AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-UMANA REYER VENEZIA (Champions league 2016-2017, M1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-UMANA REYER VENEZIA (Champions league 2016-2017, M1)   Jeu 20 Oct 2016 - 0:43

MSB-UMANA REYER VENEZIA :
LA PLACE DES DOGES…
________


Ambiance européenne, en ce mercredi, à Antarès où le MSB accueillait l’équipe de Venezia pour son premier match de l’année en Champions League. Après deux défaites de rang au Portel et, surtout, à Nanterre, les Tangos se devaient de bien débuter leur saison internationale, mais, après avoir reçu une trempe contre Trente, le week-end dernier, leurs adversaires étaient sans doute dans les mêmes dispositions. La question qui trottait dans toutes les têtes concernait le niveau de jeu que Petr et Mouph, de retour de blessure et donc à cours de compétition, allaient pouvoir proposer…

                               

Hagins ayant manqué sa première tentative, Giordan servait Will qui marquait, en deux temps : 2-0. Peric en échec, Giordan doublait la punition : 4-0. Hagins, toutefois, réagissait : 4-2. Giordan à la peine derrière l’arc, McGee s’emmêlait dans son double pas. Olivier allait chercher deux jets, à 1/2 : 5-2. Haynes et McGee, puis Olivier peinaient à régler la mire, tout comme Bramos et Lahaou. Peric débloquait la situation : 5-4. Lahaou combinait avec Will : 7-4. Hagins se manifestait : 7-6. Olivier en difficulté, Giordan rattrapait l’affaire en servant Will, très actif en ce début de rencontre : 9-6. Hagins sanctionné pour un marcher, Giordan prenait de vitesse la défense adverse : 11-6. Si Peric ratait son tir, McGee veillait au grain : 11-8. Ryan en échec, Peric profitait de l’aubaine : 11-10. Le cercle refusait le tir de Giordan, mais Will refermait le couvercle : 13-10. Bramos, puis Will gâchaient des munitions. Pape relayait Giordan. Ejim le saluait à sa façon : 13-12. Olivier toujours en quête de réussite, Haynes voyait sa balle entrer puis ressortir. Mouph remplaçait Will sous les applaudissements. L’arceau rejetait un flotteur d’Olivier. Ortner, au contraire, trouvait, en deux temps, un filet accueillant : 13-14. Lahaou et Ryan passaient le relais à Mike et à Petr, mais les Manceaux ne parvenaient pas à trouver la moindre faille avant la fin des 24 secondes.
Aucune des deux équipes ne semblait dans un bon soir. Côté sarthois, notamment, Olivier échouait dans tout ce qu’il tentait… Par chance, Will tenait la baraque.


Will : et un double-double, un !

Petr égarait le cuir, ce qui bénéficiait à Tonut : 13-16. Dans le petit périmètre, Mouph, salué par le public, expédiait un petit jump shot : 15-16. Viggiano ayant cafouillé, Mouph obtenait deux jets, vite transformés : 17-16. Suite à une perte de balle des Vénitiens, Mike passait dans un trou de souris : 19-16. Giordan remplaçait Olivier. Ejim frappait à trois points : 19 partout. Mike en échec, Mouph arrachait le rebond, mais Giordan gaspillait ses deux lancers. Ejim ayant manqué sa cible, Giordan glissait une offrande à Mouph : 21-19. Hagins laissait un lancer en route : 21-20. Will relayait Mouph. Les Manceaux laissaient filer le ballon, mais Tonut n’en tirait aucun avantage. Will régnait sur la raquette : 23-20. Ryan renvoyait Petr sur le banc. Haynes, puis Bramos bombardaient tous azimuts, mais Tonut rattrapait la sauce, avec l’aide de la planche : 23-22. Ryan ramait, mais la tentative de alley-oop de Hagins avortait. Erman posait un temps mort. Mike servait Will (+ 2), avant que Haynes n’expédie un missile de croisière : 25 partout ! Mike cherchait à punir la zone des Transalpins, sans succès. Sur un bon jaillissement, Will coupait une ligne de passe, avant de faire le pas de trop pour monter au dunk… Le coach italien arrêtait le jeu. À cours de tonus, Tonut laissait filer la balle. Ryan faisait lui aussi le pas de trop. Lahaou prenait la place de Mike. Peric redonnait l’avantage aux siens : 25-27. Olivier relayait Pape. Lahaou, puis Peric en échec, Will obtenait deux jets, les Vénitiens étant dans la pénalité, mais il se contentait d’un modeste 50% : 26-27. McGee ratait son tir, puis récidivait, après un cadeau des Manceaux. Ryan (+ 2), puis Olivier, suite à une interception de Will, soulageaient Antarès : 30-27. Le temps mort des visiteurs ne changeait rien : l’ultime tentative de McGee déviait de sa trajectoire.
Si les deux équipes faisaient à peu près jeu égal au rebond comme au nombre de passes décisives (6) et de balles perdues (6), les Sarthois étaient juste un peu moins maladroits que leurs adversaires (41% vs 35), malgré leur piteux 4/8 sur la ligne ! À trois points, les Italiens l’emportaient avec un ridicule 2/10 contre un lamentable 0/7 aux Tangos ! Dans ces conditions, la seconde mi-temps s’annonçait incertaine…


Giordan, à la baguette !

Hagins donnait le ton (+ 2), avant de doubler la mise, après un échec de Giordan : 30-31. Olivier, décidément, n’était que l’ombre de lui-même, mais, par chance, McGee s’avérait tout aussi transparent. La mèche en bataille, Ryan sonnait le réveil : 32-31. Tonut en échec, Ryan se faisait dérober le cuir. Si McGee s’offrait un majoré, Lahaou, bien servi par Giordan, lui rendait aussitôt la monnaie de sa pièce : 35-34. McGee en faisait un peu trop, tandis que Giordan, en stepback, réussissait l’impossible : 37-34. Ryan interceptait la ballon et lâchait les chevaux : 39-34. La défense mancelle poussait. L’entraîneur adverse stoppait la rencontre, sans succès, car ses hommes perdaient à nouveau la possession. Ryan portait le fer dans la plaie : 41-34. Au terme d’une incroyable série de balles perdues, de part et d’autre, Haynes manquait son tir. Giordan était encore dépossédé sans que ni Viggiano ni Ejim ne trouvent le chemin du filet. Olivier, cette fois, signait un 2/2 sur la ligne : 43-34. De loin, Tonut entrait un tir tonitruant : 43-37. Lahaou, à son tour, gâchait un jet sur deux : 44-37. Peric (+ 2) apportait son aide à Filloy : 44-39. Ryan refusait un tir et refilait la patate chaude à Olivier qui déplaçait son pied d’appui. Sur la ligne, Peric se contentait lui aussi d’un lancer sur deux : 44-40. Les Vénitiens se rapprochaient, ce qui déplaisait à Erman : temps mort ! Pape relayait Giordan. Lahaou en échec, Filloy ramenait les siens à une possession : 44-42. Servi par Olivier, Ryan déclenchait la foudre : 47-42 ! C'était le premier tir primé et Antarès clamait son approbation… Peric, puis Filloy à la peine, Ryan cédait sa place à Petr. Olivier gérait la possession mancelle, temporisant jusqu’à la dernière seconde avant de faire la passe à Petr, oublié dans le coin. TTTHHRRRRREEEEE POINTS ! 50-42… Le public était debout… Haynes ne disposait plus du temps nécessaire pour tenter un bon shoot.
Même si le basket proposé n’était pas très léché, le MSB tirait son épingle du jeu grâce à sa défense et aux coups de boutoir de Ryan. L’équipe de la Sérénissime prenait l’eau…


Mouphtaou est de retour !

Lahaou en échec, Mouph confisquait le rebond avec autorité. Cependant, le festival de maladresses se poursuivait : Pape, Peric, Petr, Olivier — de loin, suite à une interception de Lahaou —, puis Haynes, Pape, à nouveau, puis McGee et Lahaou voyaient leurs efforts rester vains… Les cercles paraissaient inviolables ! Haynes, souvent pris à deux par les Manceaux, mettait un terme à cette série noire : 50-44. Olivier insistait en vain, mais Mouph récupérait le rebond et obtenait même le bonus, sans parvenir pourtant à la transformer : 52-44. Will relayait Mouph et Mike Olivier. Hagins à 0/2, Petr précipitait sa passe et perdait le ballon, vite restitué par Tonut. À 2/2, Ryan ne tremblait pas, lui : 54-44. Ejim, Ryan, Haynes, le gâchis continuait ! Venezia dans la pénalité, Giordan lâchait encore un lancer : 55-44. Tonut à la peine, Ryan trouvait Will : 57-44. Les Vénitiens prenaient un temps mort. Haynes sortait enfin de sa boîte : 57-46. Giordan, puis Hagins en échec, Pape, à 1/2, ne relevait pas la moyenne : 58-46. Haynes se dribblait dans les pieds et Pape remettait le couvert, toujours à 1/2 : 59-46. Haynes n’arrivait plus à grand-chose, alors que Giordan reprenait du poil de la bête : 61-46. Mike remplaçait Lahaou. Haynes n’y était plus, mais Peric, à 2/2, faisait le job : 61-48. Giordan ayant manqué son flotteur, Ryan s’imposait dans la raquette : 63-48. Après un dernier temps mort italien, McGee s’alignait sur la mode du jour, à 1/2 : 63-49. Ryan sonnait l’halali : 65-49. Viggiano visait mal, contrairement à Ryan qui s’attirait les vivats en dégainant un superbe rainbow shot : 68-49 ! De quoi soigner le point average… La dernière charge de Filloy laissait la marque inchangée.


Ryan : son nom est Pearson…

Au terme d’un match qui ne restera sans doute pas dans les annales (53,7 % d’adresse avec 23,5 derrière l’arc, contre 38,1% et 15,4 !), les Manceaux remportent leur première victoire et c’est bien l’essentiel. Si Will, avec un nouveau double-double (15 pts, 11 rbds, 0 pds pour 24 d’éval), et Ryan, auteur d’une belle seconde mi-temps, ont été les hommes forts du MSB, Mouph (8/6/0/13), malgré un temps de jeu limité, et Giordan (9/3/9/11), avec neuf passes décisives sur dix-sept, ont largement apporté leur écot. Moins en vue que dans les matches précédents, Lahaou (4/4/1/4) s’est beaucoup dépensé et Petr (3/2/0/2), qui a marqué un panier important au buzzer, revient doucement. Mike (2/3/1/2) et Pape (2/3/2/3), en revanche, doivent absolument apporter davantage… Quant à Olivier (5/3/2/-1), il est urgent qu’il retrouve ses sensations, car la Roca Team, qui débarque, dès samedi, semble moins légère que la gondole vénitienne…

_________________
afro
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Mer 23 Nov 2016 - 20:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
philippe urie
All-Star
avatar


MessageSujet: Re: MSB-UMANA REYER VENEZIA (Champions league 2016-2017, M1)   Jeu 20 Oct 2016 - 5:12

Mais Pape ce qu'il n'apporte pas offensivement il l'apporte defensivement.
La mission d'étouffer son adversaire a été faite merveilleusement.
Quand le maître à jouer est muselé, c'est une partie du match qui est gagnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-UMANA REYER VENEZIA (Champions league 2016-2017, M1)   Jeu 20 Oct 2016 - 8:34

Salut Philippe,

Eh bien, sur ce match-là, ça se discute : le rapport +/- de Pape est de 10 pour environ 22 minutes sur le parquet, ce qui le situe au cinquième rang de l'équipe, derrière Mike (12) et presque à égalité avec Olivier (9) qui a joué beaucoup plus longtemps et qui a beaucoup raté.
Si quelqu'un a paralysé Haynes, c'est surtout Giordan (+/- à 19), qui s'est vraiment sorti les tripes.
Des stars faméliques, un 2/4 sur la ligne, un tir à trois points complètement ouvert manqué dans le dernier quart temps... Pape défend bien, c'est vrai, mais il nous a quand même habitués à mieux !
Merci pour ta lecture qui nous permet d'affiner ce compte-rendu.

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-UMANA REYER VENEZIA (Champions league 2016-2017, M1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Champions Cup 2016 - 2017
» Angleterre - Barclays Premier League 2016 / 2017
» Indian Super League (ISL) 2017/2018
» FOOT FEMININ UEFA CHAMPIONS LEAGUE 2016-2017
» [ESP] La Liga en Live

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2016-2017-
Sauter vers: