AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)   Mer 13 Mai 2015 - 16:10

SE METTRE AU VERT…
_________

Après son beau succès contre Nancy, le MSB avait l’occasion, en ce mardi soir, d’effectuer un pas décisif vers la qualification en playoffs, à la condition, toutefois, de triompher de l’ASVEL d’un certain JD Jackson. Le président Le Bouille et l’ensemble des spectateurs présents réservaient bien entendu un accueil particulier à celui qui fut non seulement l’un des meilleurs joueurs du club, mais aussi, pendant six ans, l'entraîneur dévoué de l’équipe. La séquence émotion terminée, la rivalité sportive reprenait vite le dessus, même si le maillot n°14 flottait toujours dans les cintres d’Antarès. Privés de David Andersen, les Villeurbannais sortaient eux aussi d’un match convaincant contre Le Havre. Erman leur avait cependant réservé une surprise, puisque Daniel, remis de sa blessure plus tôt que prévu, reléguait Reggie sur le banc.

                         

Mouphtaou l’ayant emporté sur Nivins, le MSB menait la première attaque et Charles shootait depuis la ligne des lancers pour ouvrir la marque : 2-0. Si Jean-Charles manquait la mire, en embuscade derrière l’arc, Sy récupérait le ballon et l’expédiait dans le panier : 2-3. Mouphtaou et Nivins faisaient ensuite échange de politesses : 4-5. Rodrigue en échec, CJ s’imposait au rebond offensif, mais Shy, contré, laissait le cuir lui échapper. Les visiteurs, cependant, confondaient vitesse et précipitation et expédiaient la balle en touche. Charles bâché par Sy, Alex Acker, impassible devant les applaudissements qui l’avaient accueilli durant la présentation des deux équipes, se rappelait au bon souvenir du public en entrant le deuxième triple de la partie : 4-8. Shy réagissait en se faufilant jusqu’au cercle : 6-8. Nivins, à 1/2, manquait un des lancers obtenus : 6-9. De nouveau, Charles se heurtait à la défense de Sy, mais CJ se chargeait de rendre la pareille à l’intéressé, sanctionné pour une faute offensive. Très actif, CJ faisait admirer son bras roulé : 8-9. Nivins ayant perdu le ballon, Mouphtaou, au poste, y allait de son petit tir bien ajusté et le MSB reprenait la tête : 10-9. Si Nivins (+ 2) répliquait sans délai, Mouphtaou allait chercher la faute et transformait ses deux jets : 12-11. Le jeu était rapide et plaisant, de sorte que Nivins, Charles, Lighty puis Rodrigue redonnaient, tour à tour, l’avantage à leurs équipes respectives : 16-15. Si Meacham (+ 3) sortait l’artillerie, Shy ne s’en laissait pas conter : 19-18. Impérial en défense, CJ neutralisait l’offensive adverse. Michal relayait Mouphtaou, tandis que Shy et Lighty échouaient dans leurs entreprises. Alors qu’Antoine remplaçait Shy, Rodrigue manquait un tir, mais, prenant son propre rebond, allait chercher le panier et la faute : 22-18. Si Charles et CJ bloquaient tous les accès à leur raquette, le cercle refusait le shoot lointain de Michal et la sirène retentissait.
Les deux équipes se rendaient coup pour coup et le spectacle était de qualité. Mouphtaou en attaque, CJ et Charles en défense s’illustraient particulièrement.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles et Mouphtaou ont donné le tournis à leurs adversaires !

Shy en échec, CJ provoquait la troisième faute de Joseph. Alors que Charles cédait sa place à Kevin, Antoine allait déposer un petit flotteur par-dessus les bras levés de ses adversaires : 24-18. Sy à la peine, Michal se faisait subtiliser le ballon. Daniel suppléait Rodrigue. Lighty, à 1/2, se montrait un peu léger aux lancers : 24-19. CJ trouvait Michal dans la peinture : 26-19. Nivins poursuivait son travail de sape : 26-21. Suite à une perte de balle de CJ, Chassang se mêlait à la fête : 26-23. CJ et Antoine manquaient de réussite. Petr remplaçait Kevin. Charles ralentissait Sangaré dont le panier, hors délai, était refusé. Les efforts de Charles, puis ceux de Sy restaient vains. Sangaré accrochait Antoine par le bras et écopait d’une antisportive. Antoine entrait ses deux jets sans anicroche : 28-23. Sur ces entrefaites, toutefois, les Manceaux cafouillaient et rendaient la possession. Acker cherchait la bonne trajectoire, tout comme Daniel. Cependant, Michal s’emparait du rebond offensif et offrait à son coéquipier une seconde chance que celui-ci saississait : 31-23. Furieux, JD Jackson demandait un temps mort, après quoi Nivins reprenait son chantier, imperturbable : 31-25. Petr en échec, Acker mettait de l’argent au coffre : 31-27. Michal frappait à trois points, galvanisant Antarès : 34-27. Hélas, Meacham se chargeait de tempérer ce bel enthousiasme : 34-30.  L'un des arbitres sifflait une reprise de dribble à Michal. Comme Kevin succédait à Charles, Petr nettoyait le cercle. La défense sarthoise serrait les rangs et conduisait un Acker dépité au bout des 24 secondes. Erman rassemblait ses hommes. À peine revenu sur le parquet, Daniel relançait la rencontre en expédiant un superbe rainbow shot : 37-30. Alors que la balle, déposée par Nivins, hésitait au-dessus du filet, Acker s’envolait pour une claquette bien sentie : 37-32. Daniel en échec, Michal, victime d’un choc, permutait avec CJ. Nivins obtenait deux lancers : 37-34. Si CJ tentait le diable, d’un peu trop loin, Nivins insistait à l’intérieur et grattait encore deux jets au corps arbitral : 37-36. Daniel s’étant dribblé sur le pied, Acker, peu chanceux, voyait son tir lointain ressortir du cercle où il était presque entré.
Si le MSB s’appuyait plutôt sur son jeu collectif, l’ASVEL comptait surtout sur Nivins, dominateur sous les panneaux. Quelques pertes de balles intempestives des Tangos expliquaient le bilan négatif de ce second quart temps (15-18).

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
CJ : Combat Jusqu'au bout !

Erman renvoyait son Cinq initial au combat. CJ servait dans l’espace un partenaire qui n’avait pas bougé, mais toute l’équipe serrait les coudes pour compenser la perte du ballon en emmenant l’ASVEL au bout des 24 secondes. Mouphtaou en échec, CJ, en vieux filou, dérobait le ballon et, sur une passe particulièrement osée, trouvait Rodrigue qui armait dans l’instant, pour la plus grande joie des spectateurs : 40-36. Acker ripostait aussitôt, climatisant la salle : 40-39. À une claquette de Charles répondait une claquette de Jean-Charles : 42-41. Le mano a mano se poursuivait ! Rodrigue, néanmoins, trouvait Charles bien démarqué pour un trois points de bon aloi : 45-41. Si Acker se faisait déposséder du ballon par Shy, Mouphtaou ne parvenait pas à contrôler la passe. Nivins en échec, Sy veillait au grain et réduisait l’écart, une fois de plus : 45-43. Rodrigue dégainait à une vitesse ahurissante et Antarès hurlait sa joie : 48-43. Meacham ne lâchait pas pour autant : 48-45. Alternant extérieur et intérieur, le MSB récitait pourtant son basket et, cette fois, Mouphtaou récoltait panier & one : 51-45. Sy en échec, Shy jouait en pick’n’roll avec Mouphtaou qui aplatissait, sous les vivats, un énorme dunk dans le cercle des visiteurs : 53-45. Nivins à la peine, tout comme Charles, Lighty envoyait du lourd (+ 3), mais Rodrigue douchait l’espoir renaissant de JD Jackson qui réclamait un temps mort : 56-48. Requinqué, Lighty allait chercher le panier et son bonus : 56-51. CJ au repos, Michal revenait sur le parquet et enchaînait sans plus attendre, en stepback : 58-51. Toujours à l’affût, Rodrigue jaillissait pour couper une ligne de passe et déroulait jusqu’au cercle : 60-51. Antarès donnait de la voix. Nivins, puis Shy en échec, Charles, à la lutte au rebond offensif, obtenait deux lancers, simple formalité pour lui : 62-51. Si Petr permettait à Mouphtaou d’aller souffler sur le banc, les Manceaux n’accordaient aucun répit à leurs adversaires qui se réveillaient, une fois de plus, au bout des 24 secondes ! Comme Shy passait le relais à Daniel, Rodrigue s’infiltrait dans la raquette et extorquait une faute aux hommes en gris : 64-51. Sur un ballon de Meacham qui hésitait sur le rebord, Petr époussetait le cercle. Sûr de son adresse, Michal punissait la défense trop attentiste de Villeurbanne : 67-51. Antoine relayait Rodrigue. Si Meacham puis Michal manquaient leurs occasions respectives, le premier parvenait à se racheter pour réduire l’écart, dans les dernières secondes : 67-53.
Emmenés par un Rodrigue en mode tempête, les Manceaux avaient fait souffler un vent de tirs primés sur les épaules de leurs adversaires avec, de surcroît, une évaluation de 78 à 58 (21/19 au rebond et 14/11 aux passes). Sauf relâchement malheureux, ils semblaient en marche vers le succès.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Daniel : la surprise du chef !

À l’ouverture de la dernière période, la fortune souriait à Chassang dont le tir rebondissait plusieurs fois sur le métal avant de prendre la bonne direction : 67-55. Charles, puis Sangaré en échec, Petr grimpait dans les cintres pour sécuriser le rebond. Cerné par les maillots verts, Antoine, en desperado, allait déposer un petit lay-up : 69-55. Lighty à la peine, Chassang gâchait la seconde chance. Tranquille, Daniel mettait des sous dans la tirelire : 71-55. Joseph restait stérile et Mouphtaou lui donnait la leçon : 73-55. Acker, pourtant, ne l’entendait pas de cette oreille et dégainait à trois points : 73-58. Antoine dépossédé du ballon se débrouillait pour le récupérer entre les mains de Lighty. Les organismes accusaient sans doute la fatigue, de sorte que Charles, Nivins et Daniel échouaient successivement. Le MSB étant dans la pénalité, Acker braconnait deux lancers : 73-60. En fait, un autre match venait de commencer : la lutte pour le point-average ! Daniel ayant perdu la balle, Nivins entrait encore deux jets supplémentaires : 73-62. Depuis la touche, JD Jackson se frottait les mains et encourageait son équipe, qui exerçait un gros pressing sur le meneur manceau. Daniel, oublié par son ange-gardien, prenait son temps et frappait à trois points : 76-62. Lighty (+ 2) lançait ses dernières forces dans la bataille, mais Mouphtaou avait de l’énergie à revendre : 78-64. Petr contrait un tir de Sy, en phase descendante selon l’arbitre : 78-66. Un instant, Charles perdait la balle, avant de la récupérer et de débouler jusqu’au cercle : 80-66. Nivins persévérait sans se poser de questions : 80-68. Alors que Charles se montrait trop ambitieux avec une tentative un peu lointaine, l’Américain restait dans son jardin : 80-70. Le point-average s’éloignait, d’autant que Petr, à son tour, manquait un tir derrière l’arc ! À 2’11” de la sirène, le bien nommé Malin du Bosphore renvoyait CJ et Rodrigue au charbon, à la place de Mouphtaou et d’Antoine. Meacham, à 1/2 sur la ligne, ramenait l’ASVEL sous la barre des dix points : 80-71. Rodrigue combinait avec Petr, parfaitement démarqué : 82-71. Nivins stoppé dans son élan, Daniel allumait une mèche : 85-71. Antarès tremblait sur ses fondations ! Antoine revenait défendre, à la place de Daniel. Sous les huées, Lighty, envoyé sur la ligne, gaspillait des munitions (0/2). Malheureusement, croyant nettoyer le cercle, Petr offrait deux points à l’adversaire : 85-73. Le cuir fusait jusqu’à CJ qui prenait crânement ses responsabilités : 88-73 ! Le Graal se rapprochait, d’autant qu’Acker ne trouvait pas sa cible. Charles, sans sourciller, enquillait deux lancers : 90-73. Loin de baisser les bras, Nivins arrachait le panier et la faute : 90-76. Shy relayait Petr. Les Villeurbannais multipliaient les fautes, si bien que Charles, à 9”8 du terme, se présentait une fois encore sur la ligne pour un nouveau 100% : 92-76. JD Jackson posait un temps mort, mais Acker manquait ses deux derniers jets et Le Mans s’imposait 25-23 au terme d’une lutte très âpre dans cet ultime quart temps.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Michal : même pas mal !

Poussés dans leurs retranchements par une belle équipe de Lyon-Villeurbanne, les Manceaux ont su conserver l’avance décisive acquise au cours d’une troisième période d’anthologie. À l’issue d’un match plein d’adresse (54% à 3 pts, avec 6 shooteurs différents…) et de pugnacité, les voilà non seulement qualifiés pour les playoffs, avec la manière, mais toujours en course pour la conquête d’une quatrième place, synonyme d’avantage du terrain en quarts de finale… Certes, il faudra encore aller renverser Le Havre en terre normande au cours d’une trente-quatrième journée qui s’annonce palpitante, mais à Tango motivé rien d’impossible ! Si Rodrigue, étincelant MVP (18 pts, 2 rbds, 7 pds pour 22 d’éval), Charles (17 pts, 6 rbds, 1 pd pour 18 d’éval), en guerrier infatigable, et Mouphtaou (15 pts, 2 rbds, 2 pds pour 14 d’éval), de plus en plus à l’aise sur le parquet, sont les héros de la soirée, Daniel (14 pts à 4/5 à 3 pts, 1 rbd, 2 pds pour 10 d’éval), en mode joker, Michal (10 pts, 1 rbd, 1 pd pour 10 d’éval), en valeur sûre, Shy (5 pts, 1 rbd, 4 pds pour 9 d’éval), CJ (5 pts, 3 rbds, 3 pds pour 9 d’éval) et Antoine (6 pts, 4 rbds, pour 8 d’éval) n’ont pas non plus laissé leur part aux chiens, pas plus d’ailleurs que Petr (2 pts, 5 rbds, pour 5 d’éval) ou Kevin (2 rbds, pour 2 d’éval) qui ont rentabilisé leur faible temps de jeu. À l’approche des joutes de fin de saison, une telle prestation est de très bon augure ! Courage, garçons : vous pouvez le faire !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue est passé par ici, il repassera par là…



[Merci à Emmanuel Cosnier pour ses superbes photos !]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk



Dernière édition par The Dunk le Mer 13 Mai 2015 - 23:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara
Administrateur du forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)   Mer 13 Mai 2015 - 16:43

cheers

_________________


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinio
Joueur espoir



MessageSujet: Re: MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)   Mer 13 Mai 2015 - 19:33

Ce qui encore plus fort sur ce coup c'est qu'il la ressorti pour Charles et que Charles a planté un trois points. Trop fort les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)   Mer 13 Mai 2015 - 23:00

Euh, de quelle action parles-tu ?

1) Rodrigue attire la défense, ressort le ballon vers Charles qui plante un joli trois points : 45-41... C'est dans le troisième QT...
👍🏼
2) Sinon, dans le genre, il y a aussi Daniel (pas Charles...) qui shoote, l'arceau rejette la balle, Michal la lui redonne ; Daniel se décale un peu et, cette fois, entre un triple : 31-23. C'était dans le deuxième QT...
Basketball

Une sacrée bonne soirée !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinio
Joueur espoir



MessageSujet: Re: MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)   Jeu 14 Mai 2015 - 7:59

c'est la 1er option, d'ailleurs on voit charles qui s'attend à recevoir la boule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: Re: MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)   Sam 16 Mai 2015 - 23:56

Superbe victoire au Havre pour enchaîner : Le Mans finit quatrième et affrontera... l'ASVEL ! 👍🏼
JD ne veut plus nous quitter... 🏀
cheers

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MSB-ASVEL (SAISON 2014-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New Deal de la LNR dés la saison 2014-2015
» Avant-saison 2014-2015
» Saison 2014/2015
» Le FC PLAUZAT recherche des joueurs pour la saison 2014-2015
» Infos saison 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: