AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-BCM GRAVELINES-DUNKERQUE (SAISON 2014-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-BCM GRAVELINES-DUNKERQUE (SAISON 2014-2015)   Mer 24 Déc 2014 - 16:46

rendeer
MS-B-CM !
___






Encore privé d’Antoine, le MSB recevait ce soir un BCM regonflé par les arrivées récentes de J.K. Edwards et de Paul Harris. Du coup, même avec MacKinney-Jones relégué sur le banc, l’équipe de Gravelines-Dunkerque alignait tout de même un effectif impressionnant. Cependant, après leur début de saison tonitruant, les hommes de Christian Monschau restaient sur une série de déconvenues, alors que les Manceaux, malgré leur infirmerie pleine à craquer, étaient pour leur part dans une dynamique plutôt favorable…


santa   santa   santa   santa   santa   santa   santa   santa  


Daniel, Rodrigue, Charles, Michal et… Petr se présentaient sur le parquet. Brown emportait l’entre-deux, Petr le stoppait sous le panneau. Michal en échec sur son step-back, le BCM repartait à l’attaque. Harris ratait le premier de ses deux lancers, mais ouvrait le score : 0-1. Michal servait Daniel qui donnait l’avantage aux siens : 2-1. Harris tentait sa chance de loin, sans succès, tandis que Michal faisait admirer sa technique sur un joli reverse : 4-1. Suite à un marcher de Brown et à un échec de Rodrigue, Albicy entrait dans le bal : 4-3. Charles imposait sa puissance dans la peinture : 6-3. Albicy dosait mal son tir à trois points, mais saisissait la seconde chance que Brown lui offrait : 6 partout ! Au buzzer, Rodrigue, tout en vitesse, ripostait : 8-6. Brown sanctionné pour avoir renvoyé, d’un coup d’épaule, le pauvre Petr à l’autre bout de la raquette, Rodrigue récidivait : 10-6. Alors que Roberts laissait un jet en route (+ 1), Charles ressortait le ballon vers Petr qui prenait crânement son élan pour inscrire un triple sous un tonnerre d’applaudissements : 13-7. Une vieille connaissance, saluée comme il se doit lors de la présentation des équipes, un certain Pape Sy, manquait ses retrouvailles avec la planche ! Rodrigue n’ayant pas fait mieux, Edwards montrait qu’il avait toujours ses mains d’argent : 13-9. Rodrigue, puis Albicy se défiaient derrière l’arc : 16-12 ! Michal et Roberts à la peine, Albicy allumait une nouvelle mèche, mais, cette fois, Daniel se chargeait de la réponse : 19-15 ! Albicy, gourmand, cherchait en vain la passe de trois. Michal combinait avec Charles, en pick’n’roll : 21-15. Harris entrait alors dans la danse : 21-18. Charles en échec, Michal récupérait un instant le rebond, avant de se faire arracher le ballon d’entre les mains. Frustré, il bloquait irrégulièrement Sy qui se faisait justice, à 2/2 : 21-20. Mouphtaou prenait le relais de Michal. Rodrique manquait son lay-up, mais filait du côté opposé pour bloquer Diabaté, la main sur le cuir, avant d’enchaîner sur un triple magistral : 24-20. Du milieu du terrain, Edwards tentait l’improbable…
Au terme d’une empoignade palpitante, marquée par le duel entre Rodrigue et Albicy, le MSB virait en tête. La défense de zone, adoptée par Erman, gênait considérablement les incursions maritimes.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue a changé l'équipe…



Un panier tout en souplesse de Rodrigue (+ 2), suivi d’un contre de Petr sur Edwards et d’une faute technique sanctionnant les protestations intempestives de Christian Monschau, les affaires du MSB étaient au beau fixe en ce début de deuxième quart temps : 26-20. Les Tangos, cependant, ne profitaient guère de l’aubaine, car Charles manquait son lancer franc et le cercle repoussait la tentative de Rodrigue. Ce dernier cédait sa place à Shy, comme Petr la sienne à Izzet. Albicy à la peine, Daniel servait Mouphtaou sur un plateau : 28-20. Monschau stoppait la partie, sans obtenir d’effet miracle puisque la défense mancelle emmenait le BCM au bout des 24 secondes. Mouphtaou, hélas, récoltait une faute offensive et Diabaté, après avoir mal dosé son tir, saisissait la seconde chance que Brown lui offrait : 28-22. La réaction de Charles ne se faisait pas attendre avec un panier et son lancer-bonus, aux dépens de Sy : 31-22. Roberts en échec, le BCM bénéficiait d’un rebond favorable, mais Sy ratait sa tentative lointaine. Après une gamelle d’Izzet, la lutte sous les panneaux faisait une victime, en la personne de Brown qui éprouvait des difficultés pour se relever. D’un tir tendu, droit dans l’arceau, Harris réveillait ses co-équipiers : 31-25. Sy interceptait et fonçait au dunk : 31-27. Erman rassemblait ses hommes. Néanmoins, Rodrigue se heurtait à ce diable de Diabaté qui laissait à Harris le soin de conclure : 31-29. Shy cafouillait, à la recherche d’une faille dans la défense gravelinoise et Charles, en tête de raquette, manquait son tir. Sur 2 jets réussis de Sy, le BCM revenait à égalité !Mouphtaou laissait sa place à Michal, alors que Shy se faisait déposséder du ballon. De retour sur la ligne, Sy manquait un lancer, mais les visiteurs passaient devant : 31-32 ! Shy rappelé sur le banc, Daniel revenait sur le parquet. Ni Rodrigue, ni Izzet, ni Michal ne parvenaient à mettre un terme à cette série noire, malgré des rebonds favorables ! Les Sarthois étant dans la pénalité, Albicy obtenait 2 jets, mais manquait le premier : 31-33 ! Les Nordistes signaient un 0-11, série en cours… Rodrigue y mettait le holà et rétablissait la parité : 33 partout. Harris en échec, Sy récupérait puis perdait la balle. Malheureusement, Michal qui venait de claquer un dunk spectaculaire se le voyait refuser pour un demi-pas en trop. Edwards en échec face au cercle, Daniel replaçait son équipe en tête : 35-33. Rodrigue passait le flambeau à Shy. Albicy expédiait une vilaine brique, sans que Daniel fasse tellement mieux. À son tour, Sy faisait admirer sa maîtrise de l’airball, rappelant ainsi des souvenirs aux spectateurs nostalgiques. Izzet, emprunté, permutait avec Petr. Harris et Michal, en deux temps, échangeaient des politesses : 37-35. Monschau arrêtait le jeu. Michal demeurait sur le banc, au bénéfice d’Izzet. Harris en échec, Izzet prenait le shoot du milieu du terrain et touchait le cercle qui rejetait le cuir.
Bien parti, avec 9 points d’avance, les Tangos, en souffrance sous les coups de boutoir d’un Harris des grands soirs, avaient connu un trou d’air, avant de réagir pour conserver une petite possession d’avance. L’adresse, curieusement, demeurait plutôt mancelle (50% vs 37%), de sorte que le problème se situait donc plutôt au rebond (15 vs 18), ainsi que dans le déséquilibre manifeste du nombre de fautes sifflées (5-11). Dans son combat singulier contre Albicy, Rodrigue menait d’un petit point (12-11) ! Tout demeurait possible…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Daniel a livré un de ses meilleurs matches…



Immédiatement, Harris manifestait ses intentions hostiles : 37-38. Brown surgissait derrière Rodrigue, bloqué par deux adversaires, et lui retirait la balle des mains. Les visiteurs gaspillaient des munitions, mais Sy finissait par trouver le chemin du panier et obtenait le & one : 37-41. Charles, à 2/2 sur la ligne, colmatait les brèches : 39-41. Alors qu’Albicy donnait des signes de fatigue, Rodrigue forçait le verrou adverse et se faisait siffler une faute offensive, ce qui avait le don d’agacer les 5500 spectateurs, très remontés. Harris creusait l’écart (+ 2) et interrompait la remontée du ballon, mais Sy ne parvenait pas à le conserver : 39-43. En vieux renard des steppes, Michal frappait à 3 points et soulageait ses partenaires : 42-43. Harris, puis Daniel, puis Albicy se heurtaient à des défenses compactes. Shy suppléait Rodrigue. Daniel, en funambule, allait chercher deux points très précieux : 44-43 ! Le public donnait de la voix. Sy (+ 3) tempérait un temps l’enthousiasme, que Michal (+ 3) ranimait aussitôt : 47-46. Roberts à la dérive, Michal combinait avec Charles : 49-46. Poussés par Antarès, les Manceaux coupaient la ligne de passe adverse et Petr s’envolait au dunk : 51-46 ! Morency en échec, Charles provoquait la troisème faute d’Harris, avant de se faire justice (2/2) : 53-46. Izzet remplaçait Petr, sous les bravos. Sur trois jets, Harris, hué, n’en transformait qu’un seul : 53-47. Diabaté, opportuniste, se voyait déjà avec un panier de plus, mais Daniel surgissait pour le contrer. Si Michal faisait parler la poudre (+ 3), Diabaté ripostait sans délai (+ 3) : 56-50 ! Le mano a mano n’était pas terminé… Charles en échec, Morency entrait ses premiers points : 56-52. Rodrigue, qui venait de relayer Daniel, forçait son tir. Un marcher de Sy rendait la possession au MSB, sans que Michal en tire avantage. Suite à deux jets réussis par Sy, Charles prenait l’ultime tentative, depuis la ligne médiane, sans succès : 56-54.
Mal embarqués dans ce troisième round, les Manceaux avaient bien réagi, grâce à Daniel et au duo Mich-arles. Rien n’était joué…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Michal, toujours précieux dans les moments difficiles…



Empêtré dans une trappe, Charles obtenait la faute, in extremis, mais Michal se faisait dérober le ballon et Diabaté, à trois points, semait la panique dans les travées : 56-57. Mouphtaou remplaçait Izzet. Rodrigue, puis Shy bénéficiaient de ses largesses et, finalement, Shy trouvait la faille : 58-57. Morency en échec, Charles assurait le coup, bien servi par Michal : 60-57. Oublié sous le cercle, Morency gâchait des munitions. Erman rassemblait ses troupes pour les exhorter. Daniel délivrait une extra-passe superbe à Charles qui faisait lever la salle : 63-57 ! Brown se cognait à une montagne nommée Mouphtaou et Charles provoquait la quatrième faute d’Harris, avant de rater un de ses jets : 64-57. Mouphtaou captait même le rebond offensif, après quoi Charles, emprisonné entre deux adversaires, cédait sous la pression adverse. Cependant Albicy forçait son tir et Charles, plus déterminé que jamais, remontait en ligne : 66-57. Diabaté en échec, Mouphtaou imposait son physique et arrachait même un & one : 68-57. Hélas, perturbé par le temps mort du BCM, le grand pivot manceau ne transformait pas son bonus. Déchaîné, Diabaté entretenait le suspens : 68-60. Daniel ayant manqué son step-back shot, Diabaté enchaînait à 2 points : 68-62. À 4’ 46” du terme, Antarès frémissait, d’autant que Charles, hors d’haleine, laissait sa place à Shy et que Michal manquait un tir difficile, en fin de possession. Un orteil sur la ligne, Diabaté poursuivait son festival : 68-64. Une gamelle de Rodrigue donnait des sueurs froides au public. Le MSB au complet affrontait maintenant Diabaté, qui ratait enfin un tir, puis un autre, après que Michal avait été contré ! Daniel calmait le jeu et, intelligemment, allait provoquer la cinquième faute des Gravelinois : 70-64. Harris jaillissait alors de sa boîte et expédiait un tir tendu ! Le ballon caressait le filet, au grand dam des spectateurs : 70-67 ! Victime d’une faute, Mouphtaou s’appliquait sur la ligne et faisait quelque peu retomber la tension : 72-67. À 2’ 30” de la sirène, Charles, requinqué, remplaçait Shy. Diabaté en échec, Edwards se chargeait des finitions : 72-69. L’oxygène manquait. Daniel ratait un tir, face à la planche. Par bonheur, la poisse ne lâchait pas Roberts : la balle tournoyait sur l’arceau avant de ressortir. Pourtant, Michal échouait, à son tour… Chacun retenait son souffle. Edwards s’élevait et se fracassait contre un plafond nommé Mouphtaou ! Diabaté s’emparait du cuir, mais Daniel l’empêchait d’ajuster son tir. Ouf ! Rodrigue zigzaguait, en quête d’une faute, qu’il obtenait : 74-69… Petr remplaçait Mouphtaou, avant de regagner le banc au profit de Shy. À 38” 7 du buzzer, Albicy entrait lui aussi deux jets : 74-71. Michal repérait Charles et plaçait son compère sur orbite : 76-71. Antarès exultait. Encore 17” 1 : Christian Monschau arrêtait le match et mettait en place un système. Pressé par une défense en mission, Harris manquait sa tentative. À -10”, Charles poursuivait son énorme travail de sape et transformait ses deux lancers : 78-71. Sy se précipitait pour chaparder deux points, mais il était déjà trop tard : 78-73.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et si Mouphtaou jouait au Père Noël ?



À l’issue d’un combat passionnant du début à la fin, les Manceaux remportent véritable une victoire de référence, face à une équipe redoutable et adroite. Charles (25 pts, 6 rbds, 1 pd, pour 22 d’éval), MVP du match, Daniel (11 pts, 2 rbds, 6 pds, pour 15 d’éval), Rodrigue (16 pts, 2 rbds, 1 pd, pour 12 d’éval), Mouphtaou (6 pts, 5 rbds, pour 11 d’éval), Michal (13 pts, 7 rbds, 4 pds, pour 10 d’éval) obtiennent tous des évaluations à deux chiffres. Petr (5 pts, 3 rbd, pour 8 d’éval) confirme qu’il est possible de compter sur lui et Shy, un peu en retrait sur cette rencontre, n’a pas à rougir de ses statistiques (2 pts, 3 rbds, 4 pds, pour 7 d’éval). Seule déception, peut-être, Izzet (1 rbd, pour - 2 d’éval), a paru peu impliqué, mais il est vrai que le bruit circule que son contrat ne sera probablement pas prolongé et qu’un nouveau joueur serait sur le point de débarquer en Sarthe… En tous cas, suite aux défaites de Chalon, de Nancy et de Paris, le MSB réussit une excellente opération au classement et se positionne pour la Leaders’cup, avant deux déplacements périlleux, face à des concurrents directs, plutôt en difficulté ces derniers temps : à Villeurbanne, où un Jackson a chassé l’autre, l'équipe est en pleine restructuration, tandis qu’à Chalon, l’infirmerie tarde à se vider.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles en MVP : quel impact !

BON NOËL À TOUS !

santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer santa  rendeer  

Merci à David Piolé pour ses magnifiques photos !

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-BCM GRAVELINES-DUNKERQUE (SAISON 2014-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MSB-BCM GRAVELINES-DUNKERQUE (SAISON 2014-2015)
» New Deal de la LNR dés la saison 2014-2015
» Avant-saison 2014-2015
» Saison 2014/2015
» Le FC PLAUZAT recherche des joueurs pour la saison 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: