci pour le message... Basketball

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-SLUC NANCY (Saison 2016-2017)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transferts TPR saison 2016/2017
» Infos et engins saison 2016-2017
» Transferts Saison 2016 -2017
» Quelle équipe pour la saison 2016 / 2017 ????
» Nouvelle Saison 2016/2017 ... Nouveau coach ... Nouveau staff ... Présentation ... !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: