AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-JDA DIJON (SAISON 2014-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-JDA DIJON (SAISON 2014-2015)   Dim 12 Avr 2015 - 20:14

SAUCE DIJONNAISE…
__________


Mal parti pour disputer les plays-offs, le MSB s’était remis dans la course en allant chercher une improbable victoire au Rhénus, avant de dominer le Paris-Levallois à Antarès. Face à des Dijonnais mal en point depuis la blessure de Ferdinand Prénom, contraints de disputer deux prolongations par une vaillante équipe de Bourg, chacun espérait donc que l’embellie allait se confirmer. Jean-Louis Borg, cependant, avait réservé des surprises aux Manceaux : si Joss-Lauze manquait à l'appel, non seulement le petit Walker, un temps donné indisponible, allait jouer, mais Kris Joseph et, surtout, Kevin Bristol, récemment débarqué en Bourgogne, étaient préférés au fidèle Zach Moss…

                         

Les Manceaux ouvraient leur compteur sur une pénétration de Daniel, mais Bristol s’invitait aussitôt à la fête : 2 partout. Les mêmes joueurs se montraient à nouveau sur les actions suivantes, le premier en ratant son tir, le second en se glissant dans le dos de Mouphtaou pour donner l’avantage à la JDA : 2-4. Ces deux hommes échouaient dans leurs tentatives suivantes, avant que Mouphtaou ne transforme finalement deux précieux lancers : 4 partout. Le Mendy dijonnais (+ 2) se faufilait alors au milieu d’une défense amorphe et, CJ n’ayant pu contrôler une passe un peu appuyée, Gray frappait de loin : 4-9. Rodrigue à la peine, Mouphtaou s’imposait au rebond : 6-9. Curti, CJ, Harris se heurtaient tour à tour à des défenses qui montaient en intensité, mais Bristol ne baissait pas le pied : 6-11. Un triple de Rodrigue soulageait un temps les Manceaux : 9-11. Mouphtaou subtilisait même le ballon, sans que CJ parvienne à conclure. Harris et Daniel ne faisaient pas mieux. Gray, en revanche, entrait deux jets avec application : 9-13. Michal relayait CJ, tandis que Mouphtaou laissait un laancer en route : 10-13. Joseph ne trouvant pas la juste mesure, Rodrigue ramenait les Tangos à un point : 12-13. Si Joseph manquait à nouveau sa cible, Rodrigue rendait l’avantage au MSB : 14-13. Après un échec de Walker, Daniel perdait le ballon, tandis que Joseph était enfin récompensé pour ses efforts : 14-15. Rodrigue tentait sa chance d’un peu trop loin. Comme Petr suppléait Mouphtaou, Bristol poursuivait son travail de sape dans la raquette : 14-17. Charles en échec, le Mendy de la JDA forçait le verrou manceau : 14-19. Michal en difficulté recevait l’aide de Charles qui obtenait deux lancers : 16-19. Daniel cédait sa place à Antoine. Charles coupait une ligne de passe, sans que Rodrigue puisse changer le score.
Face à une défense intraitable, le MSB manquait de solutions offensives. Mouphtaou d’abord, puis Rodrigue avaient évité que l’addition ne soit plus salée…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue a disparu au fil du match...

Alors que le Mendy bourguignon se montrait à son aise, Michal se faisait contrer : 16-21. Charles récupérait le cuir et shootait de loin, sans succès. Mendy en échec, Antoine servait Michal pour un tir soyeux qui allait caresser le filet : 19-21. Harris reprenait alors du service : 19-23. Shy remplaçait Rodrigue. Antoine en échec, Curti commettait une faute offensive, mais Shy cafouillait et rendait la possession, pour le plus grand plaisir de Bristol : 19-25. En réaction, Antoine combinait à nouveau avec Michal : 21-25. Si Joseph était un peu maladroit, la JDA dominait le rebond, de sorte que Gray profitait de la seconde chance pour expédier un tir longue distance : 21-28. Erman arrêtait le jeu. Petr laissait sa place à CJ. Charles, puis Joseph à la peine, Harris, curieusement négligé par son ange-gardien, frappait à trois points : 21-31. Antoine, heureusement, trouvait CJ démarqué pour une réplique rapide : 24-31. Ayant reçu un coup, CJ regagnait le banc en compagnie de Michal et Kevin entrait sur le parquet. Si Bristol se contentait de 50% aux lancers, Antoine tournait à 100% : 26-32. En échec, Gray saisissait sa seconde chance : 26-34. Indignés par la passivité de leur équipe au rebond, certains spectateurs sifflaient ! Shy laissait filer le ballon et retournait s’asseoir. Alors que Rodrigue revenait aux affaires, Alingue mettait de l’argent dans le coffre bourguignon : 26-36. Rodrigue en échec, Petr remplaçait Mouphtaou. Walker alignait deux lancers : 26-38. Rodrigue se montrait maladroit, tout comme Alingue, mais la domination de la JDA au rebond continuait. Après un temps mort d’Erman, Shy et Charles relayaient Rodrigue et Kevin. Walker entrait encore deux jets sans sourciller : 26-40. Petr se mêlait à la lutte, mais Harris entrait un panier difficile, malgré l’opposition de Charles : 28-42. Tout semblait sourire aux visiteurs. À quelques secondes de la sirène, Alingue déclenchait l’ire de Jean-Louis Borg en écopant d’une antisportive. Daniel n’entrait qu’un seul de ses jets : 29-42. Sur ces entrefaites, Petr sortait, laissant Michal prendre le relais. Ce denier, bien servi par Daniel, expédiait un joli triple : 32-42. Borg fulminait et rappelait ses hommes. Avec seulement 2”9 devant eux, ces derniers ne parvenaient pas à mettre en place le système demandé. Gray tentait l’impossible, en vain.
Naïfs sur pick’n’roll, dominés au rebond (13/18) trop lymphatiques et peu adroits en attaque (28% vs 50%), les Tangos étaient à la traîne (32-55 à l’éval). Erman allait devoir trouver les mots justes pendant la pause…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Michal était sevré de ballons…

Les défenses revenaient sur le terrain pleines d’une hargne renouvelée : Gray, Rodrigue, Bristol, puis Daniel en faisaient l’amère expérience. Après la troisième faute de Bristol, Mouphtaou entrait toutefois deux jets et le public recommençait à espérer : 34-42. Cependant, Bristol ne baissait pas de régime pour autant : 34-44. Charles en échec, Mouphtaou prenait le dessus dans la peinture : 36-44. Gray ripostait : 36-46. Daniel rendait le coup : 38-46. Gray puis CJ à la peine, Harris redonnait dix points d’avance aux siens : 38-48. Suite à une faute offensive, sévèrement sifflée contre Charles, Walker lançait un missile qui entamait le moral des Sarthois : 38-51. En pivot, un coup à droite, un coup à gauche, puis de nouveau à droite, Mouphtaou donnait le tournis aux défenseurs adverses : 40-51. Harris en échec, Charles insistait : 42-51. Victime d’un choc, Bristol sortait pour reprendre des forces. Walker, Gray, puis Daniel, de loin, rataient leurs tentatives respectives. Harris poursuivait son chantier : 42-53. Servi par CJ, Mouphtaou lui donnait la réplique : 44-53. Gray et lui échangeaient des politesses : 46-55. Comme Shy suppléait Rodrigue, Walker entrait un lay-up : 46-57. Shy en difficulté, Mouphtaou s’emparait du rebond, obtenait deux lancers, mais n’en transformait qu’un seul : 47-57. Bristol continuait à cartonner : 47-59. Shy perdait le ballon que Daniel récupérait, avant d’échouer dans sa tentative lointaine. Gray noircissait encore le tableau et le dernier effort de Charles s’avérait inutile : 47-61.
Malgré la prestation remarquable de Mouphtaou, qui avait permis de réduire l’écart, le MSB, incapable de stopper les Dijonnais, prenait l’eau. Le spectre de la défaite planait sur Antarès…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles a manqué d'adresse...

Daniel en échec, Bristol s’acharnait sur la défense défaillante : 47-63. CJ restait stérile sur la ligne des lancers, mais Shy prenait le rebond, ce qui offrait à Charles un panier facile : 49-63. Joseph, négligé par son vis-à-vis, s’en donnait à cœur joie : 49-66. Après deux jets de Shy, Erman procédait à des changements : CJ et Daniel passait le relais à Michal et à Antoine : 51-66. Walker en échec, Charles n’entrait qu’un seul lancer : 52-66. Gray, Michal, puis Harris accusaient la fatigue et manquaient leurs tentatives. Au rebond, Bristol s’imposait pourtant une fois de plus et Joseph, au buzzer, ajoutait deux points à l’avance de la JDA : 52-68. Shy (+ 2) se réveillait un peu, mais Harris lui rendait aussitôt la monnaie de sa pièce  : 54-70. Alors que Michal était contré, Bristol demeurait infatigable : 54-72. Mouphtaou et Joseph se rendaient coup pour coup : 56-74. Suite à un marcher de Rodrigue, Bristol ridiculisait la raquette mancelle : 56-76. Rodrigue en échec, Walker lui donnait la leçon et chambrait le public déjà accablé par la prestation lamentable des Tangos : 56-79. Mouphtaou seul faisait face à l’adversité : 58-79. Petr remplaçait CJ. Harris en difficulté, Petr laissait filer le ballon. Walker, magnanime, concédait un de ses lancers : 56-80. Shy relayait Rodrigue. Après un marcher d’Antoine, Curti manquait ses deux jets. Petr, du corner, expédiait un splendide mais tardif rainbow shot : 61-80. Antoine, qui venait de couper une ligne de passe était stoppé irrégulièrement par Harris. Les hommes en gris sifflaient une antisportive. Antoine transformait ses deux jets, mais, sur l’ultime action, Mouphtaou manquait les deux siens : 63-80.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Mouphtaou était trop esseulé !

La sauce moutarde était trop relevée ! Largement dominé par une JDA extrêmement adroite et complètement requinquée par l’arrivée de Bristol, les Manceaux ont complètement sombré (57-97 à l’évaluation !) et voient les play-offs s’éloigner d’autant plus que tous leurs concurrents directs ont gagné. Seule satisfaction de la soirée, la montée en puissance de Mouphtaou (18 pts, 9 rbds pour 23 d’éval), proche du double-double mais parfois naïf en défense, se confirme. Si Charles (7 pts, 6 rbds, 4 pds pour 23 d’éval), quoique maladroit, a tenu son rang, Michal (8 pts, 2 rbds pour 6 d’éval) et Petr (5 pts, 1 rbd pour 6 d’éval) sont loin derrière et que penser de CJ (5 pts, 3 rbds, 3 pds pour 3 d’éval), d’Antoine (4 pts, 3 pds pour 3 d’éval) ou de Shy (4 pts, 2 rbds, 1 pd pour 2 d’éval), pour ne rien dire de Kevin (1 rb pour 1 d’éval) ou de Daniel (5 pts, 2 rbds, 1 pd mais 0 d’éval) ? Désormais, le MSB n’a plus aucun droit à l’erreur : un faux-pas à Boulogne ou contre Chalon-sur-Saône et la saison serait terminée…



[Merci à François Navarro pour ses photos !]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-JDA DIJON (SAISON 2014-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New Deal de la LNR dés la saison 2014-2015
» Avant-saison 2014-2015
» Saison 2014/2015
» Le FC PLAUZAT recherche des joueurs pour la saison 2014-2015
» Infos saison 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: