AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-ANGELICO BONPRIX BIELLA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-ANGELICO BONPRIX BIELLA   Mer 17 Déc 2014 - 16:52

COULER BIELLA !
__________



Suite à ses victoires à l’extérieur en Belgique et en Finlande, le MSB était d’ores et déjà qualifié pour le tour suivant de l’Euro-Challenge. Restait à laver l’affront subi en Italie en battant Biella, à domicile, pour conserver la première place du classement, précieuse car synonyme de tirage au sort favorable. En l’absence de Romero, de Dounia et de Kevin, venus encourager leurs partenaires, Erman avait inscrit Petr Cornélie et Antoine Wallez sur la feuille de match.

                           

Daniel, Rodrigue, Charles, Michal et… Petr formaient le cinq de départ. Si les visiteurs emportaient l’entre-deux, Raymond, en fin de possession, prenait, sans succès, un tir délicat. Ni Petr, ni Daniel ne parvenaient à ouvrir la marque et Lombardi ne faisait pas mieux. Bien campé sur ses appuis, Michal s’imposait dans la peinture : 2-0. Raymond récupérait le ballon, après une tentative infructueuse de Laquintana, mais se montrait pas plus adroit que son co-équipier. Rodrigue se jouait de la défense transalpine (+ 2), avant que Voskuil ne frappe de loin : 4-3. Rodrigue retournait au charbon (+ 2) et, comme Infante venait de rater son shoot, il enfonçait le clou à trois points : 9-3 ! L’entraîneur italien stoppait la rencontre. Raymond ayant laissé un lancer en route, Rodrigue se muait en passeur vers Petr qui montait au cercle : 11-4. Les Manceaux coupaient la ligne de passe et Petr ressortait le cuir vers Charles qui s’offrait un triple : 14-4. Laquintana contré, Rodrigue mettait de l’argent au coffre : 16-4. À l’affût derrière l’arc, Raymond sonnait la révolte pour les Angelicos : 16-7. Rodrigue en échec, De Vico réduisait l’écart : 16-9. Michal, bien servi par Rodrigue, ripostait : 18-9. Suite à une gamelle de Raymond, Rodrigue, en pleine course, lançait Petr qui déposait le cuir dans le filet : 20-9. Raymond cafouillait, tandis que Daniel plaçait Michal sur orbite : 22-9. Voskuil à la peine, Petr s’arrangeait sous les panneaux avec Michal : 24-9. Rodrigue, très applaudi, laissait sa place à Shy. Après deux jets réussis de Lombardi, Charles provoquait la deuxième faute de Voskuil : 24-11. Sur la cinquième faute des Piémontais, Daniel manquait un de ses lancers : 25-11. Avec la planche, et beaucoup de chance, Berti jouait à la grosse Bertha : 25-14. Michal faisait le pas de trop, sans conséquence car Voskuil peinait devant les défenseurs manceaux. Charles en échec, comme Chillo avant lui, Petr bondissait pour claquer le ballon : 27-11. Berti, mis en confiance par son improbable exploit, entrait un petit tir à mi-distance : 27-13. Daniel, peu inspiré, manquait sa cible, mais Shy tirait les marrons du feu : 29-16.
Sous la houlette d’un flamboyant Rodrigue, le MSB, très agressif en défense, avait pris le contrôle du match. Charles, Michal et Petr captaient l’attention… et les ballons !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue : du bois dont on fait les héros !

Izzet, Mouphtaou et Antoine relayaient Petr, Michal et Daniel. Après un tir raté de Charles, Voskuil, dans la peinture, entrait un panier : 29-18. Charles se rachetait sans délai et obtenait le & one : 32-18. Izzet s’illustrait sur un contre, mais Mouphtaou se faisait coincer par la patrouille pour un raffut. De Vico ayant manqué son tir, Antoine traversait le terrain, coast to coast, et déposait un lay-up dans le cercle : 34-18. Victime de Mouphtaou, Voskuil assurait sur la ligne : 34-20. Charles en échec, Mouphtaou lui donnait une seconde chance, mais notre champion olympique, repéré par les hommes en gris, était resté dans la raquette au-delà des trois secondes autorisées… De Vico n’y arrivant toujours pas, Shy et Izzet rendaient la possession, suite à une mésentente. De Vico vérifiait l’adage qui veut que « jamais deux sans trois ». Cette fois, pourtant, Laquintana sauvait les pots cassés : 34-22. Raymond n’ayant pas profité du marcher de Shy, Charles se voyait accorder le panier et la faute, mais ratait son lancer-bonus : 36-22. Si Voskuil ne trouvait toujours pas ses repères, Izzet glissait une superbe passe au sol à Mouphtaou qui montait au dunk : 38-22. Les Sarthois ne desserraient pas leur étau pour autant et conduisaient leurs adversaires au bout de leurs 24 secondes et Shy, bien servi par Izzet, ne tremblait pas : 41-22. Si Voskuil, à 2/2 sur sa ligne, puis Laquintana (+ 2), après un échec de Michal, de retour à la place de Mouphtaou, faisaient un peu de résistance, l’écart entre les deux équipes paraissait considérable : 41-26. Michal ayant manqué une tentative en tête de raquette, Erman rassemblait cependant ses hommes : ils devaient rester concentrés jusqu’au bout ! Voskuil se contentait d’un jet sur deux : 41-27. La fatigue se faisait sentir : Rodrigue, Izzet, puis Voskuil et, enfin, Antoine, pourtant oublié dans le corner, échouaient dans leurs entreprises respectives. Lombardi se révélait même incapable d’entrer ses lancers. Daniel cramponnait le ballon, mais celui-ci revenait finalement aux Italiens qui s’en tiraient à… bon prix, en raison de la règle de l’alternance. Maladroit, Laquintana ne l’emportait pas au paradis, tandis qu’Antoine, idéalement démarqué, savourait sa revanche : 44-27. Infante en échec, Rodrigue se faisait confisquer le ballon. Raymond, Rodrigue, Voskuil, plus personne ne trouvait le bon tempo, sauf Michal qui mystifiait Raymond sur un reverse de bon aloi : 46-27. Raymond goûtait une demi-revanche (1/2) sur sa ligne : 46-28. Daniel gaspillait des munitions en tentant de dribbler le monde entier, mais obtenait une faute à une seconde de la fin de possession. Erman prenait un temps mort pour tenter un système, sans succès. Marzaïoli, avec deux secondes devant lui, ne parvenait à rien.
Avec Charles et Antoine en chefs de file, le MSB déroulait tranquillement (28/13 au rebond et 59 % d’adresse, avec un 4/8 à 3 pts, contre 3/17 !) et gardait Voskuil sous contrôle. Izzet, Shy et Mouphtaou apportaient leur écot (Q2 : 17-12).

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Charles : l'Homme revient en forme !

D’emblée, Charles reléguait les Italiens à - 20 : 48-28. Infante, Antoine, puis Voskuil se heurtaient à des défenses bien en place, mais Michal plombait le moral de l’adversaire d’un triple supersonique : 51-28. Izzet dominait la raquette et lançait Charles qui filait au dunk : 53-28. Les visiteurs, rappelés par leur coach, regagnaient leur banc. Infante revenait plein de bonnes intentions : 53-30. Si le tir de Michal prenait une trajectoire oblique, Izzet se chargeait de la redresser : 55-30. Voskuil ne baissait pas les bras pour si peu : 55-32. Sur un pick’n’roll bien exécuté, Antoine mettait Izzet en bonne position : 57-32. Infante en échec, Voskuil bénéficiait du rebond favorable et retrouvait ses sensations : 57-35. Rodrigue en échec, Antoine, d’un coup de patte, rendait la pareille à l’Américain : 60-35. Voskuil, puis Izzet en échec sur un alley-oop avorté, Michal s’emmêlait dans ses pas. Chacun dans son camp, Voskuil et Charles cherchaient la juste mesure, mais seul Raymond y parvenait : 60-38. Izzet ressortait le cuir vers Charles, dont un orteil, hélas, mordait sur la ligne : 62-38. Raymond ratait la passe de deux, tandis que Michal s’offrait le panier & one : 65-38. Sur ces entrefaites, De Vico prouvait qu’il ne comptait pas pour une poignée de chips : 65-41. Rodrigue, placide, enfilait ses lancers : 67-41. Voskuil continuait à mitrailler tous azimuts, en vain. Michal laissait sa place à Mouphtaou. Antoine en échec, Chillo, à son tour, entrait ses deux jets : 67-43. Antoine plaçait Izzet dans des conditions idéales : 69-43. Alors que Voskuil demeurait impuissant, tout comme Shy et De Vico sur les actions suivantes, Charles, en transition, expédiait un somptueux rainbow-shot : 72-43. Chillo transformait deux lancers, Mouphtaou un seul, après quoi ni Infante, ni Petr ne parvenaient à modifier la marque : 73-45.
Charles et Antoine, bien appuyés par Michal et Izzet, avaient montré la voie : avec un 27-17 dans le troisième quart temps, les Tangos semblaient s’être mis définitivement à l’abri !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Avec Izzet, la raquette est plus chouette !

Chillo donnait pourtant le ton du dernier opus : 73-48. Petr à la peine, le même Chillo entrait un panier et obtenait même un bonus, qu’il allait gâcher : 73-50. Daniel, qui avait suppléé Antoine, ratait son tir, tout comme Charles qui ne profitait pas du rebond offensif d’Izzet. Voskuil se rappelait au bon souvenir de la défense : 73-52. Izzet et Berti en échec, Daniel permettait à Mouphtaou de se mettre en évidence, avec le panier & one : 76-52. L’entraîneur de Biella arrêtait le jeu. Infante, Antoine, puis Voskuil donnaient des signes d'épuisement. Laquintana faisait le pas de trop et secouait ses doigts meurtris, suite à un rebond vivement disputé. Antoine manquait sa passe vers Shy, mais ni Voskuil, ni Lombardi n’en tiraient avantage. Pire, Berti écopait d’une antisportive pour un geste illicite sur Shy, qui se faisait justice : 78-52. Antoine Wallez, convié à participer à la fête, ratait sa première tentative. Shy provoquait une autre faute et y allait à nouveau de son 100% sur la ligne : 80-52. Danna et Mouphtaou à la rame, Raymond sortait de l’ombre et frappait fort : 80-55. Suite à un marcher de Shy, Voskuil butait sur Daniel. Si Antoine W. cherchait toujours le bon geste, Raymond transformait encore deux jets : 80-57. Rodrigue filait déposer la balle dans l’arceau, dos au panier : 82-57. Aux deux points Voskuil répondaient ceux d’Antoine W., enfin récompensé de ses efforts : 84-59. En cette fin de match, De Vico avait la main chaude : 84-62. Comme Daniel cafouillait, Raymond, impérial derrière l’arc, saisissait l’occasion de réduire la marque : 84-65. Daniel s’attirait même quelques sifflets en se faisant subtiliser le ballon, tandis que De Vico ne se faisait pas prier : 84-67. Méfiant, Rodrigue mouillait le maillot jusqu’au bout : 86-67. Voskuil allait au cercle et arrachait le lancer-bonus : 86-70. Rodrigue stoppé par la défense italienne, Chillo s’illustrait dans la peinture : 86-72. Shy, cependant, mettait Mouphtaou sur les bons rails : 88-72. Les deux derniers lancers obtenus par De Vico n’avaient qu’un intérêt anecdotique : 88-74.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Michal : le catalyseur de l'équipe !

Un peu malmenés dans les cinq dernières minutes (Q4 à 15-29), les Manceaux, qui avaient largement relâché la pression sur la fin, emportaient une victoire méritée, tandis que les Italiens voyaient les Belges d’Anvers leur souffler la deuxième place. La vista de Rodrigue (15 pts, 4 rbds, 6 pds pour 22 d'éval), la hargne de Charles, proche du double-double (17 pts, 9 rbds, 1 pd, pour 19 d'éval), l’intelligence de Michal (16 pts, 5 rbds, pour 16 d'éval) ont permis de surclasser,Voskuil et Raymond, les pistoleros américains de Biella. De son côté, Izzet (6 pts, 11 rbds, 3 pds, pour 17 d'éval !) a fait un match plutôt prometteur. Quant à Antoine (8 pts, 4 rbds, 3 pds, pour 11 d'éval), Mouphtaou (8 pts, 5 rbds, pour 9 d'éval), Petr (6 pts, 3 rbds, 2 pds, pour 9 d'éval) et Shy (9 pts, 2 rbds, 1 pd, pour 6 d'éval), ils ont fait leur job, tout comme le jeune Antoine W. (2 pts). Seule véritable déception, peut-être, la prestation médiocre de Daniel (1 pt, 2 rbds, 1 pd, pour - 4 d'éval), qui semble cependant souffrir de ses adducteurs et qui jouait les jambes bandées. Il faut à présent récupérer au mieux avant d’aller chercher à Bourg-en-Bresse la confiance nécessaire pour affronter, ensuite, une série de matches qui s’annoncent difficiles !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Petr : il promet, le gamin !

[Merci à François Navarro pour ses superbes photos]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-ANGELICO BONPRIX BIELLA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [3ème journée] Biella - MSB
» Le bon prix
» vide grenier lolodu86
» Séries A 2012
» J'ai signé !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: