AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-NANTERRE (2ème TOUR D'EUROCHALLENGE 2014-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-NANTERRE (2ème TOUR D'EUROCHALLENGE 2014-2015)   Jeu 22 Jan 2015 - 15:40

OÙ L'ON N'ENTERRE PERSONNE !
__________



Après deux matches décevants en 2015, le premier contre Gussing, le second contre Limoges, le MSB devait se relancer rapidement en Eurochallenge en affrontant l’autre club français de la poule, la JSF Nanterre. Premier ex-æquo du championnat, les hommes de Pascal Donnadieu semblaient en pleine euphorie et, en dépit de l’absence de Passave-Ducteil et du retour de Charles, beaucoup ne donnaient pas cher de la peau des Manceaux. Une défaite, cependant, risquait de mettre un terme aussi définitif que prématuré à leur campagne européenne.

                           

En alignant Daniel, Rodrigue, Shy, Petr et Mouphtaou dans son cinq de départ, Erman créait la surprise, pour ne pas dire la sensation ! Jaiteh manquait sa première opportunité face à Mouphtaou qui s’emparait du rebond avant d’aller se faire contrer sous le panneau adverse. Campbell ouvrait donc le score : 0-2. Shy dosait mal sa riposte, mais Petr rattrapait le coup et égalisait à 2 partout. Si les visiteurs cafouillaient sur la remise en jeu, Daniel ratait son tir. Cependant Mouphtaou captait le ballon et obtenait le panier et le bonus : 5-2. Shuler répliquait rapidement (+ 2), avant que Shy ne donne à Mouphtaou une nouvelle occasion de s’illustrer : 7-4. Suite à une interception de Daniel, Donnadieu, contrarié, rappelait ses troupes. Mouphtaou en échec, Daniel se chargeait des finitions : 9-4. Jaiteh entrait son premier panier, ce qui portait le score à 9-6. Cependant les défenses montaient en intensité et Daniel, Weems, Rodrigue, Petr, puis de nouveau Daniel en faisaient l’amère expérience. Riley transformait les deux jets accordés par les arbitres : 9-8. Sur un stepback de toute beauté, dans la peinture, Rodrigue relançait les siens (+ 2), mais Riley avait terminé sa période d’échauffement : 11-10. Mouphtaou à la peine, le rebond s’avérait favorable à Daniel qui n’allait pourtant pas au bout de son action. Sur une action d’Experigin, la JSF passait en tête : 11-12. Petr en échec, les Manceaux colmataient les brèches et repartaient à l’assaut pour reprendre l’avantage, grâce à Rodrigue : 13-12. Celui-ci était encore présent en défense pour stopper Shuler. Alors qu’Antoine et Michal avaient relayé Daniel et Mouphtaou, Experigin manquait son bras roulé. Poussé sans que les hommes en gris trouvent à y redire, Shy manquait son lay-up et cédait sa place à Charles. Weems, à 50% sur la ligne, portait la marque à 13 partout. Michal servait sur un plateau Petr, qui ne se faisait pas prier : 15-13. Nzeulie entrait dans la lutte et rétablissait la parité : 15-15 ! Protégé par un écran monstreux de Charles, Rodrigue déposait le cuir dans le filet : 17-15. Rodrigue contrait ensuite Nzeulie, avant que Charles ne s’attire les vivats d’Antarès en s’imposant avec autorité, et avec le & one, s’il vous plaît : 20-15. Hélas, au buzzer, Judith expédiait un alléluia et ramenait Nanterre à un petit panier d’écart : 20-18.
Dans un match très engagé de part et d’autre, Mouphtaou et Petr tiraient bien leur épingle du jeu. Charles et Rodrigue tenaient leurs rôles de cadres. La rencontre s’annonçait indécise.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Mouphtaou reprend du poil de la bête !

Rodrigue laissait sa place à Shy qui trouvait Charles dans la raquette : 22-18. CJ remplaçait Petr et Mouphtaou Michal, déjà à deux fautes. Si Campbell échouait à deux reprises, CJ ne se montrait pas plus adroit. Le petit meneur américain insistait, sans réussite, et Charles manquait lui aussi sa cible. Riley, sur un triple, mettait un terme à cette série et Nanterre recollait à la marque : 22-21. Depuis le coin du terrain, Charles persistait dans ses tentatives lointaines, sans parvenir à ses fins. Riley faisait le pas de trop, mais se rachetait en interceptant une passe téléguidée de CJ. Nzeulie, en embuscade, frappait à trois points et replaçait la JSF en tête : 22-24. Un retour en zone malencontreux rendait la possession aux visiteurs : rien n’allait plus chez les Tangos ! Erman rappelait Shy et Antoine et renvoyait Rodrigue et Daniel au charbon. CJ subtilisait le ballon, avant que Mouphtaou ne le restitue sur une faute offensive. Suite à un contre de CJ sur Judith, Charles manquait sa cible, avant de regagner le banc, tandis que Kevin pénétrait sur le parquet. Rodrigue ayant échoué dans sa tentative en tête de raquette, les Nanterriens se précipitaient et égaraient le ballon. Kevin tentait sa chance de loin, en vain. Un dunk d’Experigin relançait la machine francillienne : 22-26. Mouphtaou, cependant, faisait de la résistance : 24-26. Suite à un alley-oop avorté, Donnadieu arrêtait la partie. La JSF ayant conservé la possession, Shuler montait au cercle, sans parvenir à marquer. Daniel, puis Rodrigue l’imitaient, mais Expérigin doublait la mise : 24-28. Daniel n’arrivant décidément à rien, Riley lui donnait la leçon : 24-31. Antarès sentait son équipe en difficulté, de sorte que les encouragements fusaient. Erman arrêtait le jeu, après quoi Mouphtaou, très en vue, reprenait son chantier et transformait deux jets arrachés de haute lutte : 26-31. Experigin, en comparaison, paraissait bien maladroit avec son 0/2 ! Alors que Petr venait de relayer Mouphtaou, CJ allait rater deux tirs consécutifs, Daniel lui ayant offert une seconde chance en interceptant le cuir. Shuler enfonçait le clou : 26-33. Daniel contournait la défense, mais oubliait de lever son ballon qui s’écrasait misérablement contre le cercle, juste comme retentissait la sirène.
Avec un gros déficit à trois points (0/11), trop de passes approximatives (CJ !) et seulement 33% d’adresse contre 52 à leur adversaire, les Manceaux étaient à la peine, malgré les efforts louables de Mouphtaou. Michal et Charles, sur trois pattes, faisaient défaut à leurs partenaires. Battu 6-15 dans ce deuxième round, le MSB allait-il craquer ?

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Il Petr le feu, ce garçon !

Campbell en échec, Charles, dominant sa douleur, sonnait la charge et obtenait même le bonus : 29-33. Si Jaiteh était dans un mauvais soir, Petr ne transformait qu’un seul jet : 30-33. Weems, puis Daniel se heurtaient aux défenses, bien en place de part et d’autre. Au terme d’un cafouillage sous les panneaux, Petr nettoyait le cercle. Rodrigue tentait d’accélérer, mais Petr ne pouvait contrôler une passe sans doute trop appuyée. Weems ne trouvant toujours pas la juste mesure et Mouphtaou s’étant fait bâcher, Shuler repartait à l’assaut, sans succès. Deux lancers de Rodrigue ramenaient le MSB à un petit point de son adversaire : 32-33. Charles, qui boîtait, demandait à sortir. Shy prenait le relais. Riley, qui tentait d’obtenir une faute, écopait d’un marcher. Michal remplaçait Mouphtaou. Daniel décidément en délicatesse avec le cercle, Judith s’infiltrait et obtenait même le & one : 32-36. Daniel rappelé, Antoine revenait dans le combat. Petr trouvait Shy pour un panier acrobatique (+ 2), mais Shuler punissait aussitôt le repli trop lent des défenseurs sarthois : 34-39. Rodrigue ripostait sans délai : 36-39. Les deux formations se rendaient coup pour coup ! Jaiteh entrait son second panier : 36-41. Ni Rodrigue,ni Campbell ne parvenaient à modifier le score. Cependant Antoine, ayant détourné l’attention sur lui, offrait des étrennes à Michal : 39-41 ! C’était le premier panier primé du MSB et cela faisait le plus grand bien au moral d’Antarès… Hélas, le très pugnace Judith douchait sans tarder l’enthousiasme naissant : 39-44. Antoine en échec, Michal s’emparait du rebond et ressortait le ballon, qui finissait par lui revenir pour un second triple de toute beauté : 42-44… Le mano a mano continuait. Shuler en échec, Rodrigue enchaînait une série d’entrechats dans la raquette et égalisait sous les applaudissements : 44 partout ! Deux lancers de Campbell tempéraient l’optimisme renaissant, d’autant que Petr manquait la récpetion d’une passe douteuse : 44-46. Toutefois, Judith, cette fois, échouait dans ses entreprises, tandis qu’Antoine combinait magnifiquement avec Shy dont le tir, depuis le coin du terrain, faisait mouche : 47-46 ! Les Tangos repassaient devant ! Michal, à trois fautes, laissait les rênes à Mouphtaou. Le MSB étant dans la pénalité, Shuler se présentait sur la ligne, pour un modeste 1/2 : 47 partout. À son tour, Antoine allait chercher la faute, mais lui transformait ses deux jets : 49-47.
Ayant retrouvé un peu d’adresse sous l’impulsion d’Antoine, de Michal et de Shy, les Manceaux tenaient tête à la JSF et remportait cette troisième période sur le score sans appel de 23 à 14. Il ne fallait pourtant pas s’enflammer…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue a répondu présent !

Suite à une perte de balle d’Antoine, Nzeulie égalisait à 49 partout. Le MSB, de surcroît, perdait la possession, mais Petr corrigeait le tir en stoppant Experigin dans son élan. Charles en échec, Mouphtaou, omniprésent au rebond, arrachait deux jets, qu’il transformait avec sang-froid : 51-49. Nzeulie se heurtait ensuite à la zone mancelle, bien en place, et Mouphtaou s’imposait au rebond. Une énième passe mal synchronisée de CJ rendait la possession aux visiteurs, mais les arbitres sanctionnaient deux maillots verts qui campaient dans la raquette du Mans. Charles, qui disputait avec âpreté un match dans le match contre Riley, trouvait Shy en bonne position : 53-49. Énervé, Riley ratait son tir lointain et Donnadieu, perplexe, rassemblait ses hommes. Shy soutirait deux lancers, mais en gaspillait un : 54-49. Cependant, Shuler jouait les empêcheurs de pavoiser en rond : 54-52 ! Nanterre était toujours là, et bien là, d’autant que Charles venait de perdre la balle. Par chance, Jaiteh, pressé par deux Manceaux, mettait le pied en touche et, tandis que Daniel revenait à la place d’Antoine, CJ provoquait la cinquième faute de la JSF, avant d’entrer ses deux jets : 56-52. Weems, peu en vue jusque-là, se rappelait au bon souvenir du public : 56-54. Suite à un temps mort réclamé par Nanterre, Charles gâchait les deux lancers qu’il venait d’obtenir. Le mal n’était pas si grand, car le rebond bénéficiait aux Manceaux, mais Charles, sans doute contrarié par sa mauvaise série, aggravait son cas en prenant un mauvais tir. Campbell sortait alors de sa boîte de soupe et perforait le cœur des spectateurs manceaux d’un triple assassin : 56-57… Shy, puis Weems en échec, CJ forçait le destin en filant au cercle : 58-57. Sans broncher, Campbell, qui avait pourtant une ligne de stats bien pauvre, jusque-là, replongeait le cuir dans la plaie : 58-60. CJ, bousculé, ratait son shoot, mais se retrouvait sur la ligne, pour un 2/3 : 60 partout ! L’oxygène commençait à se faire rare. Rodrigue suppléait Shy. Suite à une interception de CJ, Petr rendait espoir au public manceau : 62-60. Weems, puis Charles en échec, Weems manquait un second tir consécutif et se faisait souffler dans les bronches. Daniel passait la surmultipliée et allait chercher un lay-up de bon aloi : 64-60. Il restait 1’52 à jouer… quand Charles interceptait, provoquant la quatrième faute d’un Riley ulcéré ! Sur la ligne, Charles assumait son statut et enfilait ses deux jets sans trembler : 66-60. À 1’40” de la sirène, Donnadieu réclamait un nouveau temps mort. Cette fois, c’était Daniel qui subtilisait le ballon avant de lancer Rodrigue qui le claquait dans le cercle sans cacher sa joie : 68-60. Antarès hurlait la sienne, d’autant que les nerfs de Riley lâchaient et que Rodrigue récidivait, sur une contre-attaque rondement menée : 70-60. Campbell tentait, en vain, un dernier coup. Comme Rodrigue gagnait du temps, Erman montait au créneau pour lui enjoindre de marquer ! Sitôt dit, sitôt fait : 72-60. Le dernier tir de Riley, du milieu du terrain, allait se perdre dans les travées : le MSB tenait une belle victoire collective !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles n'a rien lâché, et surtout pas Riley !

Ce soir, tout le monde aura mouillé le maillot que ce soit Rodrigue, en fer de lance (18 pts, 1 rbd, 1 pd pour 18 d’éval), Mouphtaou, proche du double-double (11 pts, 9 rbds, 1 pd pour 17 d’éval), Charles, plein de pugnacité malgré son handicap (10 pts, 8 rbds, 2 pds pour 15 d’éval) ou encore Shy, très dynamique (8 pts, 2 rbds, pour 7 d’éval) ou Petr, plein de culot (7 pts, 3 rbds, 1 pd pour 7 d’éval). Visiblement diminué, Michal a marqué deux paniers décisifs (6 pts, 2 rbds, pour 9 d’éval) et Daniel a volé des ballons à des moments importants (4 pts, 3 rbds, 2 pds pour 0 d’éval). Si CJ a commis quelques bévues, il aura tout de même été précieux en fin de match (6 pts, 2 rbds, 4 pds pour 5 d’éval), tout comme Antoine, peut-être un peu fatigué (2 pts, 1 rbd, 3 pds pour 1 d’éval), l’apport de Kevin (-1 d’éval), qui a très peu joué, se situant surtout en défense. Solidaires et motivés, les Manceaux se relancent d’autant plus complètement en Eurochallenge que, la veille, les Turcs d’Usak avaient battu les Autrichiens de Gussing. Go MSB !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-NANTERRE (2ème TOUR D'EUROCHALLENGE 2014-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eurochallenge en 2014-2015
» CDF 2014/2015 Tirage au sort du 1er Tour
» Pré-saison 2014-2015
» Coupe Gambardella 2014-2015
» 2ème Tour Interclubs Finale Nationale 3 Quimper 29

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: