AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-CSM ORADEA (Champions league 2016-2017, M3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-CSM ORADEA (Champions league 2016-2017, M3)   Mer 9 Nov - 18:34

MSB-ORADEA :
UNE HISTOIRE DE LIONS…
________


Après un derby âprement disputé, samedi, les Manceaux devaient à nouveau revêtir la casque tango pour affronter, en ce mardi soir, le CSM Oradéa. Giordan, qui a joué là-bas, avait prévenu tout le monde : les Reds Lions, champions de Roumanie n’étaient pas à prendre à la légère. Après leur faux pas contre Kataja, les partenaires de Pape se devaient pourtant de l’emporter pour préserver leur invincibilité à domicile et consolider leurs chances de qualification.

                               

Oradea lançait le premier assaut par Mirkovic. Denison récupérait le rebond et s’octroyait tout de suite deux jets, transformés sans difficulté : 0-2. Ni Olivier, ni Barnette ne parvenaient à mener leurs entreprises respectives à bien. Sur un de ses jump shots caractéristiques, Giordan égalisait à deux partout. Sur un bras roulé très old school, Nicoara trouvait la faille : 2-4. Ryan refusait un tir derrière l’arc, avant d’aller s’aplatir sur la défense. Nicoara n’étant pas parvenu à doubler la mise, les Manceaux cafouillaient, ce qui bénéficiait à Mandache : 2-6. Mike, puis Barnette en manque d’adresse, Olivier glissait un orteil derrière la ligne. Denison imposait sa taille : 2-8. Sur une passe bien calculée d’Olivier, Giordan entrait un triple : 5-8. Barnette puis Will s’invitaient à la fête : 7-10. Le cercle repoussait les tirs de Denison et de Giordan. Sur les deux actions suivantes, le premier manquait à nouveau sa cible, tandis que le second réussissait à cadrer : 9-10. Si Denison insistait, Will nettoyait le cercle. Ryan servait Mike sous le panneau et, malgré leur départ poussif, les Tangos prenaient enfin l’avantage : 11-10. Barnette, toutefois, ne l’entendait pas de cette oreille : 11-12. Mike égarait le ballon, mais Olivier coupait la ligne de passe adverse et s’en allait déposer un lay up : 13-12. Lahaou relayait Mike. Zeno, tout juste entré, lui aussi, se montrait consciencieux : 13-14. Olivier, très applaudi par le public, clairsemé mais fervent, plantait un majoré : 16-14. Mandache ne baissait pas les bras pour autant : 16 partout. Olivier retrournait à l’ouvrage, sans succès, tandis que Mandache gagnait le mismatch qui l’opposait à Will : 16-18. Ryan contré, Will et Giordan cédaient leurs places à Mouph et à Pape. Denison en échec, les Tangos égaraient de nouveau la balle. Zeno se heurtait à la défense et la sirène retentissait.
Entrée en matière laborieuse, passes hasardeuses et relances ratées, l’addition n’était, tout bien pesé, pas trop salée, mais il allait falloir rebondir…


Will, en guerrier !

Ryan marquait, en deux temps, après moult hésitations préalables : 18 partout. Petr le remplaçait aussitôt. Tibirna gaspillait un lancer : 18-19. Pape en échec, Petr s’emparait du rebond et Olivier mettait de l’argent au coffre : 20-19. Barnette en échec, Zeno intervenait : 20-21. Suite à une maladresse de Petr, qui renvoyait le cuir dans sa zone, Pasalic saisissait sa chance, à trois points : 20-24. Petr se rattrapait en servant Mouph : 22-24. Nicoara à la peine, le jeune manceau écrasait un gros dunk : 24 partout. Bousculé dans la raquette, Tibirna transformait ses deux jets : 24-26. Pape se faisait subtiliser le ballon. Zeno en échec, Lahaou s’étalait en beauté, ce qui offrait une relance rapide aux Roumains. Zeno concluait sur un alley-oop : 24-28. Erman arrêtait le jeu. Les Roumains tentaient alors un pressing sur Giordan qui se déchargeait du ballon vers Lahaou, quelque peu délaissé : 26-28. Mike permutait avec lui, tandis que Zeno, sur la ligne, se contentait d’un petit 1/2 : 26-29. Giordan balançait une vilaine brique, mais Zeno ne faisait pas mieux. Pape rendait la possession, Mirkovic expédiait un airballSur un stepback de haute volée, Giordan réduisait l’écart : 28-29. Barnette rispostait, sans parvenir à faire fructifier son bonus : 28-31. Mouph, puis Mirkovic se dépensaient en vain. Mike relançait les siens : 30-31. Olivier et Ryan suppléaient Pape et Petr. Pasalic ajoutait deux jets dans l’escarcelle des visiteurs : 30-33. Ryan tardait à transmettre le ballon, de sorte que les Manceaux arrivaient au bout des 24 secondes sans avoir rien tenté. Un parpaing de Pasalic abaissait encore le pourcentage de réussite des visiteurs. Ryan ramenait les Tangos à un point : 32-33. Barnette, Mike, puis Nicoara se heurtaient à des défenses en mode barbelés. Erman prenait un temps mort pour mettre au point un dernier système, mais le geste de Mouph s’avérait mal dosé.
Si les Sarthois affichaient une réussite largement supérieure (58% vs 39), leur manque flagrant d’agressivité (aucun lancer) et d’application (11 balles perdues…) permettait à leurs adversaires de rester devant. Dans les travées d’Antarès, une vague inquiétude se mêlait à l’agacement.


Mike tel qu'on l'aime...

Les Roumains repartaient sur les chapeaux de roues par Tibirna qui mystifiait Will : 32-35. Heureusement, Giordan tenait la baraque : 34-35. Cependant, Zeno exploitait la permissivité de la défense et signait un majoré : 34-38. Après une gamelle, Olivier prenait son propre rebond et ressortait intelligemment vers Mike, bien démarqué derrière l’arc : 37-38. Tibirna se défoulait sur le cercle : 37-40. Sur une excellente pénétration, Olivier entrait un tir acrobatique, avec la planche : 39-40. À trois points, Mandache punissait la lenteur du repli manceau : 39-43. Heureusement, Olivier se montrait pugnace : 41-43. Barnette en échec, Will rétablissait la parité : 43-43… Suite à une maladresse de Tibirna, Giordan, sur un drop shot impeccable, redonnait l’avantage aux Tangos : 45-43. Barnette en quête d’un second souffle, Mirkovic arrosait à tort et à travers. Cependant, le cuir fuyait les mains de Mike, de sorte que l’artilleur roumain, isolé dans le coin, se rattrapait en beauté : 45-46. En échec, Ryan permutait avec Petr. Intraitable de loin, Mandache donnait des sueurs froides aux supporters manceaux : 45-49. Au four et au moulin, Giordan colmatait les fuites : 47-49. Si Zeno donnait des signes de fatigue, Will n’était pas plus frais. Nicoara, au contraire, se portait comme un charme : 47-51. Avec ses grands abattis, Petr se montrait aussi emprunté que le héron de la fable. Le coach roumain interrompait la rencontre. Par chance, Nicoara s’essoufflait. Will manquait son shoot. Par bonheur pour les Sarthois, Barnette dilapidait deux lancers. Mike en échec, Will arrachait la possession. Petr, puis Barnette se montraient maladroits. Pape remplaçait son jeune partenaire : Erman se risquait à jouer small ball En deux temps, Will parvenait à ses fins, avant de passer le relais à Mouph : 49-51. Suite à un choc, Petrisor demeurait au sol et devait regagner son banc en boitillant. Mandache, à deux reprises, voyait ses trajectoires dévier, mais Olivier n’arrivait pas à égaliser.
Les mauvais choix défensifs coûtaient cher aux Tangos : faute de coller leurs adversaires à la culotte, tantôt ils encaissaient des triples, tantôt les immenses pivots adverses dont les homologues s’aventuraient trop hors de leurs bases se retrouvaient seuls… Et toujours aucun lancer au compteur ! L’ambiance était morose dans les gradins.


Olivier : du basket plein les mains...

Ni Mike, ni Giordan, après un rebond de Mouph, revenu aux affaires, ne parvenaient à concrétiser. Mike ratait même une troisième opportunité, après une faute au rebond. L’adresse de Mirkovic étant en berne, Pape provoquait une faute, mais se contentait d’un léger 1/2 : 50-51. De son côté, Nicoara reprenait du service : 50-53. Mouph sortait de l’ombre (+ 2) au bon moment et gênait Nicoara sur l’action suivante : 52-53. Olivier en échec, cependant, Nicoara retournait au charbon et braconnait le panier et la faute : 52-56. Si Pape ratait son tir, une nouvelle faute au rebond permettait aux Tangos de conserver la possession. Sur un rainbow shot à la courbe harmonieuse, Giordan ranimait la flamme : 55-56. La défense serrait enfin les rangs et conduisait les Roumains au bout des 24 secondes. L’adresse fuyait Giordan et Mouph, ainsi que Tibirna. Néanmoins, Olvier, très opiniâtre, allait chercher deux points et un bonus, hélas non transformé : 57-56. Le Mans reprenait le dessus et Oradea, cette fois, était dans la pénalité ! Consécutivement à une faute de Pape, Barnette se présentait à son tour sur la ligne, pour un modeste 1/2 : 57 partout ! La réussite abandonnait Olivier, mais Pasalic dont le pied avait franchi les limites du terrain rendait la possession. Will relayait Mouph. Mike à court d’adresse, Barnette reprenait courage : 57-59. Deux lancers de Mike ramenaient les compteurs à 59 partout. Peu en vue en seconde mi-temps, Ryan le remplaçait. Alors que Pasalic cherchait la mire, un de ses co-équipiers commettait une faute offensive. Giordan sonnait la charge : 62-59. Barnette tentait la réplique immédiate, sans succès. Will temporisait, fixait la défense et ressortait vers Giordan qui endossait le costume de sniper : 65-59. À 2’16 du buzzer, en plein money time, Le Mans prenait une option et le coach d’Oradea rappelait ses troupes. Cueilli à froid, Zeno faisait le pas de trop. Envoyé sur la ligne, Will, à 2/2, s’appliquait : 67-59. À 100%, lui aussi, Zeno ne s’avouait pas vaincu : 67-61. Barnette ayant confondu vitesse et précipitation, le corps arbitral gratifiait Olivier de trois jets, à 2/3 : 69-61. L’entraîneur roumain interrompait les hostilités. Barnette ne trouvait plus la mire. Ryan laissait un lancer en route : 70-61. Dans cette dernière minute, les défenseurs prenaient le dessus : Barnette, Pape, puis Mirkovic en faisait l’amère expérience. Olivier, nonobstant, puisait dans ses réserves pour soigner le point average : 72-61. Zeno n’avait plus assez de temps pour ajuster son ultime essai.


En deux matches, Giordan a trouvé son rythme !

Les onze points d’avance, écart le plus élevé de toute la rencontre, n’en reflètent pourtant guère la physionomie : après avoir malmené les Tangos pendant trois quarts temps en alternant à merveille jeu rapide et jeu placé, intérieur et extérieur, les Roumains d’Oradea n’ont craqué que dans les dernières minutes. Le héros de la soirée est incontestablement Giordan (24 pts / 1 rb / 4 pds pour 24 d’éval) qui a littéralement porté son équipe jusqu’à la victoire finale. Olivier (17/4/5/16) s’est toutefois montré très en verve, de même que Will (8/8/1/14), toujours aussi investi. Mike (9/8/1/11) a su mouiller le maillot lui aussi, de même que Ryan (5/9/1/9) et Petr (2/6/1/6), les trois hommes cumulant tout de même la bagatelle de 23 rebonds. Mouph (4/4/0/5) fait des efforts pour revenir à son vrai niveau, tandis que Lahaou (2/0/0/1), peu utilisé, n’a pas démérité. Quant à Pape (1/0/0/-5), même s’il n’a guère brillé en attaque, son quotient +/- de 10 montre que son apport n’a rien d'insignifiant. Il faudra tout de même resserrer quelques boulons pour espérer ramener un bon résultat de Paris-Levallois dimanche : limiter les pertes de balles et augmenter sensiblement l’agressivité tant offensive que défensive relève de l’urgence absolue !

_________________
afro
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Mer 23 Nov - 20:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PONPON
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CSM ORADEA (Champions league 2016-2017, M3)   Mer 9 Nov - 18:59

Superbe ...

je vais donner ton adresse à Ouest-Transe ... ils en aurait bien besoin !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CSM ORADEA (Champions league 2016-2017, M3)   Mer 9 Nov - 20:08

Merci pour ce résumé bien construit et très instructif quand on n'a pas pu être présent au match cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CSM ORADEA (Champions league 2016-2017, M3)   Dim 13 Nov - 0:42

Merci 😊 à vous !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-CSM ORADEA (Champions league 2016-2017, M3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Champions Cup 2016 - 2017
» Angleterre - Barclays Premier League 2016 / 2017
» Indian Super League (ISL) 2017/2018
» FOOT FEMININ UEFA CHAMPIONS LEAGUE 2016-2017
» [ESP] La Liga en Live

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: