AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-ÉLAN CHALON-SUR-SAÔNE (SAISON 2014-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-ÉLAN CHALON-SUR-SAÔNE (SAISON 2014-2015)   Dim 26 Avr 2015 - 20:34

PRENDRE L’ÉLAN PAR LES CORNES…
__________

Qu'on le veuille ou non, le MSB est de loin la plus hitchcockienne des équipes du championnat : comptez sur elle pour ménager jusqu’au bout le plus intense suspens ! Après une victoire de prestige en Alsace, une déculottée à domicile contre Dijon et une belle prestation collective à Boulogne, il était difficile de savoir quel visage les Tangos, privés de Daniel Ewing pour ne rien arranger, allaient présenter, ce samedi, contre l’Élan Chalon… Le fait d'affronter les hommes de Jean-Denis Choulet ne facilitait pas non plus le pronostic, car, après avoir laissé des points ici et là contre de plus petites écuries, les Bourguignons venaient de corriger la JSF, sans doute préoccupée par les joutes de l'Eurochallenge… Saluons donc, en ce dimanche soir, l’exploit des Francilliens et, dans un tout autre registre, inclinons-nous devant la carrière de M. Mateus, qui arbitrait là son tout dernier match de Pro A…

                             

D’entrée les visiteurs se ruaient à l’attaque, mais la tentative de Davies avortait. Si Charles n'était plus heureux, Rodrigue bénéficiait d'une seconde chance, en vain. Rich ne parvenait pas davantage à débloquer la marque, honneur qui revenait finalement à Shy, aligné dans le cinq majeur à la place de Daniel : 2-0. Les Chalonnais laissaient filer le ballon, sans que CJ parvienne à en profiter. Ireland, puis Rich gaspillaient des munitions, tandis que CJ ratait sa cible. Mouphtaou, cependant, s’emparait du rebond et entrait son premier panier : 4-0. Davies en échec, le pivot manceau récidivait : 6-0. Davies (+ 2) se rachetait sur l’action suivante, avant que CJ (+ 3) ne fasse parler la poudre : 9-2. Gradit, puis Mouphtaou en difficulté, Dove sortait de l’ombre : 9-4. Bousculé, Rodrigue, à 2/2, assurait sur la ligne : 11-4. Ireland se faufilait dans un trou de souris : 11-6. Davies contrait Mouphtaou, ce qui permettait à Rich (1/2) d’aller chercher des lancers : 11-7. Bien démarqué, Mouphtaou écrasait un gros dunk dans le cercle : 13-7. Dove à la peine, Gradit prenait le rebond offensif, mais la mésentente de ses co-équipiers permettait aux Manceaux de repartir à l’assaut. Rodrigue se contentait d’un modeste 50% sur la ligne : 14-7. Le staff de l’Élan lançait Suggs et Evtimov, à la place de Gradit et de Dove, déjà à deux fautes. Rich et Rodrigue échangeaient les bons procédés : 16-9. J.-D. Choulet, agacé, prenait un temps mort. De part et d’autre, les défenses haussaient le ton, de sorte que Davies, Charles, Evtimov, puis Rodrigue se heurtaient à des murs. Michal relayait Mouphtaou, très applaudi et débloquait aussitôt la situation : 18-9. Ireland ripostait sans tarder, avant que Shy n’hérite d’un dernier ballon injouable : 18-11.
Malgré quelques paniers manqués, les Tangos produisaient du jeu et faisaient preuve de sérieux en défense. Mouphtaou, une fois de plus, confirmait toutes ses qualités !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Mouph' tient le bon bout !

Rodrigue, enfermé, se faisait déposséder de la balle, tandis que Suggs affichait de nouvelles dispositions : 18-14. Shy, à son tour, tombait dans le piège et devait restituer le cuir. Antoine remplaçait Rodrigue. Suggs et Shy rivalisaient de maladresse, mais Michal veillait au rebond : 20-14. Charles cédait sa place à Kevin. Ireland faisait une nouvelle apparition : 20-16. Kevin égarait le ballon, mais les Bourguignons, bons princes, le rendaient aussitôt. Petr remplaçait CJ et Rodrigue Shy. Suite à un airball de Michal, les Chalonnais cafouillaient, provoquant la colère de leur entraîneur. Rodrigue et Rich échangeaient des politesses : 22-18. Antoine perdait ses appuis et offrait un ballon de contre-attaque à Michineau : 22-20. Erman, contrarié, rappelait ses troupes. Rodrigue, très actif, allait chercher deux jets supplémentaires : 24-20. Charles succédait à Kevin. Si Rich (+ 2) se montrait à son avantage, le jeu de Rodrigue n’était pas pauvre non plus et son extra-passe vers Petr (+ 3) enthousiasmait Antarès : 27-20. Dove, en échec, se mettait ensuite dans son tort, écopant ainsi de sa troisième faute. Sur son banc, Choulet montait en pression, tandis que Michal entrait ses deux jets : 29-22. Suite à un marcher de Davies, Antoine et Michineau rataient leurs tentatives respectives. Toujours véloce, Rodrigue se faufilait jusqu’au cercle : 31-22. Après un tir manqué d’Evtimov, cependant, il manquait la passe de deux. Bien démarqué, dans l’axe, Evtimov ajustait alors sa mire et frappait à trois points : 31-25. Antoine à la peine, Davies allait chercher le panier et la faute, mais gâchait son & one : 31-27. Kevin remplaçait Charles et Mouphtaou Michal. Petr se contentait d’un petit 1/2 sur la ligne : 32-27. CJ relayait Petr. Suggs en échec, Antoine perdait un nouveau ballon. Shy suppléait Rodrigue. Davies en manque de réussite, Mouphtaou captait le rebond avec autorité. Erman arrêtait la partie. Alors qu’il ne restait que 10”5 à jouer, Shy ne trouvait pas la juste mesure et, malgré les efforts d’Antoine, Rich, au buzzer, faisait parler sa puissance : 32-29.
Dans un quart temps plus confus, perdu 14-18, les Manceaux avaient mené de 9 points, avant que Shy et surtout Antoine ne commettent une série de maladresses regrettables. À - 3 à la mi-temps, les Chalonnais, plus adroits (40% vs 46) mais largement dominés au rebond (18/11) et à l’évaluation (32/24), s’en tiraient plutôt bien.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue : très actif, mais pas assez clutch

Loin de jouer les colombes, Dove allumait le feu : 32-31. Au bout des 24 secondes, les Manceaux rendaient ensuite la possession, au grand dam de leurs supporters. Cependant, les Bourguignons bafouillaient leur basket et, après deux échecs, l’un de Shy, l’autre de Charles, le premier parvenait à entrer un panier juste avant la sirène : 34-31. Shy s’illustrait encore sur l’action suivante en coupant une ligne de passe, avant de filer au cercle : 36-31. Un triple de Rich climatisait alors la liesse générale : 36-34. Bravement, Shy (+ 2) retournait au charbon, mais Suggs (+ 3) renaissait subitement de ses cendres : 38-37. Si Charles forçait son tir, Mouphtaou rattrapait le coup, mais Rich agissait de même avec Suggs : 40-39. CJ se rappelait au bon souvenir de la défense bourguignonne : 42-39. Dove en échec, Charles débloquait son compteur avec élégance : 45-39. CJ se montrant très dissuasif dans la raquette mancelle, les visiteurs arrivaient au bout de leurs 24 secondes sans avoir trouvé la moindre faille, tandis que Shy servait Charles sur un plateau d’argent : 48-39 ! Suite à une interception de Charles, soudain en mode guerrier, Rodrigue punissait à son tour des Chalonnais trop attentistes : 51-39. Antarès exultait. Deux jets de Dove ramenaient l’écart à -10 : 51-41. Charles poursuivait alors son festival et, se jouant de ses adversaires, allait chercher le panier garni (2+1) : 54-41. Suite à une nouvelle interception de l’international du MSB, Mouphtaou manquait un tir. Une gamelle d’Ireland plus tard, Mouphtaou repartait à la charge, ratait son bras roulé, mais arrachait le rebond offensif, avant d’obtenir deux jets, à 1/2 malheureusement : 55-41. Michal le relayait et Antoine faisait de même avec Rodrigue. Au buzzer, Davies arrêtait l’hémorragie et doublait même la mise après une perte de balle des Manceaux : 55-45. Juste avant la fin du quart temps, toutefois, Antoine, en un contre un, lui rendait la monnaie de sa pièce : 57-45.
Bien emmenés par un Charles très motivé, les Tangos semblaient avoir mis la main sur le match (Q3 : 25-16). À l’évaluation (63/38) comme au rebond (23/13), l’écart était clair et net.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles en mode guerrier !

À l’ouverture du dernier acte, Charles poursuivait sur sa lancée : 59-45. Suite à un contre de CJ et à un tir manqué de Shy, l’Homme captait encore le rebond et laissait à CJ le soin de déposer le cuir dans l’arceau : 61-45. Après une nouvelle interception, Antoine et Charles ne parvenaient pas à se comprendre et gaspillaient une belle occasion de prendre un peu plus le large. CJ, intraitable, stoppait Davies en plein vol, avant d’aller déposer le ballon dans le filet, au terme d’un mouvement acrobatique : 63-45 ! Le MSB comptait alors 18 points d’avance, mais Rich ne baissait pas les bras pour autant : 63-47. Petr relayait CJ, juste avant que Michal ne perde la balle. Gradit profitait du flottement et allumait une mèche : 63-50. Antoine tentait la riposte, mais la balle tournoyait autour de l’arceau avant de ressortir. Sentant qu’il avait la main chaude, Gradit châtiait les oublis défensifs des Tangos : 63-53. À 5’45” de la fin du match, Michal essayait, sans succès, de riposter. Erman substituait Rodrigue à Antoine, tandis que Dove commettait sa quatrième faute. Rodrigue en échec, Rich, oublié en tête de raquette, expédiait un misssile : 63-56 ! Les Sarthois regardant leur avance fondre sans réagir, Erman stoppait le jeu. Un nouveau tir de Michal ayant dévié de sa trajectoire, Gradit, seul dans le corner, donnait des frissons à tout le monde… Ouf ! le cercle rejetait sa tentative. Cependant ni Rodrigue, ni Michal ne parvenaient à marquer. CJ remplaçait Petr, mais Charles ratait lui aussi son tir. Sur un écran bien posé par ses partenaires, Rich ridiculisait la défense des Tangos : 63-59. Tout allait de travers, décidément, et Rodrigue chutait lourdement sur le parquet, obligeant Erman à le rappeler sur le banc. Antoine à peine entré, Michal, cerné de toutes parts, cédait la possession et Lessort réduisait l’écart à deux petits points : 63-61… CJ bousculé en toute impunité, Gradit lançait ses dernières forces dans la bataille et obtenait deux jets, le MSB étant désormais dans la pénalité. Si le Coyote ratait son second jet (1/2), Lessort jouait les ressorts au rebond offensif et, pour la première fois depuis le début du match, permettait à l’Élan de prendre les devants : 63-64. Alors que les supporters de Chalon qui avaient effectué le voyage clamaient leur joie, le public manceau consterné assistait à une véritable débâcle : 0-19 en quelques minutes ! Charles puisait dans ses ressources pour aller chercher le panier et la faute, mais manquait son lancer : 65-64… À 1’40” du terme, Rich ripostait sans délai, avant que Mouphtaou ne perde la possession : 65-66 et balle pour Chalon ! Cette fois, Rich ne réussissait pas à passer. Lessort se mettait dans son tort et CJ, sans trembler, transformait ses deux jets : 67-66. Rich prenait de nouveau sa chance, mais les mouches changeaient d’âne… Michineau envoyait Antoine sur la ligne pour un très inquiétant 1/2 : 68-66 ! Il restait 8 secondes et Rich avait la balle de match… Son tir, bien ajusté, hésitait, tournait autour de l’arceau, oscillait dangereusement au-dessus du filet pour, finalement, ressortir… Les dieux du basket avaient choisi le MSB !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
En l'absence de Daniel, Shy n'a pas démérité...

Alors qu’ils contrôlaient la renconntre, les Manceaux ont cessé de défendre à cinq minutes de la fin du match (Q4 : 11-21). Au terme d’une incroyable remontée initiée par Gradit et poursuivie par Rich, sans oublier l’apport des jeunes Lessort et Michineau, les joueurs de l’Élan échouent donc tout près du but… Si CJ (11 pts, 6 rbds, 2 pds pour 18 d’éval) aura été le MVP de la soirée, bien que Charles (13 pts, 3 rbds, 2 pds pour 12 d’éval), Rodrigue (14 pts, 3 rbds, 1 pd pour 12 d’éval), Mouphtaou (9 pts, 6 rbds, pour 11 d’éval) et Shy (8 pts, 3 rbds, 4 pds pour 11 d’éval) aient tenu leur rang, le banc du MSB n’aura pas été à la hauteur : Michal (6 pts, 2 rbds, 1 pd pour 3 d’éval) n’a pas eu son rendement habituel, Petr a peu joué (4 pts, 1 rbds, pour 4 d’éval), Antoine est retombé dans ses errements individualistes (3 pts, 2 rbds, pour -1 d’éval) et Kevin a fait du Kevin (0 pointé). Malgré tout, les Tangos réalisent une excellente opération après les défaites de Dijon, de Paris et de l’ASVEL, mais ils n’auront guère rassuré leur public à l’approche des échéances décisives pour la qualification en play-offs…
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Par bonheur, CJ était là !

[Merci à François Navarro pour ses superbes photos !]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-ÉLAN CHALON-SUR-SAÔNE (SAISON 2014-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New Deal de la LNR dés la saison 2014-2015
» Avant-saison 2014-2015
» Saison 2014/2015
» Le FC PLAUZAT recherche des joueurs pour la saison 2014-2015
» Infos saison 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: