AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-OLB (SAISON 2014-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-OLB (SAISON 2014-2015)   Lun 2 Mar 2015 - 15:18

ORLÉANS : QUEL VISAGE ?
______


Après sa folle équipée en Leaders cup et son voyage victorieux en Turquie, le MSB recevait l’OLB, équipe mal classée, mais revancharde, en plein renouveau suite à l’arrivée de Sean May et au remplacement de François Peronnet par Pierre Vincent. Entre l'accumulation des matches avec ou sans prolongations, la déception consécutive à la défaite litigieuse en finale contre la SIG et l’euphorie de la qualification pour les quarts de finale de l’Eurochallenge au détriment d’Usak, chacun se demandait dans quel état de fraîcheur physique et psychologique pouvaient bien se trouver les Manceaux… En tous cas, les cinquante supporters venus du Loiret semblaient croire que leurs protégés avaient un coup à jouer !

                       

Erman alignait Daniel et Rodrigue, Charles, CJ et Petr. Les visiteurs s’étant emparé du ballon, Noël entrait le premier panier : 0-2. Rodrigue se dribblait sur le pied, mais McAlarney ratait sa tentative. May récupérait pourtant la possession et se présentait sur la ligne pour un piteux 0/2, après une faute de CJ. Ce dernier servait Petr en beauté pour un panier primé qui soulevait l’enthousiasme : 3-2. Après un marcher de Loum, Charles montait au cercle : 5-2. May, puis, Rodrigue en échec, Loum saisissait l’occasion de se racheter (+ 2) et, sur l’action suivante, Rodrigue en faisant autant, obtenant le & one en prime : 8-4. May ramenait l’écart à une possession : 8-6. Rodrigue et Noël se rendaient coup pour coup : 10-8. Si le tir de Daniel hésitait à entrer, Petr venait claquer le cuir dans le filet : 12-8. Imperturbable, May poursuivait son chantier : 12-10. Charles s’imposait dans la peinture adverse : 14-10. May en échec, tout comme Rodrigue en tête de raquette, McAlarney, bien servi par May, allumait un pétard : 14-13. Ni Rodrigue, ni Greene ne dosaient convenablement leurs tirs. Sans trembler, Harris rappelait alors ses talents d’artilleur et Orléans virait en tête : 14-16 ! Charles et Greene à la peine, Rodrigue répondait à Harris : 17-16. Pierre Vincent demandait un temps mort. Greene en échec, Raposo, qui venait d’entrer sur le parquet, prenait le rebond et offrait une seconde chance à son partenaire : 17-18. Rodrigue, cependant, maintenait la pression : 19-18. CJ permutait avec Michal. Harris insistait, à deux points cette fois : 19-20. Daniel, au bout des 24 secondes, manquait un tir impossible et Kouguere se retrouvait ensuite dans la même situation, alors qu’Antoine et Kevin venaient de relayer Daniel et Charles.
Malgré la vélocité de Rodrigue en attaque, les Manceaux paraissaient trop soft en défense : leurs adversaires se gavaient de rebonds !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Encore un bon match de Petr !

Le quart temps suivant démarrait en beauté, avec un triple d'Antoine : 22-20. Greene (+ 2) rétablisssait aussitôt la parité, avant que Rodrigue ne serve Michal, en embuscade : 25-22. Les Orléanais ayant laissé filer le cuir, CJ remplaçait Petr. Michal tentait la passe de deux, mais le cercle repoussait sa tentative. Greene, au contraire, voyait la chance lui sourire : 25 partout ! Une brique de Michal, un marcher de Raposo, une tentative manquée d'Antoine… finalement Michal assurait le rebond (+ 2), avant que May ne reprenne du service : 27 partout. Si Rodrigue trouvait Michal dans la raquette, ce dernier gâchait le lancer-bonus qu'il avait obtenu : 29-27. Shy relayait Rodrigue. Pellin se rappelait au bon souvenir d'Antarès : 29 partout. Alors qu'Antoine filait au cercle et transformait son & one, le père Noël gâtait Pierre Vincent : 32 partout. Antoine en échec, Michal, écopait d'une anti-sportive discutable, deux défenseurs au moins figurant sur la même ligne. En tous cas, McAlarney ne se faisait pas prier : 32-34, Orléans reprenait les devants. Cependant, Loum manquait son tir, tout comme Shy le sien. Sur une tentative ratée de May, Loum récupérait le rebond : 32-36. Erman rappelait ses troupes et lançait Mouphtaou et Kevin à la place de Michal et de Charles. Suite à un panier de Shy, Loum se montrait maladroit, mais CJ ne réussissait pas à égaliser : 34-36. May poursuivait son travail de sape : 34-38. Charles ayant perdu la balle, Noël creusait l'écart : 34-40. Antoine offrait toutefois à Charles l'occasion de se ratraper, sur un beau rainbow shot : 37-40. Harris profitait des largesses de la défense : 37-42. Antoine à la peine, CJ jouait les sauveurs : 39-42. Loum et Antoine se rendaient coup pour coup : 41-44. Alors que Daniel venait de suppléer Antoine, l'OLB laissait échapper le ballon. Hélas, Mouphtaou dosait mal son geste. Curieusement, Daniel permutait de nouveau avec Antoine et Mouphtaou avec Petr. Pierre Vincent arrêtait la partie. Greene prenait la dernière possession, sans succès.
Après un chassé-croisé palpitant, Orléans virait en tête, grâce à une défense mancelle trop permissive. Avec 11 rebonds contre 17, les Manceaux étaient en souffrance, d'autant que, face à May et à Loum, Mouphtaou n'était manifestement pas opérationnel…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Comme toujours, CJ aura bataillé !

Dès le retour sur le parquet, Noël sonnait les cloches du MSB : 41-47. Rodrigue, au buzzer, réussissait un tir acrobatique : 43-47. McAlarney et Rodrigue tour à tour en échec, le premier insistait : 43-49. Bien servi par CJ, Petr entrait un trois points qui faisait le plus grand bien : 46-49. Loum et Petr faisaient assaut de politesses : 48-51. Jaillissant sur une ligne de passe, Daniel déposait le ballon dans le filet, sous les applaudissements : 50-51. Dans la foulée, les hommes en gris sifflaient un porter de balle à Pellin et Antarès donnait de la voix. Malheureusement, Rodrigue ratait l'égalisation et Noël ne lâchait rien : 50-53. Charles puis Daniel en échec, Petr contrait May. Les efforts de Daniel, toutefois, restaient vains et Erman le rappelait sur le banc : Antoine faisait son retour. Noël à la peine, May stoppait l'envol de Charles. CJ manquait sa claquette. Shy remplaçait Charles, tandis que Pellin s'appliquait sur la ligne : 50-55. Après une gamelle d'Antoine, Petr captait le rebond et Rodrigue assurait la finition : 52-55. Sur une interception de Petr, Shy filait au cercle, mais manquait le lancer-bonus égalisateur : 54-55. Ayant commis sa troisième faute, Petr cédait sa place à Michal. Harris en échec, le cuir revenait vers McAlarney qui punissait des Manceaux trop statiques : 54-58. CJ combinait avec Michal : 56-58. Raposo (+ 2) prenait l'avantage sur Michal, en délicatesse avec son tir, et McAlarney enfonçait le clou : 56-62. Antoine, pourtant, donnait à Michal le ballon de la revanche : 59-62. Raposo laissait un de ses jets en route : 59-63. Shy délivrait une passe en or à Rodrigue, qui saisissait sa chance : 62-63. Harris mettait de l'argent au coffre : 62-65. Erman stoppait la rencontre. Cerné de toutes parts, Rodrigue trouvait un angle impossible et ramenait l'écart à un petit point : 64-65 !
Souvent menés, les Manceaux restaient pourtant au contact de leurs adversaires, même s'ils manquaient parfois des tirs ouverts ou faciles. Plusieurs joueurs avaient l'air fatigués, mais l'issue finale demeurait indécise, notamment grâce à l'adresse de Rodrigue et à l'activité de Petr.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Antoine n'a jamais baissé les bras…

Shy ayant perdu le ballon, Loum reprenait ses activités létales : 64-67. Kouguere (+ 2) répondait à Michal : 66-69. Shy cédait sa place à Charles. Rodrigue servait Antoine, qui égalisait enfin, sous les acclamations : 69 partout ! Les Orléanais cafouillaient, sans que Michal parvienne à donner l'avantage au MSB. May et Greene rataient leurs tirs respectifs, mais May dépossédait Michal du ballon, avant que CJ ne lui rende la pareille ! Bousculé par Greene, CJ entrait ses deux jets sans sourciller : 71-69 ! Le Mans passait enfin devant… et Rodrigue jaillissait sur une passe un peu molle pour donner deux paniers d'avance à son équipe : 73-69. Contrarié, Pierre Vincent arrêtait la rencontre. Harris en échec, CJ, à la lutte au rebond, commettait sa quatrième faute. Petr prenait aussitôt le relais et May s'embrouillait dans ses pas. Charles en échec, Antoine récupérait la possession et délivrait une passe en or à Petr : 75-69 ! Le MSB tenait le bon bout… et relâchait imperceptiblement sa pression. Aussitôt, Harris rallumait la flamme pour l'OLB : 75-72. Rodrigue et Noël demeuraient affûtés : 77-74. C'est alors que Michal, d'ordinaire si adroit, manquait deux jets consécutifs ! May, au contraire, shootait à 100 % : 77-76. Rodrigue, d'un cheveu, ratait sa tentative lointaine. Un souffle inquiet passait sur les travées. Harris en échec, Loum claquait le ballon dans le filet : 77-78. Rodrigue n'y arrivait plus et Petr signait sa quatrième faute… Harris se faisait justice, à 2/2 : 77-80. CJ, épuisé, laissait filer le cuir. En leader, May, du post, assumait ses responsabilités : 77-82. Avec l'énergie du désespoir, Charles délivrait une passe superbe à Antoine qui frappait à 3 points : 80-82. Antarès voulait y croire et multipliait les encouragements. Cependant, CJ sortait, victime de sa cinquième faute. Shy revenait sur le parquet, tout comme Michal, à la place de Charles. May gaspillait un de ses jets : 80-83. Tout restait possible, mais les visiteurs verrouillaient la raquette et amenaient leurs hôtes en fin de possession, à 1'10 de la sirène. Antoine arrachait pourtant le ballon, mais, sur l'entre-deux, l'alternance s'avérait défavorable ! Il ne restait que trois secondes sur la possession et Pierre Vincent posait un temps mort. Alors que McAlarney courait en tous sens pour attirer la défense, Loum héritait de la balle et profitait de sa taille pour entrer un panier décisif : 80-85. Michal en échec, McAlarney se contentait d'un modeste 1/2 sur la ligne : 80-86. L'affaire prenait une vilaine tournure. Antoine, en coast to coast, ravivait l'espoir : 82-86. Pellin, malheureusement, réussissait ses deux jets : 82-88. Antoine tentait l'impossible, de loin. En vain… Un dernier lancer de Pellin, à 50 %, scellait le sort du match : 82-89.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue : une belle prestation qui n'empêche pas la défaite...

Alors que les Tangos pensaient avoir fait le plus dur en menant 75-69, la rencontre leur a donc échappé : un triple d'Harris, deux lancers manqués de Michal et un coup de chance de Loum ont fait basculer le match. Orléans, il est vrai, vaut mieux que son classement, surtout depuis l'arrivée de Sean May. Sportivement, Pierre Vincent concédait que les Manceaux étaient sans doute émoussés par une quinzaine plutôt chargée! Avec 34 rebonds pour l'OLB contre 17 au MSB, il était difficile de l'emporter, malgré les efforts de Rodrigue (23 pts, 1 rbd, 4 pds pour 21 d'éval), de Petr (12 pts, 7 rbds, 1 pd pour 21 d'éval) et d'Antoine (16 pts, 1 rb, 4 pds pour 16 d'éval). Si CJ (4 pts, 4 rbds, 3 pds pour 9 d'éval) a été actif, il n'a pas eu son rendement habituel. Quant à Michal (14 pts, 2 rbds pour 6 d'éval), il était manifestement éreinté, ce qui explique qu'il se soit montré moins clutch qu'à son habitude. Charles, sans doute sur les rotules, n'a pris aucun rebond (7 pts, 1 pd pour 3 d'éval), Shy a été très discret (4 pts, 1 pd pour 2 d'éval) et Daniel a clairement accusé le contrecoup de ses précédentes prestations (2 pts, 1 rb, 2 pds pour 1 d'éval). Kevin, pour sa part, semble relégué sur le banc (1 rbd pour 1 d'éval) peut-être après ses échanges un peu vifs avec Erman pendant la Leaders cup, tandis que Mouphtaou, encore diminué, n'a fait qu'une brève apparition. Si les joueurs ont bien des circonstances atténuantes, cette défaite a pourtant des conséquences fâcheuses au classement : avant les joutes roumaines de l'Eurochallenge, un exploit en terre paloise serait donc plus que bienvenu !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-OLB (SAISON 2014-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» New Deal de la LNR dés la saison 2014-2015
» Avant-saison 2014-2015
» Saison 2014/2015
» Le FC PLAUZAT recherche des joueurs pour la saison 2014-2015
» Infos saison 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: