AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-ASM (1/4 de finale de la Coupe de France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-ASM (1/4 de finale de la Coupe de France)   Mer 2 Mar 2016 - 9:48

MSB-MONACO :
La coupe jusqu’à la lie ?
______


Après deux rencontres, aller et retour, respectivement perdues au bout d’une, puis de deux prolongations, le MSB avait une ultime occasion — en attendant les playoffs ? — de prendre sa revanche cette saison, en se qualifiant au détriment de l’ASM pour les demi-finales de la Coupe de France : si le jeu en valait donc la chandelle, la feuille de match révélait une surprise : Jamal Shuler, étincelant vendredi dernier, cédait sa place sur le parquet à Mitchell. Mesure de prudence de l’intéressé, suite à une douleur apparue lors de l’entraînement ? Volonté de Mitrovic de préserver son tireur d’élite pour les échéances à venir ? Bien entendu, personne ne disposait de la réponse, mais savoir un tel talent sur le banc était plutôt bon pour le moral ! De son côté, Erman affichait sa volonté de ne pas reproduire les mêmes erreurs en alignant un Cinq majeur inédit : Mouph, Petr, Mike se présentaient avec Chris et Gédéon, Pape et Ty demeurant en réserve !

                         

Gladyr et Mike manquaient leurs premières tentatives, contrairement à Ouattara qui ouvrait la marque : 0-2. Après avoir eu toutes les peines du monde à s’extraire d’une trappe bien posée, Gédéon ratait lui aussi son tir. Le cercle repoussait fermement un nouvel effort de Gladyr, tandis que Petr laissait filer une passe trop appuyée. Ouattara à la peine, le ballon se révélait capricieux et ramenait les visiteurs dans leur zone. En échec de loin, Petr se rattrapait en ramenant Sy sur terre à deux reprises, ce qui permettait ensuite à Mike d’égaliser : 2 partout. Énervé, Mitrovic ramassait une technique que Chris convertissait : 3-2 ! Mike gâchait un peu la sauce en offrant à Uter l’opportunité de faire repasser la Roca Team en tête : 3-4. Mouph en échec ressortait le ballon pour un catch & shoot exécuté à la perfection par Chris : 6-4. Antarès s’échauffait la voix. Romeo relayait Petr, déjà à deux fautes, tandis qu’Uter transformait tranquillement ses jets : 6 partout. Parvenu sous le panneau, Gédéon donnait une impulsion trop forte à son ballon que la planche détournait de l’arceau. De loin, Ouattara suppléait l’absence de Shuler : 6-9. Chris tentait en vain la riposte immédiate, mais Mouph rattrapait l’affaire : 8-9. Après deux lancers de Sy, Ty remplaçait Gédéon : 8-11. Mouph, à 2/2, rendait la monnaie de sa pièce à l’Amiral : 10-11. Sur un pick’n’roll d’école, Cel relançait les Monégasques : 10-13. En échec au tir, Mouph contrait Uter en beauté. Romeo et Ouattara ne se faisaient pas de cadeaux : 12-15. Cependant, Chris allumait une mèche pour rétablir la parité : 15-15 ! Si Cooper cherchait le bon angle, Mouph, puis Ouattara ne faisaient pas mieux. Le rebond profitait à l’ASM, mais Ty jaillissait et offrait le panier à Romeo : 17-15. Mike cédait sa place à Lahaou, moment choisi par Drew pour entrer dans la danse : 17 partout. La main chaude, Chris expédiait un troisième missile (à 3/4) qui soulageait ses co-équipiers : 20-17. Cel et Chris en panne, le dernier nommé permutait avec Pape. Ty coupait une ligne de passe, sans que Mouph parvienne à concrétiser, de sorte qu’au buzzer, Aka ramenait les siens tout près des Tangos : 20-19. Le dernier effort de Mouph n’était pas non plus récompensé.
La présence de Chris changeait totalement la physionomie du Cinq manceau : en entrant 10 points, avec un 3/5 derrière la ligne, il contraignait les défenseurs adverses à converger vers lui, libérant ainsi des espaces pour Mouph et pour ses autres partenaires.


Chris ou comment changer la physionomie du Cinq !

Gladyr, décidément, n’aimait pas Antarès. Toutefois, Petr, qui venait de relayer Mouph, ne se montrait pas plus adroit, tandis que Drew expédiait un triple sur la tête d’un Ty légèrement en retard : 20-22. Pape répliquait sans délai, exactement sur le même ton : 23-22. Comme ni Drew, ni Ty ne parvenaient à enchaîner, Gladyr, un peu chanceux sur ce coup-là, amadouait la planche : 23-24. Romeo en échec, le MSB récupérait le cuir et Petr s’en donnait à cœur-joie : 25-24. Cel n’étant pas au mieux, Aka s’occupait de la finition : 25-26. Lahaou, royalement servi par Romeo, glissait le ballon dans le filet : 27-26. Harcelé par le jeune Manceau, Kanté faisait le pas de trop et Pape allait conclure au terme d'un joli slalom dans la peinture : 29-26. Mitrovic rappelait ses troupes. Aka aggravait alors son cas, tandis que Ty, sur un reverse bien exécuté, braconnait deux précieux points : 31-26. Mitchell n’étant visiblement pas dans un grand soir, Romeo ressortait le cuir vers Pape qui prenait crânement sa chance et s’attirait les applaudissements du public en signant son second triple de la soirée : 34-26. Si Mitchell était vraiment à la peine, Uter veillait au grain : 34-28. Mouph remplaçait Romeo. Emporté par son élan, Petr dérapait, écopant d’un porter de balle, avant de changer avec Mike. Suite à un retour en zone de l’ASM, Erman arrêtait le jeu. Ty servait Mouph, impeccablement placé : 36-28. Uter, en deux temps et après une faute sur Mike, non-sanctionnée, endossait l’habit du rabat-joie : 36-30. Maladroit, Ty permutait avec Chris. Uter, ayant défriché la raquette avec la légèreté d'un pachyderme, récoltait une faute offensive. Au contraire, Lahaou dansait dans la peinture : 38-30. Cooper et Pape rivalisaient de bonnes intentions et le dernier nommé laissait sa place à Gédéon. Le MSB étant dans la pénalité, Cel ratissait deux lancers : 38-32. Sur une excellente passe de Chris, Lahaou poursuivait son festival : 40-32. Uter poursuivait son chantier, à 2/2 : 40-34. Lahaou s’enroulait comme une liane autour de son ange-gardien et déposait un flotteur : 42-34. Uter, en mode crampon, réduisait à nouveau l’écart : 42-36. Seul devant le panneau, Mike hésitait à tirer et jetait la balle vers Mouph qui ne pouvait s’en saisir. Mitrovic rappelait ses hommes, mais sa combinaison, qui finissait sur Cooper, ne donnait aucun résultat.
Avec le réveil de Pape et l’énergie inépuisable de Lahaou, le MSB faisait la course en tête (Q2 : 22-17). Comme aurait dit le poète, un seul Shuler vous manque et tout est dépeuplé !


Lahaou était à fond, comme toujours !

Ty en échec, Ouattara revenait aux affaires : 42-38. Chris, de fort loin, tentait l’impossible. L’ASM perdait encore un ballon, pourtant, sans que Mouph en tirât avantage. De son côté, Ouattara sonnait la charge : 42-40 ! Ty endiguait l’hémorragie en combinant avec Mouph : 44-40. Si Uter butait sur Romeo, Cooper coupait la ligne de passe et filait au cercle : 44-42. Sur ces entrefaites, Chris perdait la possession. Si Gladyr n’en profitait pas, Chris ne faisait pas mieux, mais Mike ramassait les miettes : 46-42. Alors que Chris croyait se racheter en interceptant, il voyait son tir prendre la mauvaise trajectoire. Ty récupérait cependant la possession et Mouph montrait ses muscles : 48-42. Comme Sy héritait d’une faute offensive, Chris servait intelligemment Mouph, très en jambes : 50-42. Sy révélait tout son caractère en entrant un triple, plutôt contrariant : 50-45 ! Petr relayait Mouph, tandis que Mike, sur la ligne, s’appliquait : 52-45. Alors que le MSB paraissait sur le point de refaire un écart, Cel pimentait un peu la partie : 52-47. Chris bombardait tous azimuts, sans succès désormais. Par chance, Mitchell accomplissait le pas de trop et Romeo obtenait deux jets, à 1/2 seulement : 53-47. Mitchell en délicatesse avec son tir, Ty provoquait la cinquième faute collective adverse et alignait les lancers : 55-47. Mike transmettait le témoin à Lahaou. Si Uter (+ 2) semblait ne pas s’user, Lahaou expédiait un rainbow shot pas très droit que Petr claquait vigoureusement sous les vivats : 57-49. Drew en échec, Pape se mettait dans son tort. Ouattara donnait des signes de fatigue. De son côté, Pape était contraint de prendre sa chance avant la sirène, sans réussite. Ty à trois fautes, Gédéon reprenait la baguette. Du poste, Uter n’avait pas son efficacité habituelle. Petr manquait un tir lointain, mais Lahaou, retenu par Mitchell, obtenait deux jets des hommes en gris : 59-49. Chris remplaçait Pape. Ni Drew, ni Chris ne parvenaient plus à faire évoluer le score.
Si le tandem Ouattara / Uter faisait de la résistance, les Manceaux s’appuyaient sur leurs intérieurs pour leur tenir la dragée haute (Q3 : 17-13). Si la rencontre n’était pas terminée, ils paraissaient tout de même en bonne voie.


Pape enfin régénéré ?

Le dernier round s’ouvrait sur un marcher de Drew, avant une série d’échecs de Chris et de Romeo. Sans doute gêné par sa coupe de cheveux pour le moins originale, Drew se faisait subtiliser le cuir. Comme Mouph relayait Romeo, Gédéon ratissait deux jets : 61-49. Sy s’accrochait pourtant : 61-51. Chris à la peine, Petr captait le rebond et, si Gédéon ne parvenait pas à ses fins, Mouph lui apportait son soutien : 63-51. Cooper peu inspiré, Petr rendait la possession sur un jaillissement de Ouattara qui donnait trop d’impulsion et voyait le cercle repousser un dunk qui s’annonçait retentissant. Lahaou en échec, Sy ne baissait pas les bras : 63-53. Suite à une perte de balle, Erman rappelait Gédéon et Lahaou et renvoyait Ty et Mike au charbon. Uter poursuivait sa série de 2/2 sur la ligne : 63-55. Ty tentait en vain sa chance de huit bons mètres, mais Petr contrait Sy, avant de rater son propre dunk. Les défenses prenaient le dessus : Sy, puis Mike, puis Ouattara, puis Chris… plus personne ne parvenait à entrer le moindre panier. Pape relayait Ty. L’ASM, visiblement émoussée, égarait la ballon. Erman temporisait. Pape marquait à mi-distance : 65-55. Gladyr gaspillait des encore des munitions, à 3’24 du terme. Son équipe étant dans la pénalité, Mouph se présentait sur la ligne pour un petit 50% : 66-55. Toutefois, Cooper manifestait sa mauvaise humeur et écopait d’une technique. Pour une fois, Chris ratait son jet, mais Mouph en transformait deux sur l’action suivante : 68-55. Mitrovic rassemblait ses joueurs. Rien n’y faisait : ni Cel, ni Gladyr ne trouvaient la mire. Ty remplaçait Chris. Les Monégasques serraient les dents et emmenaient leurs adversaires au bout des 24 secondes réglementaires. Ouattara lâchait les gaz et allait chercher un panier et son bonus : 68-58. Pape confondant vitesse et précipitation, le même Ouattara lui glissait entre les doigts et réduisait encore l’avance du MSB : 68-60. Une interception de Gladyr plus tard, Mitchell gâchait l’occasion de sauver son match. Antarès respirait, d’autant que Ty s’infiltrait dans la raquette et remettait les pendules à l’heure : 70-60. Ouattara en échec, Pape se faisait siffler un marcher. L’arceau acceptait enfin un envoi de Mitchell : 70-62. Ty, cependant, conservait tranquillement la possession, avant de tenter, pour le plaisir, un dernier tir lointain, sans succès.


Romeo, présent partout, toujours précieux...

Même si les Tangos ont donné des émotions à leur public jusqu’au bout, ils se qualifient pour la demi-finale de la Coupe de France et lavent ainsi les deux affronts subis en championnat. Si la motivation de l’ASM a pu apparaître relative — Shuler, MVP de la Leaders cup, relégué dans un rôle de spectateur —, la fatigue a probablement pesé sur les épaules de la Roca Team. Meilleur manceau sur le parquet, Mouph (17 pts, 7 rbds, 1 pd pour 17 d’éval) a relevé le défi d’Uter. Plus discret que vendredi, Romeo n’en a pas moins été présent dans tous les compartiments du jeu (5/7/4/13) et Lahaou (10/2/0/9) s’est révélé, comme souvent, très percutant. Mike (6/2/0/9) et Petr (4/7/0/5) ont su apporter leur écot au bon moment. Enfin, débuter avec Chris (10/1/3/3 — mais 3/5 derrière l’arc dans les dix premières minutes…) s’est révélé d’autant plus intéressant que Pape (10/2/1/9) a paru libéré par ce changement. Si Gédéon, parfois malchanceux, n’a pas démérité (2/2/1/2), son intégration dans le Cinq a surtout incité Ty (6/4/4/9) à remiser sa panoplie de soliste pour faire davantage circuler le ballon. Bref, si le basket pratiqué n'avait rien de flamboyant, seule la victoire est belle. Il faudra attendre le tirage au sort pour connaître l’adversaire à venir ! D'ici là, il convient de renfiler le bleu de chauffe et de préparer avec sérieux les déplacements à haut risque à Gravelines et à Limoges…

Mouph a dominé Uter !

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Msbgrace
Joueur espoir
avatar


MessageSujet: Re: MSB-ASM (1/4 de finale de la Coupe de France)   Mer 2 Mar 2016 - 10:59


Ca fait du bien quand même cette victoire !
Merci The Dunk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
JNRTuffe
Journaliste du Forum



MessageSujet: Re: MSB-ASM (1/4 de finale de la Coupe de France)   Mer 2 Mar 2016 - 15:18

Je me pose tout de même encore la question de savoir ce qu'aurait été ce match avec Shuler en face....mais bon....ça fait du bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-ASM (1/4 de finale de la Coupe de France)   Dim 20 Mar 2016 - 0:10

Pourquoi l'ont-ils laissé sur le banc ?
Il faut avouer que c'est étrange... 🙄
Un accord avec Mitchell ? 🏀

_________________
afro
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MSB-ASM (1/4 de finale de la Coupe de France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-ASM (1/4 de finale de la Coupe de France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finale de la COUPE DE BELGIQUE - 25/04
» FINALE DE LA COUPE STANLEY : BOSTON VS CALGARY
» 1/2 finale féminine coupe haute loire
» 2000 Finale de la Coupe du Monde Glasgow
» FINALE DE LA COUPE : BELGACOM LIEGE - CHARLEROI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2015-2016-
Sauter vers: