AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MSB-KTP KOTKA (Euro-Challenge 2014-2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Dunk
Journaliste du Forum
avatar


MessageSujet: MSB-KTP KOTKA (Euro-Challenge 2014-2015)   Mer 12 Nov 2014 - 16:00

L’AIGLE OU LE LION ?
_________


Au terme d’un match intense, le MSB s’est finalement incliné contre la SIG, malgré le retour prometteur de Rodrigue. Aussi était-il nécessaire de refaire le plein de confiance en s’imposant en Euro-Challenge, pour la deuxième fois consécutive, à domicile, avant de se déplacer à Gentilly. Pour autant, les Finlandais du KTP Kotka (“aigle” en finnois), n’entendaient sans doute pas effectuer ce long voyage en Sarthe pour de simples motifs touristiques.…

                           

Erman débutait la partie avec un cinq inédit : Mouphtaou, Dounia, Kevin, Rodrigue et Daniel… Les visiteurs prenaient le meilleur sur l’entre-deux et Heinonen déclenchait les hostilités : 0-2. Mouphtaou enfermé perdait la possession, sans conséquence puisque Heinonen manquait la passe de deux. Cependant Simms dérobait le cuir dans les mains de Daniel et filait au cercle : 0-4. Derrière l’arc, Rodrigue remettait les pendules à l’heure : 3-4. Un marcher de Simms lui donnait l’occasion de récidiver, mais la trajectoire déviait, de sorte que Jefferson pouvait riposter à 3 points : 3-7. Dounia se faisait contrer, sans que Jefferson parvienne à en tirer bénéfice. Mouphtaou ayant raté un dunk pourtant dans ses cordes, Simms jouait tranquillement sa carte : 3-9… Mouphtaou se rattrapait sur l’action suivante (+ 2), mais Simms revenait à la charge : 5-11. Peu à peu, les défenses se resserraient : Daniel, Ulmer, Mouphtaou en faisaient successivement les frais. Simms s’emmêlait dans ses pas. Dounia se contentait d’un lancer sur deux : 6-11. Si le bras roulé de Simms était refusé par l’arceau, Daniel se dribblait sur le pied, ce qui provoquait un retour en zone. Mouphtaou cédait sa place à Michal. Heinonen, puis Kevin, pourtant oublié par les Finlandais, rataient leurs tentatives, mais Daniel profitait d’un rebond favorable pour entrer un triple salvateur : 9-11. Après une faute offensive de Simms, Michal enfonçait le clou et le MSB virait en tête : 12-11. Johnson en échec, Rodrigue retournait le couteau dans la plaie : 15-11. Furieux, l’entraîneur adverse admonestait ses troupes. Pounds mettait de l’argent au coffre (+ 2), mais Rodrigue se faufilait le long de la ligne de fond pour entrer un panier malicieux : 17-13. Dounia contrait Johnson, tandis qu'Antoine et Romero relayaient Daniel et Dounia. Kévin manquait un tir sous le panneau adverse, mais Michal veillait au grain : 19-13. Le MSB étant dans la pénalité, Jefferson gâchait ses deux jets et le dernier effort de Romero, juste au déclenchement de la sirène, restait sans effet.
Après un départ poussif, les Tangos avaient pris leurs marques, grâce à une belle série à trois points. Le rebond, cependant, demeurait problématique.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Daniel, adroit et précieux...

Attendu dans les airs, Michal passait intelligemment sous les bras de son garde du corps : 21-13. Simms, Romero, puis Lehtoranta gaspillaient des occasions. En écartant ses jambes, Rodrigue glissait le ballon à Michal, placé derrière lui, qui expédiait un triple de toute beauté : 24-13. Antarès appréciait et applaudissait les deux complices ! Ulmer et Michal en échec, le premier revenait à l’assaut avec plus de succès : 24-15. Shy suppléait Rodrigue et Kévin, Daniel. Antoine et Simms étaient en échec. Le second, toutefois, récupérait le cuir, mais commettait un marcher. Michal boitait, après avoir reçu un coup sur une sortie d’écran. La balle circulait mieux et volait de Shy vers Antoine et d’Antoine vers Romero qui allumait un pétard : 27-15. Jefferson, toutefois, répliquait sur le même ton pour empêcher le MSB de prendre le large : 27-18. Si Shy et Jefferson rataient leurs tirs, Simms (+ 2) se montrait efficace au rebond offensif : 27-20. Romero en échec, Ulmer aplatissait un dunk : 27-22. Michal au repos, Mouphtaou reprenait du service et claquait aussitôt un ballon réfractaire d’Antoine dans le cercle : 29-22. Suite à un airball de Vanttaja, Shy provoquait Heinonen et obtenait 2 jets, vite transformés : 31-22. Heinonen, Jefferson, Ulmer et Simms collectaient alors une incroyable série de rebonds offensifs, sans que les Manceaux puissent intervenir. Pourtant, le cercle refusait tous les tirs et Daniel, à 1/2, relançait les siens : 32-22. Johnson, à 2/2, en faisait autant pour son équipe : 32-24. Antoine rejoignait le banc à la place de Rodrigue, mais Romero se faisait voler le cuir et Jefferson, un peu négligé par les défenseurs, se faisait plaisir : 32-27. KTP revenait dans la partie ! Romero, emprunté, laissait un lancer en route : 33-27. Johnson, puis Romero, puis Jefferson peinaient à transformer leurs tirs. Shy servait alors Daniel, bien démarqué, et le MSB reprenait ses aises : 36-27. Le coach de Kotka arrêtait la rencontre. Un dunk de Simms, le plus pugnace de ses joueurs, et KTP se relançait : 36-29. Suite à une gamelle de Daniel, ni Jefferson, ni Mouphtaou ne trouvaient la faille. Ulmer inscrivait néanmoins deux petits points, avant que Rodrigue et Simms ne manquent leurs ultimes essais : 36-31.
Après avoir compté une douzaine de points de retards, les Finlandais, dominateurs au rebond et bien emmenés par le trio Jefferson-Ulmer-Simms étaient avaient largement limité la casse. Côté manceau, Romero était souvent mal récompensé de ses efforts et Erman semblait résolu à ménager Charles, sans doute dans la perspective du proche déplacement à Gentilly.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Dounia : Mr Contre !

Dès la reprise, Michal confisquait le ballon et Daniel, d’un rainbow shot bien dosé, douchait les velléités adverses : 39-31. Jefferson et Kevin en échec, Lehtoranta sortait de l’ombre : 39-33. Les Tangos cafouillaient sur la remontée du ballon, mais, sur un nouveau contre magistral, Dounia contenait les attaquants adverses et Daniel relançait la machine mancelle : 41-33. Ulmer à la peine, Michal servait Dounia dans la raquette : 43-33. Simms ne baissait pas les bras pour autant : 43-35. Un marcher de Dounia, un panier du très aérien Ulmer (+ 2), un autre marcher, de Daniel cette fois, puis deux tentatives infructueuses de Simms et d’Ulmer, le jeu se faisait plus décousu : 43-37. Michal en échec, Heinonen grattait deux points pour les visiteurs : 43-39. Michal, contrarié par un 0/2 aux lancers, coupait une ligne de passe. Si Kevin se heurtait à un cercle récalcitrant, Rodrigue se chargeait des finitions : 45-39. Sur une interception de Kévin, Daniel filait au panier : 47-39. Suite à une gamelle d’Heinonen, Antoine ratait un tir, avant de subtiliser le ballon et de marquer, en transition : 50-39. Dounia ayant sèchement ramené au sol le pauvre Johnson, Pounds, victime de Michal, aussitôt remplacé par Romero, se contentait d’un modeste 1/2 sur la ligne : 50-40. Romero faisait un pas de trop, mais joignait ses efforts à ceux de Dounia pour contrarier Johnson. Daniel voyait la balle tournoyer autour de l’arceau par deux fois avant de ressortir. Jefferson transformait ses jets de pénalité, suite à la cinquième faute collective des Sarthois : 50-42. Mouphtaou remplaçait Dounia. Mouphtaou et Shy en échec, Mouphtaou obtenait une seconde chance, après une mésentente finlandaise, mais expédiait un vilain airball. Vanttaja ne faisait guère mieux, de sorte que Shy écœurait les visiteurs sur un triple de bon aloi : 53-42. Pounds perdait la dernière possession, mais Romero ne disposait plus du temps nécessaire pour scorer.
Oscillant sans cesse entre 12 et 5 points d’avance, le MSB surclassait son adversaire sans vraiment convaincre, grâce à une belle adresse à trois points. Le rebond demeurait le point faible…

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Michal : un gros Q.I. basket !

Sur une passe de Rodrigue, Antoine entrait un lay-up : 55-42. Simms en échec, Romero corsait la note : 57-42. Lehtoranta faisait de la résistance : 57-44. Suite à un marcher de Rodrigue, ni Jefferson, ni Ulmer sur sa claquette, ni Romero ne parvenaient à leurs fins, mais Lehtoranta retrouvait, de loin, un peu d’adresse : 57-47. Antoine offrait une seconde chance à Mouphtaou en échec et le MSB punissait la zone adverse : 59-47. Heinonen à la peine, Ulmer sanctionnait la défense trop attentiste des Tangos d’un triple inattendu : 59-50. Rodrigue en échec, Dounia prenait la place de Romero pour colmater les brèches. Il était temps, car, déjà, Simms réduisait l’écart à 7 points : 59-52. Michal remplaçait Mouphtaou. Alors que Shy et Lehtoranta butaient sur les défenses, Johnson s’écrasait contre un mur nommé Dounia. Antoine en échec, Erman interrompait le match. Simms contrarié par Dounia, le ballon revenait vers Ulmer qui n’en tirait aucun bénéfice. Kévin reprenait la place de Shy. Rodrigue repérait Michal en embuscade et ressortait le cuir : 62-52. À l’étroit dans son costume de joker, Lehtoranta ne trouvait pas la bonne trajectoire. Au contraire, Rodrigue gratifiait Kévin, oublié sur le côté gauche, d’une passe royale. Le jeune ailier manceau prenait crânement sa chance et entrait un panier primé tout à fait gratifiant pour son moral : 65-52. Rodrigue apportait une nette plus value et provoquait encore une faute de Pounds avant d’enfiler ses lancers comme des perles : 67-52. Heinonen n’arrivait plus à rien et Simms se montrait coupable d’un mauvais geste envers Michal. Daniel remplaçait Rodrigue, très applaudi. Michal en échec, Kevin interceptait le ballon et Dounia s’appliquait pour faire le trou : 69-52 ! Suite à un temps mort de KTP, un marcher de Johnson permettait aux Manceaux de récupérer la possession. Fatigué, Michal, qui venait de manquer un bras roulé, laissait sa place à Petr qui fêtait cela en s’emparant avec autorité du rebond, consécutivement à un tir sans effet de Jefferson. Kokta étant dans la pénalité, Shy ajoutait deux jets à l’addition (2/2), après quoi ni Heinonen, ni Antoine ne réussissaient à modifier le score : 71-52.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Rodrigue : quelle plus value !

Adroits derrière l’arc, bien guidés par Rodrigue (12/6/4 pour 19 d'éval), par Daniel (14/5/4/13) et par Michal (13/5/1/14), avec un Dounia des grands soirs pour assurer leurs arrières (5/5/2, mais 6 contres pour 16 d’éval), les Manceaux remportent logiquement la victoire, malgré un déficit préoccupant au rebond (39/47). Si Shy (7/0/1/5) et Antoine (5/3/3/5) se sont souvent montrés précieux, Mouphtaou (6/7/0/7) et, surtout, Romero (6/3/1/1) peinent encore à trouver leur place dans l’effectif. Avec un temps de jeu plus important en l’absence de Charles, Kevin (3/2/0/2) a soufflé le froid et le chaud, tandis que Petr a fait sa première apparition sur les parquets en Euro-Challenge. Le MSB fait le plein de confiance et prend une option sur la qualification, avant d’aller défier le SLUC à domicile.


[Merci François Navarro pour ses photos…]

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
The Dunk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
MSB-KTP KOTKA (Euro-Challenge 2014-2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MSB-KTP KOTKA (Euro-Challenge 2014-2015)
» MSB-PORT OF ANTWERP GIANTS (Euro-Challenge 2014-2015)
» European Rugby Challenge Cup 2014-2015
» (Départs et arrivées) Challenge League 2014-2015
» Infos 2014/2015: : site officiel, presse...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des supporters du MSB :: LES EXCLUSIVITES DU FORUM :: Les articles sur les rencontres :: Archives :: Saison 2014-2015-
Sauter vers: