AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-CCRB (Saison 2015-2016)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-CCRB (Saison 2015-2016)   Lun 21 Mar 2016 - 14:13

MSB-CCRB :
Caviar ou champagne ?

_________


Après une superbe victoire contre le BCM, qu’il faudra affronter à nouveau en demi-finale de Coupe de France, et une défaite en demi-teinte en terre limougeaude, le MSB recevait Châlons-Reims, treizième du classement, dont il avait facilement triomphé en pays champenoi. A priori, ce devait être un match plutôt facile, malgré la volonté de revanche d’un adversaire surtout soucieux d’assurer son maintien dans l’élite…

                         


Si Florimont manquait sa première tentative, Lahaou se faisait contrer en beauté sur l’action suivante et McConnell, très tranquille, artillait à trois points : 0-3. En deux temps, Petr répondait (+ 2), mais la défense mancelle laissait un tir ouvert à Young qui ne se faisait pas prier : 2-6. Ty combinait avec Petr pour ramener les Manceaux à une possession : 4-6. Florimont à la peine, tout comme Petr, Mouph assurait la finition : 6 partout ! Nonobstant, Florimont retournait au charbon avec plus de conviction, cette fois : 6-8. Ty en échec de loin, Young lui donnait la leçon avec toute l’énergie de la jeunesse : 6-11. Énervé, Ty écopait d’un marcher, mais ses co-équipiers resserraient la défense pour emmener leurs hôtes au bout des 24 secondes. Hélas, Ty, à nouveau, puis Mouph, au rebond offensif, échouaient dans leurs entreprises respectives, tandis que Richard s’invitait à la fête à 3 points des Champenois : 6-14. Le ballon ayant échappé à Chris, McConnell se frayait un chemin jusqu’au cercle, alors que Petr, sur l’action suivante, manquait deux jets consécutifs : 6-16. Pape remplaçait Chris, tandis que Florimont continuait sur le même rythme, le CCRD alternant très habilement jeu intérieur et jeu extérieur : 6-18. Seul Manceau à surnager dans ce naufrage, Petr plantait un alley-oop initié par Ty : 8-18. Aussi à l’aide dans la peinture que derrière l’arc, Young poursuivait sur sa lancée : 8-20. Mike relayait Lahaou. Pape en échec, de loin, Gordon signait un 2/2 sur la ligne : 8-22 et Erman se décidait enfin à prendre un temps mort… Ty ratait son tir, Mouph captait le rebond, puis rebelote ! Pape expédiait un airball et Romeo relayait Mouph… Par chance, Stephens était à 0/2 sur la ligne, mais les Tangos égaraient le ballon et s’attiraient des sifflets d’une partie du public. Gordon accusait encore le mécontentement : 8-24. Rageur, Pape trouvait enfin la mire : 11-24. Gédéon permutait avec Ty, avant d’imiter Lesca, en échec. Cette fois, Stephens atteignait un petit 50% sur la ligne : 11-25. Chris renvoyait Gédéon sur le banc pour assurer un triple inespéré, au coup de sirène : 14-25.
Face à un CCRB très motivé, les Manceaux, trop sûrs d’eux et trop mous en défense, s’étaient clairement faits surprendre. À l’évaluation, les dégâts étaient spectaculaires : 10 vs 32 !


Petr, bien seul en première mi-temps...

Le deuxième quart temps démarrait sous les mêmes auspices : alors que Chris puis Mike peinaient piteusement, Bamba puis Morandais allumaient de loin : 14-31 ! Mouph en échec, Romeo sauvait les meubles : 16-31. Au buzzer, Lesca salait encore l’addition : 16-33. Si Chris tentait l’impossible, sans succès, de son côté Bamba (Para bailar… Se necesita una poca de gracia !) allait chercher le panier & one, mais ne transformait pas son bonus : 16-35… Mouph, avec trois fautes, cédait sa place à Petr qui, à peine entré, claquait un ballon hésitant de Romeo : 18-35. Si Bamba en faisait un peu trop, Chris, marqué à la culotte, souffrait. Gordon insistait dans la raquette : 18-37. Successivement, Petr, comme Lesca, Petr encore, puis Young, enfin Ty et Petr, à nouveau, se heurtaient à des défenses subitement plus intenses qu’en début de partie. Ty coupait une ligne de passe, avant de manquer son lay-up, tandis que Gordon et Morandais rivalisaient de maladresse, eux aussi. Finalement, Chris expédiait un missile qui mettait un terme à la disette générale : 21-37. Antic rappelait ses troupes. Young soudain victime d’un coup de vieux, Ty servait Mike, bien placé : 23-37. Morandais, et Romeo cherchaient en vain le cercle. Cette fois, Young pénétrait dans la peinture et ajoutait le & one pour faire bonne mesure : 23-40. Erman en restait les bras ballants, comme privé de solutions. Mike en difficulté, c’était encore Petr qui, d’une claquette, rétablissait une situation compromise : 25-40. De retour sur le parquet, McConnell ressortait l’obusier, puis récidivait, après une riposte avortée de Chris : 25-46 ! Chris et Petr passaient le témoin à Pape et à Lahaou. Sur la ligne, Ty gâchait un de ses jets : 26-46. Rien ne fonctionnait… À deux points, McConnell n’était pas manchot non plus : 26-48. Romeo en échec, les visiteurs égaraient le cuir que Mike ressortait vers Pape qui entrait un triple, in extremis : 29-48…
Au milieu de la tempête (Q2 : 15-23), seul Petr, tout proche du double-double, émergeait (10 pts/9 rbds). Le CCRB (à 8/14 derrière l’arc) totalisait 63 à l’évaluation (vs 23…) avec une adresse à 55% (vs 27 !). Après sa flamboyante prestation en terre nordiste, Ty était à la dérive (-5 d’éval). Antarès en restait sidérée…


Pape : quelques éclairs, çà et là…

Après une interception suivie d’un marcher de Romeo, ce dernier maraudait un second ballon que Ty propulsait vers Chris : 32-48. Stephens, cependant, entrait son premier panier, tandis que Ty allait s’écraser sur une défense bien compacte : 32-50. Stephens et Lahaou en échec, ce dernier échangeait des politesses avec Young, qui avait agrippé Romeo, de sorte que les deux rivaux héritaient chacun de sa faute technique. Romeo transformait ses lancers : 34-50. McConnell, cependant, ne lâchait rien (+ 2) et, comme Ty inistait sans réussite, Young, décidément sur un nuage, retournait le couteau dans la plaie : 34-55. Chris manquait la riposte. Mouph et Pape renvoyaient Petr et Ty sur le banc. Florimont en échec, le MSB égarait le cuir et, en deux temps, Richard se mêlait à la fête : 34-58.  Après un nouveau flop de Romeo, Erman se souvenait brusquement qu’il pouvait peut-être tenter de recadrer ses troupes. Richard semblait s’en amuser : 34-60… Pape repérait alors Romeo, bien oublié, qui prenait crânement sa chance : 37-60. Lesca, puis Pape en échec, le premier récidivait, tandis que le second obtenait deux jets, à 2/2 : 39-60. Les Manceaux resserraient les rangs et conduisaient leurs adversaires au bout des 24 secondes, après quoi Chris enchaînait un triple, une interception et un lay-up de bon aloi : 44-60. Antic ne tardait pas à réagir… Richard en échec, Florimont veillait : 44-62. Romeo en échec, les Tangos tentaient un pressing tout terrain. Mike remplaçait Romeo, alors que Richard, qui avait lourdement chuté au cours de la bataille sous le panneau, sortait, le nez en sang. Perturbé, Gordon gaspillait deux lancers et Mouph en profitait : 46-62. Suite à une gamelle bienvenue de Young, Pape transformait ses jets : 48-62. Romeo permutait avec Mouph. Young allait chercher un panier d’autant plus important que Chris, dans les dernières secondes, ne pouvait s’extirper de la boîte mise en place autour de lui : 48-64.
Plus pugnace en défense et plus adroit, avec un Chris régénéré, le MSB emportait le quart temps 19-16. S’il était salutaire, ce réveil paraissait tout de même tardif : le chemin était encore long…


Chris : très attendu par les défenses adverses..

Tout de suite, Lahaou servait Mike, bien démarqué : 50-64. Lesca en échec, Lahaou contré, Young filait écraser un gros dunk sur la tête des Manceaux : 50-66 ! Mouph ripostait, en puissance, par un panier & one : 53-66. Hélas, Morandais douchait le petit regain d’enthousiasme des Félins, avant que Petr, tout juste entré à la place de Lahaou, ne lui rende la monnaie de sa pièce : 56-69. Suite à un porter de balle de Lesca, Chris exploitait la main chaude de Petr qui s’attirait les bravos du public : 59-69. Pour autant, l’expérimenté Morandais exploitait l’attentisme de la défense mancelle : 59-72. Chris en échec, Mouph s’imposait et obtenait un nouveau bonus : 62-72. Le match changeait de physionomie, mais Young, qui retrouvait une seconde jeunesse, fouettait le filet : 62-75. Petr relevait le défi : 64-75, tandis que Pape permutait avec Ty qui allait commettre deux fautes consécutives. Les Champenois perdaient pourtant le ballon, sans que Petr puisse en tirer avantage. Au contraire, Florimont s’appliquait : 64-77. Ty servait alors Mike, pour son premier triple de la rencontre : 67-77. Le MSB ramait à contre-courant… Morandais ayant manqué la mire, Mouph ramenait les siens sous la barre des 10 points de débours : 69-77. Il restait 3’40” à jouer et Gordon cafouillait. Ty en échec, Romeo arrachait le rebond, l’extra-passe filait vers Chris qui ajustait son shoot : 72-77. Si Morandais se montrait gourmand, Young resquillait le rebond, avant de gaspiller deux tirs consécutifs. Antic, inquiet, stoppait la partie. Ty provoquait une faute et enquillait des deux jets à 2’ du dénouement : 74-77  ! Intraitable, Young, à l’abri derrière un écran bien posé, sonnait le glas des espoirs locaux, d’autant que les Tangos, décontenancés, laissait échapper la balle : 74-80… Gordon, cependant, maintenait le suspens, d’autant que la fortune souriait enfin à Ty : 77-80 et faute au rebond offensif, donc, le CCRB étant dans la pénalité, deux lancers pour Mouph… Las, le Béninois craquait sous la pression (0/2). Romeo, néanmoins, soutirait le rebond, manquait son tir, avant que Mike ne refasse exactement la même chose : les Manceaux laissaient passer leur chance. McConnell allait chercher le panier et le bonus : 77-83. Plus que 22”4… Erman tentait un dernier coup de poker. Après la remise en jeu, Ty combinait avec Chris qui ramenait les Sarthois à une possession : 80-83. Suite à la cinquième faute de Ty, Young se présentait sur la ligne, pour un modeste 1/2 : 80-84 et 11” au chronomètre… Nouveau temps mort d’Erman. Surveillé comme le lait sur le feu, Chris ne parvenait pas à s’extirper de la nasse. McConnell, à 2/2, enfonçait le clou : 80-86.


Les trois fautes rapides de Mouph ont pesé lourd...

Au terme d’un money-time haletant, le MSB emmené par Chris et par Mouph a failli réussir un authentique hold-up. Le CCRB, largement devant à l’évaluation (78 vs 95), a pourtant tenu bon et emporte un succès mérité, peut-être décisif dans sa course au maintien. Hors du coup en première mi-temps, les Manceaux ont encore révélé leur incapacité chronique à l’emporter face aux équipes mal classées. Certes, Mouph (double-double 12 pts/14 rbds/0 pd pour 20 d’éval) et Petr (18/9/0/18), parfois bien secondés par Romeo (7/7/2/10), ont tenu la raquette (40 rbds à 34), mais Chris (20/3/3/17) a souvent paru bien seul sur les lignes arrières, malgré les efforts sporadiques de Pape (10/0/2/7). Mike (7/4/1/6) a semblé nettement diminué, de même que Ty (6/2/5/0) qui a multiplié les mauvais choix. Curieusement, Lahaou (0/1/1/1) n’a pas vraiment existé, ce qui n'est guère dans ses habitudes. Quant à Gédéon (0/0/0/-1), qui n’a fait qu’une brève apparition sur le parquet, il fait désormais figure de maillon faible : il manque un relais fiable à Ty, même si Pape peut rendre service au poste 1 ! Par chance, la plupart des rivaux directs des Tangos ont perdu, eux aussi, ce qui limite la casse au classement, mais il faudra une prestation d’une autre envergure pour bousculer Nanterre, samedi prochain !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
c15
Joueur espoir sur le banc
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CCRB (Saison 2015-2016)   Lun 21 Mar 2016 - 22:14

Comme d'hab nickel, même si c'est une défaite...
Merki!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-CCRB (Saison 2015-2016)   Mar 22 Mar 2016 - 21:48

👍🏼😊✌🏼️

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MSB-CCRB (Saison 2015-2016)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-CCRB (Saison 2015-2016)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maillot saison 2015-2016
» Saison 2015 - 2016
» Saison 2015 - 2016
» [Saison 2015/2016]Bonus départ
» abonnements saison 2015/2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2015-2016-
Sauter vers: